VOTE | 538 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

Stiles et le shérif

Stiles & le Shérif

Stiles Stilinski, le meilleur ami de Scott, vit seul avec son père, depuis la mort de sa mère, sept ans plus tôt. La relation entre Stiles et son père n’est pas souvent évidente, ce dernier étant également le shérif de Beacon Hills, il n’a pas autant de temps que cela à consacrer à son fils. Néanmoins, on sent qu’il existe un lien très fort entre eux, probablement renforcé, depuis la mort de Claudia Stilinski…

********** SAISON 1 **********

 

Dans l’épisode 1, le shérif Stilinski reçoit un appel en pleine nuit : ses hommes ont trouvé un corps dans la forêt, une moitié de corps pour être exacte… A peine le shérif a- t- il quitté la maison, que Stiles fait de même ! L’adolescent a écouté la fréquence de la police (et ce n’est sûrement pas la première fois !) et il décide d’aller voir de quoi il retourne. Entraînant avec lui son meilleur ami, Scott, le jeune homme s’enfonce dans la forêt à la recherche de l’autre moitié de corps !

Quelques instants plus tard, ils se font surprendre par des policiers et Stiles reconnaît la voix de son père. Tandis que Scott a le temps de se cacher, le shérif se place face à Stiles. Il comprend que son fils écoute les fréquences de la police et ne semble même pas surpris de le trouver là. « Où est ton complice habituel ? » demande –t- il alors, en parlant de Scott. Le shérif réagit comme s’il avait l’habitude de trouver son fils là où on ne l’attend pas. On comprend que ce n’est pas la première fois que Stiles a des ennuis… et ça ne sera sûrement pas la dernière ! Stiles fait l’innocent en assurant que Scott est tranquille chez lui en train de dormir. Son père a du mal à le croire mais Scott ne se montrant pas, le shérif décide de ramener Stiles chez eux.


Ce qu’il faut comprendre c’est qu’élever Stiles tout seul n’a pas été une mince affaire pour le shérif. S’occuper d’un enfant quand on est shérif, ce n’est pas facile tous les jours, d’autant plus quand cet enfant est un garçon hyperactif et très intelligent. Alors le shérif a fait ce qu’il a pu. Il n’est pas le genre de père strict et autoritaire qui recadre son enfant au moindre faux pas. Il a toujours recherché à avoir une relation simple et honnête avec son fils. Il est habitué à ce que son fils fasse les 400 coups avec son meilleur ami mais il préfère le laisser faire ses propres expériences et ses propres bêtises (du moment qu’elles ne sont pas trop graves !^^), plutôt que de l’empêcher de vivre ! Stiles a assez souffert après la mort de sa mère et il n’est pas question pour le shérif que son fils soit de nouveau malheureux ! Et au fond de lui le shérif connait son fils : il sait que c’est un gentil garçon, intègre et droit, qui ne ferait jamais de mauvaises choses.


Alors ce soir- là, le shérif n’en dit pas plus et ramène Stiles à la maison, comme toujours.


Mais ce que le shérif ignore c’est qu’un évènement inattendu va venir bouleverser la vie de Stiles ! Bouleverser à tel point que l’adolescent va se retrouver à devoir mentir de plus en plus souvent à son père et à s’éloigner de lui. Pour le protéger…
A partir du moment où Scott devient un loup- garou, Stiles pénètre dans un univers dangereux : la mort, le sang et la peur font bientôt partie intégrante de sa vie. Il n’est pas question pour lui que son père fasse partie de ce monde surnaturel où la mort attend à chaque tournant. Alors Stiles ne dit rien, il continue à agir comme si de rien n’était. Mais le shérif va vite se rendre compte que son fils agit étrangement… enfin plus que d’habitude !


Dans l’épisode 2, Scott et Stiles soupçonnent Derek Hale d’avoir tué la fille trouvée dans les bois l’autre nuit. Ils s’arrangent alors pour le faire arrêter par la police. Quand le shérif se dirige vers la voiture dans laquelle Derek vient d’être installé, il a la surprise de découvrir son fils en pleine conversation avec le suspect. Stiles est en fait venu dire à Derek qu’il ne lui faisait pas peur mais il est brutalement sorti de la voiture par son père qui veut s’avoir ce qu’il fait ici. Stiles invente une excuse mais le shérif comprend que son fils lui ment et lui a menti pour l’autre nuit. Il semble assez déçu et ne peut s’empêcher d’être en colère : il ordonne à son fils de quitter immédiatement les lieux. Stiles ne se le fait pas dire deux fois.


Tandis que Stiles en découvre un peu plus chaque jour sur le surnaturel, en particulier les loups- garous, le shérif va se rendre compte que des choses étranges semblent se dérouler à Beacon Hills ces derniers temps.
Ainsi dans les épisodes 3 & 5, il s’interroge sur de possibles attaques d’animaux sauvages dans la région et dont l’une des attaques pourraient être la cause du meurtre de Laura Hale (la jeune femme retrouvée morte dans les bois). Il ne trouvera bien sûr pas d’explication logique mais il n’abandonne pas l’idée de trouver bientôt le fin mot de l’histoire.


Malgré tous ces évènements, on a l’occasion de voir à plusieurs reprises, combien Stiles et son père peuvent être proches (quand il n’y a pas d’enquête en cours pour le shérif et pas de surnaturel pour Stiles !) ! Ainsi, il arrive parfois que Stiles rejoigne son père alors que ce dernier est en patrouille. L’occasion pour le père et le fils de partager un repas tous les deux ! Le père n’étant pas souvent à la maison, le fils a pris l’habitude de venir le voir au poste ou alors qu’il patrouille en voiture, afin de passer un moment avec lui. Ces moments privilégiés avec son fils sont un réel plaisir pour le shérif même s’il ne le montre pas forcément.


Dans l’épisode 5, justement, Stiles rejoint son père dans sa voiture pour partager un sandwich. Le shérif se plaint alors de ne pas avoir de frites mais Stiles rétorque aussitôt que ce n’est pas bon pour sa santé. Le shérif ne semble pas de cet avis mais Stiles a toujours veillé à ce que son père se nourrisse bien et ce n’est pas ce soir qu’il fera une exception. Leur « repas » tourne cours quand le shérif reçoit un appel du central, lui signalant un possible meurtre dans un magasin vidéo. Stiles semble ravi de partir en vadrouille avec son père mais arrivé sur les lieux, ce dernier lui ordonne de rester dans la voiture !


Le lendemain a lieu la réunion parents/ professeurs au Lycée. Le shérif Stilinski rencontre le coach Finstock qui indique sans détour ce qu’il pense de Stiles : un gamin super et super intelligent mais incapable de se concentrer et d’utiliser ses capacités. Il ignore qu’au même moment, Stiles est en train de rassembler les pièces du puzzle concernant les attaques et la morsure de Scott. Stiles se révèle assurément, intelligent et débrouillard. Seulement, il préfère utiliser ses capacités pour ce qui est important : aider son meilleur ami à vivre avec la morsure…


Dans l’épisode 7, Stiles, Scott et leurs amis sont piégés en pleine nuit dans le lycée par l’alpha ! Tandis que les autres paniquent et demandent à Stiles d’appeler son père, ce dernier refuse catégoriquement. Il ira même jusqu’à frapper Jackson pour montrer qu’il ne plaisante pas ! Stiles est loin d’être quelqu’un de violent. Il prouve ici, alors que lui-même est en grand danger, qu’il est hors de question pour lui d’impliquer son père dans les affaires surnaturelles, quoi qu’il arrive ! Mais devant la pression de ses amis, il finit par prendre son téléphone et passer l’un des appels les plus difficiles de sa vie… Bien entendu, il ne raconte pas vraiment ce qui se passe, se contentant de laisser un message sur le répondeur de son père en expliquant qu’ils sont coincés au lycée….

Alors que Stiles et les autres échappent de peu à l’alpha, le shérif et ses hommes débarquent en lycée en se demandant bien tout ce que cela signifie. Stiles va mentir à son père une nouvelle fois : avec Scott, ils inventent alors un énorme mensonge en indiquant que c’est Derek Hale qui est derrière tout ça, qu’il est devenu fou et qu'il les a attaqués. Mais que peut- il dire d’autre ? Qu’ils ont été pourchassés par un monstre tout droit sorti d’un cauchemar ? Non, il faut continuer à mentir…


Dans l’épisode 8, ce que Stiles redoutait tant est arrivé : la nuit de la pleine lune, Scott, transformé en loup- garou, s’est échappé et semble incontrôlable. Stiles sait que son père est là dehors, en patrouille. Très inquiet, Stiles prend sa voiture et part à sa recherche. En écoutant la fréquence de la police, il arrive à la lisière de la forêt : une patrouille vient de retrouver un corps. Stiles bondit de sa jeep mais ne voit aucune trace de son père. Tandis que paniqué, il demande aux policiers présents sur place où est son père, il aperçoit le corps dissimulé son un drap. Se pourrait- il que… ?

Stiles s’approche, dévasté à l’idée de ce qu’il risque de trouver sous le drap. C’est alors qu’une main affectueuse se pose sur son épaule, le faisant se retourner brusquement. Son père est là, lui aussi inquiet de voir son fils ici. « Que fais- tu- ici ? » demande- t- il aussitôt. Terriblement soulagé, Stiles ne répond rien. Il serre son père très fort et dans cette longue étreinte, le shérif comprend ce que Stiles a cru découvrir en venant ici. Pas un mot de ne sera échangé mais tandis que père et fils restent enlacés, on comprend que l’amour n’a pas besoin de mot.


Dans l’épisode suivant, les choses se compliquent pour Stiles ! Voilà que Derek Hale vient le voir dans sa chambre pour lui demander de l’aide pour coincer l’alpha. Le seul problème : le shérif est aussi dans la maison et il recherche toujours activement Derek, qu’il suspecte du meurtre du gardien au lycée ! Alors qu’il s’approche de la chambre de son fils, ce dernier surgit subitement devant lui, l’empêchant ainsi de rentrer dans sa chambre ! C’était moins une pour Stiles qui vient de découvrir que Derek avait décidé de s’inviter chez lui. Et il est hors de question pour Stiles que son père le trouve ici !


Quand il entend son père s’approcher, il se précipite dans le couloir, lui bloquant le passage. Le shérif ne semble pas réaliser le petit manège de son fils et son étrange comportement. Mais dans le même temps, ce n’est pas la première fois que son fils agit bizarrement alors il ne relève pas ! Stiles quant à lui, demande très vite à son père ce qu'il fait là. Ce dernier indique alors à son fils qu’il doit ressortir mais qu’il promet d’être là ce soir, pour son premier match…. En effet, Stiles a été sélectionné pour jouer dans l’équipe de Lacrosse du lycée. Le shérif fait comprendre à son fils qu’il est très content pour lui et qu’il est fier de lui. Ce moment père/ fils aurait pu être sympathique si Stiles avait fait un tant soit peu attention à la conversation. Mais il est bien trop obnubilé par ce qui se trouve dans sa chambre et par les problèmes qu’il doit tenter de résoudre. Alors il répond du tac au tac à son père, sans vraiment faire attention.

Néanmoins, le père n’en reste par là et s’approche de son fils pour le serrer dans ses bras. Un câlin à son père ça ne se refuse pas mais là encore Stiles n’y met pas tout son cœur. Dès que son père lui tourne le dos et s’en va, Stiles rentre dans sa chambre et se reconcentre sur tous ses problèmes.


Ce genre de choses ne se produira pas qu’une fois. Depuis qu’il a pénétré dans l’univers du surnaturel, la vie de Stiles est devenu bien compliquée et bien dangereuse. Il va devoir gérer bon nombres de choses importantes et revoir ses priorités. Pour aider Scott et combattre le mal, Stiles est prêt à faire des sacrifices, y compris à s’éloigner de son père et à laisser de côté les autres éléments importants de sa vie. Ainsi en fin d’épisode, au lieu d’aller à son premier match et alors qu’il sait que son père est là- bas à attendre pour l’encourager, Stiles part avec Derek à la recherche de l’alpha. Il est prêt à renoncer au match qu’il a attendu toute sa vie et au plaisir de voir son père être fier de lui, pour aider ses amis à combattre le mal. Et son père n’en saura jamais rien…


Dans l’épisode suivant (épisode 10), Stiles va encore plus loin : quand il découvre que son père enquête sur l’incendie qui a ravagé le manoir des Hale et sur les meurtres perpétrés par l’alpha, Stiles, qui cherche toujours à savoir qui est derrière tout ça, décide de questionner son père. Et pour arriver à ses fins, le fils fait boire le père. Stiles se déteste pour ce qu’il est en train de faire mais il se dit que la fin justifie les moyens. Ainsi alors qu’il commence par lui verser un petit verre, il s’arrange pour le remplir de nouveau, tout en faisant parler le shérif. Ce dernier ne se rend compte de rien et dans un sens, il ne vaut mieux pas…


Quelques instants plus tard, alors que le cerveau de Stiles tourne à plein régime pour tenter de démêler les nouvelles informations qu’il vient d’obtenir, le shérif avoue à son fils que leurs petites conversations lui manque. Assez saoul pour ne pas se rendre compte de ce qu’il dit et alors que Stiles ne semble plus l’écouter, le shérif continue: « Ta mère me manque » murmure- t- il d’un ton las et fatigué. Cette phrase- là, Stiles l’entend très bien et se retourne subitement. Voir ainsi son père, fatigué et abattu, accable encore plus l’adolescent pour ce qu’il vient de faire. Ca le touche d’autant plus que père et fils ne parlent jamais de Claudia. Sûrement par ce que c’est trop douloureux, Stiles et le shérif gardent sous silence le souvenir de la disparue.


Touché par les aveux de son père, et alors que ce dernier s’apprête à se resservir un verre, Stiles se rapproche et l’en empêche. Tandis que le père le remercie, le fils le regarde avec tristesse…


En fin de saison, le shérif doit de nouveau faire face à de sombres évènements qu'il ne peut pas expliquer. Cette fois ci, il découvre que quelqu'un (ou quelque chose) s'en est pris à Lydia Martin pendant le bal de fin d'année. Cette dernière est conduite dans un état grave à l'hôpital. Alors que le shérif s'en prend à Jackson, son petit ami, pour savoir ce qui s'est passé, ce dernier lâche alors une information à laquelle le shérif ne s'attendait pas: c'est avec Stiles que Lydia est allée au bal de fin d'année... Le shérif regarde aussitôt autour de lui mais il sait qu'il ne trouvera pas son fils. Mais où est Stiles ? A- t- il subi le même sort que Lydia ?...


Stiles de son côté, après avoir assisté à l'attaque de Lydia par Peter, l'alpha, il est obligé de suivre ce dernier de force. Autant dire, qu'il n'a pas vraiment le temps de penser à son père et au fait qu'il pourrait s'inquiéter. Il pense déjà à comment rester en vie!


Finalement, après avoir aidé Peter à obtenir ce qu'il voulait, Stiles est relâché. Il s'empresse alors d'aller à l'hôpital, prendre des nouvelles de Lydia. A peine arrivé, il tombe sur son père. Ce dernier est bien sûr soulagé mais il est aussi en colère car il ne comprend pas ce qui se passe. Malheureusement, ce n'est pas son fils qui va le renseigner... Ce dernier est bien trop préoccupé par ce qui est arrivé à Lydia. Le shérif lui indique alors qu'elle est gravement blessée et lui demande s'il sait quelque chose de l'attaque. Stiles a désormais l'habitude de mentir à son père: non, répond- t- il alors avec conviction. Comprenant qu'il n'obtiendra rien de plus de lui, le shérif conseille à son fils d'aller attendre avec ses amis.

Bien que touché par tous ces sombres évènements, Stiles a bien compris que pour résoudre toute cette affaire, il fallait mettre en lumière tous les indices. Stiles a bien conscience qu’il a besoin d’aide et prend le risque de faire parler son père. Alors au lieu d’aller s’assoir avec ses amis, l'adolescent avoue à son père que cette histoire est liée à Derek Hale. Quand le shérif comprend que son fils lui a une nouvelle fois menti et qu’il découvre qu’en fait, il connaît bien Derek, il ne peut s’empêcher de s’emporter contre lui. Il n’a jamais été violent avec son fils mais là, il ne peut s’empêcher de l’attraper par sa chemise et de hausser la voix contre lui. Il lui fait comprendre que c’est sa carrière qui est en jeu. Stiles réplique alors qu’il est prêt à l’aider à résoudre cette enquête, lui permettant ainsi d’être réélu. C’est incroyablement osé de la part de Stiles qui semble ne pas se soucier de ce qui pourrait arriver à son père. C’est bien sûr totalement faux, mais Stiles a appris à rester détacher et à faire comme si ça ne l’atteignait pas.


Le shérif est fatigué et n’a pas l’air de savoir comment réagir face à l’attitude de son fils. Il finit alors par lui dire ce qu’il a découvert sur l’incendie qui a dévasté la maison des Hale quelques années auparavant. Le shérif l’ignore, mais ses déductions et les indices qu’il a récoltés vont permettre à Stiles de démêler toute cette histoire et de découvrir la vérité.


Quoi qu’il en soit, Stiles n’est pas très fier d’avoir utilisé son père comme cela pour obtenir des informations. Mais cela fait longtemps qu’il a dépassé les limites avec lui. Depuis cette nuit, ou à cause de lui, son meilleur ami s’est fait mordre par un loup- garou… Stiles s’est promis de faire n’importe quoi pour aider Scott, quitte à sacrifier tout ce qu’il a construit avec son père depuis la disparition de sa mère…

 

********** SAISON 2**********

 

Dans la saison 2, les choses vont se compliquer pour Stiles et sa relation avec son père va s’en trouver encore plus impactée.


Dans l’épisode 1, le shérif est de nouveau appelé à l’hôpital quand Lydia Martin, disparaît mystérieusement. Alors qu’il demande une description de la jeune fille à son père, il a la surprise de voir surgir Stiles qui le renseigne aussitôt sur tout ce qu’il y a à savoir sur Lydia Martin. Le shérif ne veut même pas demander comment son fils sait tout ça, il se contente de le prendre à part et de lui demander ce qu’il fait là. En fait, Stiles n’a pas quitté l’hôpital depuis que Lydia y a été admise. Son père le renvoi aussitôt chez eux. Stiles fait mine d’obéir mais en fait, il va rejoindre Scott et Allison, pour tenter de retrouver Lydia de leur côté. Car contrairement à son père, Stiles a une idée précise de ce qui se passe : mordue par Peter, l’alpha, Lydia doit être en train de se transformer en loup- garou. Bien sûr, il n’est pas question pour Stiles de faire part de cette information à son père.


Finalement, alors que les recherches ne donnent rien, Stiles et Scott se rendent au cimetière pour soutenir Allison, qui assiste à l’enterrement de sa tante. A l’écart de la famille Argent qui ne veut plus voir Scott dans la vie de la jeune fille, ils sont surpris par le shérif, venu là pour contenir la foule. Le shérif fait comprendre à son fils qu’il commence à en avoir marre de le trouver à des endroits où il n’a pas à être. N’ayant pas de temps pour une leçon, le shérif oblige son fils et Scott à rester à l’arrière de sa voiture de police. Peut- être que ça les fera réfléchir ! Le Shérif reçoit alors un appel sur sa radio lui indiquant qu’une ambulance vient d’être attaquée. Alors qu’il se retourne pour indiquer à son fils qu’ils en reparleront plus tard, il constate que ce denier s’est enfui ! Croyant que c’est Lydia qui a attaquée l’ambulance, Stiles s’est dépêché de sortir de la voiture avec Scott pour tenter de retrouver la jeune fille avant la police.
Encore une fois, le shérif n’aura aucune explication concernant l’étrange comportement de son fils et malheureusement, ça ne sera pas la dernière fois.


A la fin de l’épisode, le shérif retrouve Stiles auprès de l’ambulance où un meurtre a été commis. Le shérif n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi son fils semble toujours au cœur des évènements tragiques qui surviennent à Beacon Hills. Il sent que son fils lui cache quelque chose mais ce dernier ne semble pas du tout prêt à lui dire la vérité. Et le shérif ne sait plus trop comment réagir : doit- il être en colère ? Inquiet ? Triste ? Il sait qu’un jour il devra insister pour connaître la vérité mais en attendant, il a tellement de choses à gérer qu’il laisse ses questions de côté.


Père et fils ont alors la surprise de voir réapparaître devant eux, une Lydia complétement nue et qui semble complétement perdue. Alors que Stiles est abasourdi, le shérif s’empresse d’aller recouvrir la jeune fille de sa veste. Et encore un autre mystère, se dit- il.


Dans l’épisode 2, Stiles va de nouveau être mêlé à l’une des enquêtes de son père : ce dernier vient d’arrêter Isaac Lahey, l’un des camarades de classe de Stiles et accessoirement loup- garou ! Suspecté d’avoir tué son père, le jeune homme est conduit en garde à vue. Stiles va une nouvelle fois se mettre totalement hors la loi, en aidant Derek à faire évader Isaac. Stiles a bien conscience que tout doit être fait pour protéger les gens de Beacon Hills, son père compris, des évènements surnaturels. Ainsi, laisser un loup- garou massacré des innocents au poste n’est pas envisageable. Alors Stiles décide de tout faire pour le libérer, même si cela risque de nouveau de le placer dans la ligne de mire de son père.


Quelques heures plus tard, le shérif est alerté que l’alarme s’est déclenchée au poste. En arrivant, il découvre un policier à terre et la cellule d’Isaac est vide. Et au milieu de ce chaos : Stiles… Ce dernier est resté au poste après avoir aidé Derek à faire libérer Isaac. Le shérif est abasourdi quand il découvre que Stiles est encore une fois là où on ne l’attend pas. Son fils est- il mêlé à cette histoire ? Avant que son père ne lui pose des questions, Stiles préfère prendre les devants. Il désigne le policier à terre -en fait un chasseur à la solde des Argent que Derek a assommé avant qu’il ne tue Isaac- et fait comprendre à son père que c’est lui qui est derrière tout ça. On ne sait pas si le shérif croit en son fils à ce moment- là, mais ce qui est sûr c’est qu’il se pose de plus en plus de questions…


Dans l’épisode 4, le shérif va une nouvelle fois se retrouver à s’inquiéter pour son fils : alors qu’il arrive sur les lieux d’un nouvel homicide, il découvre avec horreur que c’est Stiles qui a découvert le corps ! Il ignore bien sûr que Stiles n’a pas fait que découvrir le corps : ce dernier a assisté au meurtre, sans pouvoir bouger, paralysé par le venin de la créature responsable : un kanima. Car oui, c’est encore un évènement tragique lié au surnaturel. Et comme d’habitude, pour protéger son père et pour ne pas qu’il s’inquiète outre mesure, Stiles lui ment en indiquant qu’il ne sait rien et qu’il a juste trouvé le corps. L’adolescent tente de se montrer convaincant devant son père mais ce dernier voit bien que son fils semble secoué (il ignore à quel point ! L’adolescent vient quand même d’assister à un meurtre). Le shérif tente alors d’en savoir plus et demande à Stiles s’il lui cache quelque chose car il a peur que le meurtrier vienne s’en prendre à lui s’il parle. Stiles réfute et assure qu’il n’a rien vu. Puis ne pouvant affronter plus longtemps le regard de son père, Stiles lui demande s’il peut y aller. Le shérif le regarde une dernière fois, comme pour tenter une dernière fois de juger de sa sincérité. Finalement, sachant très bien qu’il n’apprendra rien de son fils, il l’autorise à rentrer.


On voit encore ici le fossé qui sépare le père et le fils. Le shérif a bien conscience que son fils lui dissimule des choses mais il ignore totalement que Stiles doit faire face à des situations terriblement effrayantes et dangereuses. La douleur et la peur se sont installées dans le quotidien de Stiles et ce dernier fait en sorte que toutes ces horribles choses restent très loin de son père. C’est dans un sens une magnifique preuve d’amour mais ça ne fait qu’éloigner le père et le fils… Le shérif n’a aucune idée de ce qui se trame et Stiles n’a pas l’intention de lui dévoiler la vérité. Il veut le protéger coûte que coûte.


Mais cela à un prix…


Dans l’épisode 6, Scott et Stiles sont à la recherche de Jackson car ils ont découvert que c’était lui qui se transformait en kanima et qui tuait des gens. Ils le retrouvent dans une boite de nuit où il fait de nouvelles victimes. Appelé sur les lieux, le shérif a la désagréable surprise d’y retrouver son fils. Il constate que ce dernier semble se retrouver bien trop souvent au mauvais endroit au mauvais moment et il se met à penser que ce n’est peut- être pas qu’une coïncidence…


Tandis que Stiles se retrouve face à son père, ce dernier se demande bien quelle excuse son fils va inventer pour cette fois. Car le shérif n’est pas dupe, son fils n’est pas honnête avec lui depuis plusieurs mois… Stiles commence par dire à son père qu’il était venu ici pour danser mais celui- ci lui fait remarquer que ce n’est pas son type de boite de nuit- c’est un club gay ! Alors que Stiles commence à laisser entendre que peut- être il l’est, le shérif l’interrompt aussitôt car il sait très bien que son fils n’est pas gay et que c’est encore une excuse ! Stiles sait qu’il doit trouver mieux s’il veut convaincre son père cette fois- ci. Ce dernier finit par s’emporter : « C’est la deuxième scène de crime sur laquelle tu te trouves. Et jusqu’à aujourd’hui, j’ai entendu tellement de mensonges, que je ne suis plus sûr de connaitre le gamin qui est en face de moi ! ». C’est la première fois que le shérif avoue clairement ce qu’il ressent par rapport au comportement de son fils. Et c’est la première fois qu’il évoque le sujet avec son fils. Alors que ce dernier commence à se demander comment se sortir de cette situation, le shérif insiste pour qu’il lui dise la vérité. Stiles ne peut pas, bien entendu. Il parvient finalement à trouver un mensonge qui pourra être plausible aux yeux de son père : il précise que lui et Scott étaient là ce soir pour accompagner leur ami gay, Danny, qui vient de se faire plaquer par son copain. Il dit ça de façon tellement convaincante, que le shérif semble le croire et finit par dire à son fils que c’est très gentil à lui d’agir comme ça. Stiles peut être soulagé : son père l’a cru, cette fois ci en tout cas. Il laisse son père gérer la suite des évènements, et prend la route avec Scott et Jackson, redevenu lui-même.
On voit bien avec cette scène, que le shérif se met à se poser de plus en plus de questions sur son fils et viendra un moment où Stiles risque de ne plus pouvoir trouver d’excuses…


Et ce moment risque d’arriver bien plus tôt que prévu… Pour empêcher Jackson de se retransformer en kanima et de faire de nouvelles victimes, Stiles, Scott et Allison décident de le séquestrer, jusqu’à ce qu’ils puissent trouver une autre solution. Encore une fois hors- la- loi, Stiles n’hésite pas à voler un fourgon de police pour aider son meilleur ami. Mais quand Jackson s’échappe, Stiles et ses amis réalisent que tout cela les dépasse… Ses deux amis le convainquent alors d’aller parler à son père : il est temps de lui dire la vérité. Stiles a toujours voulu le garder éloigner du surnaturel mais voyant que tout est en train de leur échapper, il finit par se dire qu’ils n’ont peut- être pas d’autres choix… Il ne semble guère rassuré d’aller tout dire à son père et il se demande s’il va le croire. Après tout, il n’a fait que lui mentir depuis des mois, pourquoi le croirait- il ? Scott lui fait comprendre qu’il est prêt à se transformer en loup- garou pour que le shérif accepte de les écouter.


Le shérif va- t- il enfin découvrir la vérité sur l’existence du surnaturel ?


Le destin en a décidé autrement : alors que Stiles arrive au poste de police, prêt à tout dévoiler à son père, il découvre avec horreur que Jackson est déjà là ! Ce dernier vient déposer plainte et accuse Stiles et Scott de l’avoir séquestré ! Alors que Stiles a du mal à affronter le regard déçu de son père, il réalise qu’il est hors de question de révéler la vérité maintenant. Mais alors que va penser le shérif de lui maintenant ? Et bien le shérif ne sait plus quoi penser : mais qu’arrive- t- il à son fils ? Pourquoi agit- il comme ça ? Alors qu’il le prend à part dans une pièce du commissariat et lui rappelle la chance qu’ils ont que Jackson ne porte finalement pas plainte, Stiles adopte une attitude détachée et laisse entendre qu’il s’agissait d’une blague ! Son père évoque alors le vol du fourgon et lui fait clairement comprendre que cette- fois ci, il ne laissera pas passer ça et que c’est loin d’être drôle !


Quelques instants plus tard, alors que le shérif doit faire face à la colère du père de Jackson, Stiles est rejoint par Scott qui vient d’avoir une discussion avec sa mère et qui lui dit être « le pire des fils ». Stiles regarde alors son père avec tristesse et murmure qu’il ne mérite pas de prix lui non plus. Stiles a bien conscience de faire de la peine à son père et de lui rendre les choses plus difficiles qu’elles ne le sont déjà mais que peut- il y faire ?

Néanmoins, malgré tout ce qui se passe, on a l’occasion de voir que père et fils sont toujours très proches, et ce malgré les secrets et les mensonges. Ainsi, dans l’épisode 8, Stiles rejoint son père au poste de police pour partager un repas avec lui. Malgré les évènements surnaturels survenus à Beacon Hills, Stiles essaye de garder un semblant de normalité. Et passer du temps avec son père en fait partie. Et encore une fois, on a l’occasion de voir combien l'adolescent fait attention à la santé de son père. Ainsi, malgré les protestations de ce dernier, il n’a pas hésité à lui prendre un sandwich végétarien. Stiles a toujours veillé au bien être de son père. Et ce dernier a beau rechigner, il est en fait ravi de ces moments partagés avec son fils.

Mais ce dernier n’est pas là que pour manger avec son père. Il espère aussi découvrir ce que son père sait sur les meurtres perpétrés par le kanima. Avec tout ce qui arrive de grave à Beacon Hills et avec tout ce qu’il a vu, on comprend que Stiles est incapable de profiter totalement d’une situation normale, comme manger avec son père par exemple. Tout le ramène au surnaturel et à son implication active dans toute cette histoire.
Alors qu’il demande à son père s’il en sait plus sur les meurtres qui viennent d’avoir lieu, le shérif réplique qu’il est hors de question pour lui de parler de ses enquêtes avec son fils. Mais c’est sans compter sur Stiles, qui peut se montrer très curieux et surtout très têtu ! Devant l’insistance de son fils et sachant qu’il ne pourra pas y échapper, le shérif fini par avouer qu’il a avancé dans son enquête. De fil en aiguille, et même si Stiles va laisser de côté les éléments surnaturels des choses, père et fils vont mettre en commun leurs déductions et ce qu’ils ont découvert. Entraîné par son fils, le shérif va complétement oublié qu’il n’est pas censé en parler avec lui, et ils vont se mettre tous les deux à chercher des réponses. Stiles se révèle être un excellent enquêteur et à les voir ainsi tous les deux à plancher sur le bureau du shérif et à rassembler les preuves, on constate que ce côté « enquêteur » permet de les rapprocher. Et surtout, il est évident qu’ils ont tous les deux ça dans le sang !


Mais les choses sympathiques ne vont pas durer… Le lendemain, alors que Stiles s’apprête à rejoindre Scott pour une nouvelle mission à haut risque, il croise son père qui rentre du boulot. Stiles remarque aussitôt que quelque chose ne va pas. Il semble plus fatigué que d’habitude et surtout, il n’a plus son arme ! Alors que Stiles interroge son père, ce dernier hésite à lui dire la vérité. Finalement, il avoue que son arme est restée au poste avec son badge. Stiles est abasourdi mais son père lui fait comprendre qu’ils ont reparleront plus tard. Mais Stiles ne veut pas, ne peut pas en rester là : il a besoin de savoir si c’est à cause de lui si son père a des ennuis. Au fond de lui, il sait déjà la vérité…
D’un air suppliant, il demande à son père la vérité : ce dernier fini par lui expliquer que les ennuis qu’il avait eu dernièrement avec la justice, n’étaient pas passés inaperçus en haut lieu. Le shérif va plus loin en rajoutant que le fils d’un shérif qui vol un fourgon de police et reçoit une ordonnance restrictive, ne renvoie pas une bonne image du Comté. Le shérif a donc été suspendu.


Ce que Stiles redoutait le plus est arrivé : son père a eu des ennuis par sa faute. Alors qu’il sent les larmes lui monter aux yeux, il constate que son père n’a même pas l’air de lui en vouloir. Cela ne fait que renforcer son mal être. Alors que son père commence à s’en aller en assurant que tout va bien se passer, Stiles ne peut s’empêcher de lui poser la question : « Je ne comprends pas. Pourquoi tu n’es pas en colère contre moi ? »
Le shérif se retourne vers son fils. Stiles peut lire de la déception et de la tristesse dans son regard. Son père lui répond qu’il n’a pas envie de se sentir plus mal qu’il ne l’est déjà en « engueulant » son fils. Ce dernier ne sait jamais senti aussi mal de toute sa vie. Il aurait préféré mille fois que son père lui crie dessus, plutôt que de le voir ainsi complétement abattu.


C’est un moment très difficile et pour le père, et pour le fils. Le père parce qu’il ne comprend pas ce qui se passe. Il ne comprend pas la nouvelle attitude de son fils et il a dû mal à réaliser qu’à cause des actions de son fils, il n’a plus le droit de faire son métier. Et il ne sait même plus comment réagir avec ce fils qui semble emprunter la mauvaise voie.
Quant au fils, il ne peut que s’en vouloir. Il s’en veut de cacher la vérité à son père et surtout, il s’en veut de lui attirer des ennuis et de le mettre dans l’embarras. Stiles a toujours su que garder le secret de Scott serait difficile, mais il n’aurait jamais cru que ça irait jusqu’à détruire la carrière de son père !


Bien qu’il tente de faire bonne figure après ça (il n’en parlera même pas à son meilleur ami), cette histoire va profondément marquer l’adolescent. Dans l’épisode 9, Stiles s’emploiera à tout faire pour tenter de résoudre l’enquête sur laquelle travaillait son père : il espère que s’il découvre le coupable et qu’il en fait part à son père, ce dernier finisse par retrouver son boulot.

Quand le shérif surprend son fils dans sa chambre en train de travailler alors qu’il est en vacances, il comprend que ce dernier continue à mener l’enquête. Il est touché par ce que son fils tente de faire et il finit par lui faire part des derniers éléments de l’enquête que ses collègues ont trouvé. Mais Stiles fait comprendre à son père que ce n’est pas suffisant, et se met à chercher frénétiquement dans l’album de classe contenant toutes les victimes. Il est certain qu’il manque un élément important. Le shérif regarde alors son fils avec douceur et lui fait comprendre qu’il ne doit pas se sentir obligé de poursuivre l’enquête. Mais Stiles n’est pas de cet avis : « Je dois faire quelque chose », assure- t- il. Stiles doit résoudre toute cette histoire, c’est devenu un élément vital pour lui et pour son père. Pour l’adolescent, c’est le moins qu’il puisse faire après ce qu’il a fait à son père.
Le fils est prêt à tout pour aider le père et ce dernier en a bien conscience. Finalement l’acharnement de Stiles est payant puisque grâce à lui, le shérif découvre un nouvel indice !


Il n’empêche que l’adolescent s’en veut toujours terriblement. Si bien qu’à la fête d’anniversaire de Lydia, Stiles, empoisonné à l’aconit tue- loup, se met à avoir des hallucinations et c’est son père qu’il voit apparaître devant lui, une bouteille à la main : ce dernier commence par lui dire que tout est de sa faute et que c’est de sa faute si sa mère est morte et qu’il n’a jamais su comment s’occuper d’un « petit con hyperactif » et qu’il lui a gâché la vie. Les larmes aux yeux, Stiles fait face à son père, sans réagir. Il semble complétement perdu. Son père continue et s’exclame « Tu as tué ta mère. Et maintenant tu me tues » ! Puis il lance sa bouteille vers son fils. Ce dernier lève un bras pour se protéger… et tout disparaît ! Son père… la bouteille et tout le reste… Stiles comprend que tout était faux. Néanmoins, il a bien du mal à se ressaisir et au fond, il sait qu’il y a une part de vérité dans ce qu’il vient de se passer. Ce sont des sentiments enfuis qui remontent à la surface depuis cette nuit dans la forêt où tout a basculé : Stiles considère qu’il n’a pas cessé d’être un mauvais fils et qu’il ne fait que gâcher la vie de son père et à ce moment- là, il se déteste pour tout ce qu’il fait subir à son père. On sent un mal être et une profonde détresse.


L’adolescent passera le reste de la soirée dans un état second à ressasser de sombres pensées. Jusqu’à ce que… jusqu’à ce qu’un nouvel incident se produise à la fin de la fête. Un incident qui indirectement, conduit Stiles et Scott à découvrir qui contrôle le kanima et qui est derrière tous ces meurtres : Matt, l’un des élèves de leur lycée !
Stiles n’hésite pas longtemps avant d’aller trouver son père pour lui dire ce qu’il a découvert. Stiles a toujours cherché à écarter son père des enquêtes surnaturelles, mais cette fois- ci, le responsable est humain. Et puis, l’adolescent espère au fond de lui que si son père arrête le coupable, il soit remercié en réintégrant son poste. Avec Scott, Stiles rentre donc chez lui et avoue à son père qu’il sait qui est le coupable de tous ces meurtres (il laisse bien sûr de côté tout ce qui est lié au surnaturel et au kanima). Le shérif a bien dû mal à croire à ses allégations et demande pourquoi Matt s’en prendrait à l’ancienne classe de natation du lycée. Stiles reconnait qu’il ne connait pas encore le mobile mais il supplie son père de lui faire confiance : Matt est le coupable. Avec tout ce qu’il a caché à son père ces derniers temps, Stiles réalise avec tristesse que ce dernier a bien du mal à lui faire confiance. L’adolescent essaye alors une autre tactique : il demande à son père de faire confiance à Scott. Ce que son père acceptera !


Les deux Stilinski, ainsi que Scott se rendent ensuite au poste de police pour réétudier les preuves. Même si le shérif ne travaille plus officiellement là- bas, ils parviennent à rentrer dans son bureau et à examiner les preuves. Résultats : la culpabilité de Matt ne fait plus aucun doute. Malheureusement, ils n’auront le temps de rien faire de plus : Matt surgit au commissariat et les prend tous les trois en otages. La nuit va alors être très éprouvante pour Stiles et son père, chacun s’inquiétant pour l’autre, surtout quand il apparait que Matt est très dangereux et instable.


Après avoir menacé Stiles de son arme, Matt l’oblige à passer les menottes à son père. Stiles tente de les serrer au minimum mais Matt le repère et lui ordonne de les serrer plus fort. Le shérif tente de rassurer son fils et lui demande gentiment de faire ce que Matt veux. Le shérif se retrouve donc seul et menotté dans la salle des cellules, à se demander ce que Matt va faire de son fils et de Scott qu’il a emmené avec lui. Stiles de son côté, toujours menacé par Matt, est obligé de détruire les preuves qu’ils avaient trouvé et qui incriminaient ce dernier.


De son côté le shérif commence à se demander comment sortir de là. C’est alors qu’un coup de feu retentit. Plus inquiet que jamais, le shérif tente de se libérer. En vain. Il ne peut cesser alors de se demander qui a été blessé : est- ce son fils ? Il ignore que c’est Scott qui s’est fait tirer dessus par Matt. Mais Stiles n’est pas sain et sauf non plus : griffé par le kanima, que Matt a appelé en renfort, Stiles se retrouve au sol, paralysé par le venin de la créature.


Tandis que les choses s’accélèrent et deviennent plus dangereuses avec l’arrivée des chasseurs, Stiles ne pense qu’à une chose : aller retrouver son père. Alors, même s’il est incapable de se lever et de marcher, Stiles rampe. Il rampe jusqu’à la salle où son père est menotté. Le shérif, qui ignore totalement ce qui est arrivé à son fils, continue à tirer sur ses menottes et finalement, il parvient à se libérer. Tout se passe alors très vite : Matt arrive et frappe violemment le shérif à la tête et au même moment, Stiles parvient à se trainer jusqu’à la salle des cellules et assiste à toute la scène. Quand il voit son père s’effondrer, inconscient, l’adolescent tend la main vers lui, les larmes aux yeux. Mais toujours paralysé, il est impuissant et ne peut rien faire pour lui porter secours.


Cette prise d’otage, qui se finit par la mort de Matt, va profondément marquer et le père et le fils. Alors, certes, le père de Stiles récupère son poste de shérif. Mais pour le reste, c’est un évènement traumatisant et tous les deux auront du mal à en parler. Lors d’une séance avec la psychologue du lycée, Stiles finit même par avouer qu’une certaine gêne s’est installée entre eux et qu’il ressent comme une certaine tension dans leurs discussions.
C’est la première fois que le père et le fils se retrouvaient en danger tous les deux. Depuis que Scott a été mordu, Stiles a pris l’habitude de se retrouver dans des situations dangereuses. Mais ça n’avait jamais impliqué son père. Jusqu’alors. Le voir donc aussi en danger, l’a choqué et traumatisé.
Le mal être de l’adolescent est évident et il est encore plus marqué qu’il n’y paraît : alors qu’il va jouer la final de LaCrosse, Stiles se confie à Scott sur ce qu’il a ressenti lors de la prise d’otage : voir Matt frapper son père et être dans l’impossibilité de lui venir en aide, ça a été terrible. On ressent toute sa frustration à ce moment- là, de ne pas être plus fort, pour son père, pour Scott.


Malgré tous ces sombres évènements, Stiles doit continuer à faire comme si tout allait bien et continuer à faire semblant de mener une vie normale ! Ainsi le voilà à jouer la finale de LaCrosse avec son meilleur ami. Et son père est là, pour le soutenir. Le shérif ignore ce que son fils est en train de traverser. Mais il sait que ce match est important pour lui et il est fier quand il découvre que ce soir, il va jouer en première ligne ! D’autant plus fier quand c’est Stiles qui fait gagner son équipe ! Ce dernier, porter par le match et les encouragements, finit par oublier un moment tous ses soucis… mais ce moment de répit est de courte durée. Le surnaturel s’invite même lors d’un match de LaCrosse… Manipulé par Gérard Argent, le Kanima provoque un mouvement de panique en fin de match. Le shérif se précipite sur le terrain et remarque aussitôt que quelque chose ne va pas. Il tourne la tête, à droite, à gauche… mais il ne le voit nulle part : « Où est Stiles ? Où est mon fils ? », cri- t- il. Le shérif n’a aucune idée de ce qui vient de se passer avec le kanima. Il sait seulement une chose : son fils a disparu…


Stiles ayant toujours veillé à ce que son père soit loin des situations dangereuses, ce dernier n’a jamais soupçonné le fait que son fils a risqué sa vie plusieurs fois au cours des derniers mois. Mais cette fois- ci, les choses sont complétement différentes : cette fois- ci, Stiles ne va pas pouvoir empêcher son père de s’inquiéter. Le shérif se retrouve directement concerné : son fils, la personne qu’il aime le plus au monde, a disparu, et il n’a aucune idée ce qui lui est arrivé. Il a bien dû mal à rassembler ses idées pour chercher une piste. Néanmoins, il découvre très vite que la jeep de son fils est toujours sur le parking de l’école. Mais qu’est- ce que cela veut dire ? Est- ce une bonne ou une mauvaise chose ? Le shérif n’en n’a absolument aucune idée. Il ne parvient plus à réfléchir et ne pense qu’à une chose : son fils.


Il a raison de s’inquiéter car son fils est en bien mauvaise posture : enlevé par Gérard Argent, il est retenu captif chez les chasseurs puis est passé à tabac. Gérard veut faire souffrir Scott : quoi de mieux alors que s’en prendre à son meilleur ami ? En restant aux cotés de Scott, à lutter contre le surnaturel, Stiles savait qu’il s’exposait au danger mais il n’aurait jamais pensé se retrouver en si mauvaise posture.
Alors que le shérif est rentré chez lui pour voir s’il trouvait des indices dans la chambre de son fils, il appelle Mélissa, la mère de Scott pour lui dire qu’il n’a rien trouvé. Il lui demande aussi de le prévenir si jamais son fils arrive à l’hôpital… Plus inquiet que jamais, le shérif reste planté au milieu de la chambre de son fils et murmure « Où es- tu Stiles ? ».
« Juste ici », lui répond alors une voix qu’il connait par cœur. Le shérif se tourne subitement : son fils est là, à la porte. Il se précipite et remarque aussitôt les marques de coups sur le visage de son fils. Ce dernier tente de le rassurer en lui indiquant que tout va bien mais le shérif veut savoir qui lui a infligé ça. Stiles ne peut pas dire à son père qu’il a été enlevé par un chasseur de loup- garou psychopathe qui a fait ça exprès pour faire du mal à son meilleur ami qui se trouve être un loup- garou ! Non, Stiles doit trouver autre chose : son père ne lâchera rien tant qu’il n’aura pas d’explications. Comme souvent, même dans les pires situations, Stiles a alors une idée : il explique à son père que ce sont des garçons de l’autre équipe de LaCrosse qui lui en voulait d’avoir fait gagner sa propre équipe. Et comme il s’en ventait, ils l’ont pris à parti. Le shérif demande aussitôt leur description mais Stiles esquive en indiquant qu’il n’a pas eu le temps de les voir. Il assure ensuite à son père que tout va bien. Stiles sait se monter convaincant : il l’a déjà fait avant. Ainsi, alors que son père veut contacter le lycée d’où viennent les adolescents qui ont osé s’attaquer à son fils, Stiles lui fait comprendre qu’il va bien et qu’il veut oublier cette histoire. Le shérif hésite mais finalement il est tellement soulagé de revoir son fils qu’il en oublie sa colère et enlace son fils avec force. Après ce qu’il a vécu, les bras protecteurs de son père et son étreinte chaleureuse sont plus que bienvenues pour Stiles.


Son enlèvement restera à jamais gravé dans sa mémoire, mais encore une fois, Stiles cachera ses sentiments à son père.
Plus tard, alors que Stiles a reçu la visite de Lydia, son père vient le trouver dans sa chambre. Il commence par évoquer la présence de la jolie rousse dans la chambre de son fils et lui demande gentiment s’il se passe quelque chose entre eux. Après tout ce que son fils a vécu (il n’a pas idée !), le shérif serait ravi si Stiles trouvait le bonheur. Ce dernier explique que malheureusement, elle en aime un autre.
Le shérif vient alors s’assoir à côté de lui et tente de lui remonter le moral : il a conscience que ce qui s’est passé ces dernières heures a dû être éprouvant pour lui mais il lui fait clairement comprendre que ce qu’il a fait lors de la finale de LaCrosse, a été exceptionnel. « Tu as été incroyable », dit- il sincèrement. On sent toute la fierté qu’il ressent pour son fils dans sa voix. Ce dernier ne semble guère convaincu. Le shérif continue : « Tu n’as pas été seulement le meilleur joueur. Tu as été un héros ». Mais Stiles n’est toujours pas convaincu. Avec tout ce qui s’est passé, les erreurs qu’il a commises et qui ont conduit à la suspension de son père, l’adolescent n’a pas du tout le sentiment d’être un héros. Quoi qu’en dise son père.
« Je ne suis pas un héros papa », affirme- t- il. « Hier, si », assure son père avant de le laisser seul.

Malgré le soutient évident de son père, qui lui montre que malgré tout ce qui s’est passé, il est fier de lui, Stiles n’arrive pas à se débarrasser des sentiments qui sont remontés à la surface dernièrement : triste, mal à l’aise, il est dans l’incapacité de se confier à son père et ça commence à le ronger de l’intérieur. En cette fin de saison, l’adolescent apparaît las et fatigué de tous ces secrets qui commencent à lui peser beaucoup trop sur la conscience.
Stiles va- t- il encore pouvoir dissimuler longtemps la vérité à son père ?

 

********** SAISON 3**********

PARTIE A

Plusieurs mois ont passé depuis la finale de La Crosse. C’est la fin des vacances d’été et Stiles s’apprête à entamer une nouvelle année au lycée. Les choses n’ont pas vraiment changé entre lui et son père. Stiles sait bien au fond de lui qu’à un moment ou un autre, il devra dire la vérité à son père. Mais en attendant, il continue à lui mentir et à agir comme si tout allait bien.


Dans l’épisode 1, une nouvelle menace semble se profiler à l’horizon. Tandis que Stiles et ses amis se demandent ce qui va leur tomber dessus cette fois- ci, le shérif reçoit de nombreux appels concernant des animaux qui seraient devenus fous ou auraient disparus. Le shérif comprend à son tour que quelque chose d’étrange est en train de se produire dans sa ville… encore.


Dans l’épisode 2, la nouvelle enquête du shérif le mène tout droit vers… Stiles ! En effet, une jeune fille, Heather a disparu et il se trouve que Stiles est le dernier à l’avoir vu vivant, lors de la fête d’anniversaire de cette dernière. Tandis que le shérif se rend au lycée pour interroger son fils, ce dernier fait comprendre à son père qu’il ne sait rien du tout de cette disparition. Mais le shérif peut- il le croire ?
Une nouvelle fois, son fils se retrouve impliqué dans quelque chose que le shérif ne parvient pas à expliquer. Et les mensonges de son fils n’aident pas vraiment. Pour une fois pourtant, Stiles n’a aucune idée de ce qui s’est passé mais il ne peut s’empêcher d’être très inquiet. A juste titre…


Dans l’épisode 3, alors que le shérif est appelé pour une nouvelle disparition, Stiles découvre avec horreur ce qui est arrivé à son amie Heather : la jeune fille a été étranglée. Et elle n’est pas la seule ! Une autre personne a en effet été tuée de la même manière. Tandis que le shérif prend le témoignage sans queue ni tête d’une jeune femme qui a vu des hommes avec des crocs et des griffes dans les bois, Stiles se met à faire des déductions, comme à son habitude, et en arrive très vite à la conclusion que ces gens ne sont pas tués par hasard : ce sont des sacrifices humains…
Sa théorie va se vérifier quand d’autres personnes vont disparaître et qu’on va finir par retrouver mortes de la même façon que les deux premières victimes.


Dans l’épisode suivant, Stiles et sa classe, en sortie dans les bois, découvrent un nouveau corps. Arrivé sur les lieux, le shérif constate avec effarement que son fils est toujours là où il ne faut pas ! Même quand il est en sortie scolaire ! Tandis que Stiles tente de faire remarquer à son père que la victime a été tuée de la même façon que les autres, ce dernier ne pense qu’à une chose : éloigner son fils et tous les autres adolescents de la scène de crime. Il ordonne à Stiles de retourner au lycée.
Plus tard, alors que le shérif vient d’interroger la petite amie de la victime, Stiles décide de mettre sa théorie à l’épreuve. Il prend à partie la petite amie et l’interroge sur son copain. Cette dernière le prend très mal et le gifle sans ménagement. Le shérif a assisté à la scène et s’emporte sur son fils. Mais qu’est- ce qui lui prend ? Il lui fait comprendre qu’il n’a pas le temps pour ça : le FBI est là et pense qu’il s’agit d’un tueur en série. « A quoi tu joues à la fin ? » finit par lui dire son père.
« J’essaye de trouver une constante », répond un Stiles perturbé car sa théorie ne s’est pas vérifiée… du moins pour l’instant.

Mais l’adolescent sait très bien au fond de lui que tous ces meurtres ne sont pas l’œuvre d’un tueur en série « classique ». Il y a du surnaturel là-dessous. Il sait très bien aussi que comme son père n’a pas tous les éléments, il ne peut pas faire correctement son travail. Mais pour Stiles, il est encore trop tôt pour tout lui dire. Il va alors trouver Deaton pour tenter de voir avec lui ce que ces sacrifices représentent.


Dans l’épisode 307, de nouveaux meurtres sont commis. Stiles sait désormais qu’ils sont perpétrés par un darach, un druide maléfique. Son père, qui continue de mener l’enquête n’a bien sûr aucune idée de ce qui se trame et il semble de plus en plus découragé. Quand c’est au tour de Deaton de disparaître et d’être le prochain sur la liste des sacrifiés, Scott se demande s’il ne serait pas temps de tout dire au shérif pour qu’il ait tous les éléments pour son enquête. Stiles semble réticent : il a peur de la réaction de son père. Tandis que Scott tente de le convaincre du bienfondé de la chose, on découvre en réalité que Stiles est terrifié : au fond, ce n’est pas la réaction de son père qui lui fait peur, c’est l’idée de perdre son père. « Et s’il se fait tuer parce qu’on lui a tout dit ? ». « Je ne peux pas perdre mes deux parents. Pas mes deux parents. » On découvre là, la plus grande peur de Stiles : perdre son père. Mais il finit par reconnaître que son meilleur ami a raison et qu’il est temps de tout dévoiler à son père. Mais l’apparition d’un nouveau joueur dans la partie (Morell) va permettre à Stiles de repousser l’échéance. Encore une fois donc, l'adolescent repousse le moment de dire toute la vérité à son père.
Mais il y aura bien un moment où il n’aura plus le choix. Et ce moment risque d’arriver bien plus tôt que prévu...

Dans l’épisode 309, un nouveau sacrifice est commis et il touche Stiles et son père de très près puisque la victime est une policière qui travaillait avec le shérif et que Stiles connaissait bien. Plus inquiet que jamais pour son père, Stiles se met à le surveiller de très près. Le shérif a remarqué l’inquiétude de son fils et il tente de le rassurer : il sait ce que Stiles pense de ces meurtres (des sacrifices) mais il a le FBI avec lui pour l’épauler. Stiles n’est pas plus rassurer pour autant : il a compris que son père ne croit pas à la théorie des sacrifices et n’ayant pas tous les éléments c’est bien normal.

Alors… Alors Stiles décide qu’il est plus que temps de dire la vérité à son père. C’est un grand pas en avant pour l'adolescent. Avec tous ces meurtres qui frappent Beacon Hills, Stiles a compris que lui et Scott faisaient face à un ennemi beaucoup plus fort qu’eux. Il a bien conscience que cette fois- ci, ils vont avoir besoin de toute l’aide qu’il faut pour avoir une chance de vaincre le darach.


Avec l’aide de Cora, la sœur de Derek, Stiles tente alors d’expliquer à son père tout ce qui se passe à Beacon Hills depuis plus d’un an. Il essaye de lui faire comprendre que s’il ne parvient pas à résoudre toutes ses enquêtes c’est qu’il n’a pas toutes les pièces… Il lui parle alors sans s’arrêter des loups- garous, kanimas, druides et autres créatures… Malheureusement, son père ne se montre pas très réceptif et Stiles ne se montre pas très patient avec lui.
Résultat : Mr Stilinski ne croit pas un mot de cette histoire. Qui plus est, alors que Stiles comptait sur la transformation de Cora pour finir de convaincre son père, cette dernière s’écroule, inconsciente.


Tandis qu’ils se rendent à l’hôpital pour y déposer Cora, Stiles tente de nouveau de convaincre son père. Ce dernier finit par s’emporter contre son fils en indiquant qu’il a des choses plus importantes à gérer. Les larmes aux yeux quand il réalise que son père ne le croit pas, Stiles murmure « Tu ne me crois pas...»Alors que son père se détourne et s’éloigne, Stiles ne peut s’empêcher de laisser échapper : « Maman, elle m’aurait cru… ». Le shérif ne se retourne pas même s’il est évident que les mots de son fils l’ont touché…


Le shérif va alors ressasser tout ce que son fils lui a dit et s’interroger sur tous les phénomènes inexpliqués qui ont eu lieu à Beacon Hills. Il a bien dû mal à croire à toutes ces histoires surnaturelles mais c’est un excellent flic et il sent au fond de lui que son fils n’a peut- être pas tord…
Tandis qu’il se pose de plus en plus de questions et qu’il poursuit son enquête, il fait le lien entre les sacrifices et une vieille affaire vieille de plusieurs années, alors qu’il n’était encore qu’un jeune adjoint…
Même s’il n’a pas encore tous les éléments, il finit par découvrir qui est derrière la série de meurtres : Jennifer Blake, l’une des professeurs de son fils et accessoirement le darach ! Il se rend aussitôt au lycée où il découvre Mme Blake sur le point de tuer Lydia ! Alors qu’il tente de la stopper, il est blessé par le darach. A terre, il a juste le temps de voir Scott se transformer en loup- garou avant de se faire enlever par le darach ! Arrivé au même moment, Stiles insiste impuissant à l’enlèvement de son père par le druide noir !
Le shérif Stilinski est donc désormais au courant de l’existence du surnaturel. Mais à quel prix ?


Le shérif se retrouve prisonnier sous terre, bientôt rejoint par Mélissa McCall puis Chris Argent (Episode 11). Bien que les trois parents se retrouvent dans une situation très précaire (ils sont sur le point d’être sacrifiés !), ce rapprochement forcé permet au shérif de se mettre à jour : il réalise que tout ce que son fils lui a dit est vrai et Mélissa et Chris finissent de lui expliquer tout ce qu’il doit savoir sur le surnaturel. Malgré la situation, on constate que le shérif semble soulagé d’avoir découvert la vérité et d’avoir été mis au courant. Chris Argent lui fait alors remarquer qu’il se posait déjà des questions quand il n’était encore qu’un jeune adjoint, seulement, il n’était pas encore prêt à le croire… Le shérif évoque alors la première fois où une chose inexpliquée s’est produite : quand une jeune victime d’un accident de la route lui a parlé de sa femme Claudia qui vivait ses derniers instants...


Tandis que le shérif attend donc d’être sacrifié avec les autres parents, Stiles tente par tous les moyens de trouver où la darach a emmené son père. L’adolescent vit des heures terribles et angoissantes. Il est d’ailleurs victime d’une très grave crise de panique quand il réalise que le darach est sur le point de sacrifier son père et les parents de ses meilleurs amis. Stiles finit par se reprendre et continue les recherches. Grâce à ses déductions, il finit par découvrir où leurs parents sont retenus : au Nemeton, un lieu ancestral de magie. Le problème c’est qu’il ignore à quel endroit exactement il se trouve...


Stiles est prêt à tout pour sauver son père, quitte à se sacrifier. Et on va le voir ici clairement quand sur les conseils de Deaton, Stiles accepte de « mourir » momentanément, pour localiser le nemeton. Deaton a bien précisé que le sacrifice pourra avoir des conséquences terribles, mais Stiles n’hésite pas une seconde : comme Scott et Allison, il s’enfonce dans une eau glacée à la recherche de la vérité…
Le sacrifice des adolescents est payant puisqu’ils arrivent à localiser les trois parents. Alors que la tempête fait rage à l’extérieur, Stiles retrouve son père et lui sauve la vie in- extremis alors que le nemeton était sur le point de s’effondrer. Père et fils s’enlacent ensuite tendrement.
Après tout ce qui s’est passé, Stiles et son père ont sûrement beaucoup de choses à se dire, mais pour le moment, ils savourent ces retrouvailles...

 

PARTIE B

Maintenant que son père est au courant de l’existence des loups- garous et du surnaturel, la relation avec lui va être plus facile pour Stiles. Du moins en apparence…

Quand le shérif se met à réouvrir des anciennes enquêtes non résolues, Stiles est là pour l’aider à comprendre si c’est lié au surnaturel. Père et fils finissent par découvrir que l’une des enquêtes est effectivement liée au surnaturel (Episode 13). Désormais, le shérif n’hésite plus à demander l’aide de son fils. Il a bien conscience que Stiles sait beaucoup plus de choses que lui et qu’il pourrait se révéler utile. Ainsi, tandis que le shérif va trouver le père d’une ancienne victime pour découvrir ce qui lui est réellement arrivée, Stiles, aidé de Scott, tente de trouver des indices dans la maison.

Dans le même temps, Stiles découvre que le père de Scott, agent du FBI, cherche à faire virer son propre père du poste de shérif. Dès lors, Stiles s’emploiera à tout faire pour aider son père à résoudre l’affaire.

Au cours de son enquête, le shérif réalise que l’affaire pourrait être plus dangereuse que prévue et il se met à s’inquiéter pour son fils (Episode 14). Ils parviennent néanmoins à résoudre ensemble cette affaire et le père de Stiles conserve son poste de shérif.

En étant désormais impliqué dans le surnaturel, le shérif a pris conscience que le monde est beaucoup plus hostile qu’il n’y paraît et il ne peut qu’avoir encore plus peur pour Stiles. Le shérif l’ignore sans doute, mais Stiles ressent exactement la même chose que lui : alors certes, il est soulagé que son père connaisse enfin la vérité car il n’a plus à lui mentir. Mais il a également très peur pour lui. Après tout, son père vient de pénétrer dans un univers terriblement dangereux. Chacun des deux s’inquiète donc pour l’autre membre de la famille Stilinski.

Très vite, Stiles va se rendre compte que son père a beau être désormais au courant, il a l’air encore très sceptique face au surnaturel. Ainsi, quand Stiles et Scott soupçonnent une jeune fille disparue d’avoir été transformée en coyotte- garou, le shérif a bien dû mal à y croire (Episode 14). Et plus tard, quand Stiles révèle à son père que Lydia est une banshee, il aussi bien du mal à l’accepter. Stiles ne lui en tient pas rigueur, il comprend qu’il faut lui laisser du temps pour accepter tout ça.

Quoi qu’il en soit, en les voyant enquêter ensemble et travailler ensemble, on peut penser qu’ils sont plus proches qu’avant et qu’ils se comprennent mieux. Mais c’est sans compter sur ce qui arrive à Stiles quelques semaines après que son père ait appris l’existence du surnaturel. En effet, l’adolescent est victime d'effroyables cauchemars et de crises de paniques qui le laissent à chaque fois exténué. Conséquence du sacrifice que l'adolescent à fait pour sauver son père, Stiles se retrouve bientôt dans l'incapacité de faire la différence entre le rêve et la réalité. Il tente de dissimuler ce qui lui arrive à son père. Mais ce dernier n'est pas dupe. Il voit bien que quelque chose ne va pas.

Une nuit, alors que Stiles fait un énième cauchemar et se réveille en hurlant, le shérif se précipite dans sa chambre et le serre dans ses bras dans un geste protecteur. Mais le lendemain, alors que le père, inquiet, demande à son fils comment il va, le fils assure à son père que tout va bien.

Mais c'est un mensonge: crises de paniques, insomnies, cauchemars, l'état de santé de Stiles s'aggrave...

Dans l'épisode 17, Stiles, à bout, finit par se confier à Mélissa McCall, la mère de Scott: il lui avoue être victime d'insomnies et qu'il fait de terribles cauchemars. Et comme si cela n'était pas suffisant, on découvre en fin d'épisode que Stiles est possédé par un nogistune, un esprit maléfique qui aggrave son état.

Dans l'épisode suivant, Stiles disparaît mystérieusement en pleine nuit et adresse un message alarmant à Scott. Avant que la communication ne coupe, Stiles fait promettre à Scott de ne pas prévenir son père, qui s'inquiète déjà assez pour lui. Même s'il ignore ce qui lui arrive, on voit bien ici que Stiles pense avant tout à son père. Il ne veut pas plus l'impliquer qu'il ne l'est déjà et ne veut pas être une énième source de problèmes pour lui.

Scott finit par dire la vérité au shérif. En apprenant que son fils a disparu, perdu dans la nature et en pyjama alors que c'est l'une des nuits les plus froides de l'année, il semble complètement abattu. Terriblement inquiet, le shérif, aidé des amis de Stiles, finit par comprendre que son fils est victime d'une grave crise de somnambulisme. Alors que le shérif envoi des patrouilles un peu partout et commence à désespérer de n'avoir aucun indice, Stiles est retrouvé par les parents de Scott, dans une grotte, en pleine forêt. Le shérif est bien entendu, soulagé d'avoir récupérer son fils, mais il découvre que ce dernier n'est pas sorti d'affaire pour autant...

Alors que Stiles est en observation à l'hôpital, Mélissa McCall avoue au shérif qu'elle a remarqué plusieurs symptômes inquiétant chez Stiles. Le shérif lui confie alors avoir déjà noté un changement chez son fils depuis plusieurs semaines.   Il montre une liste à Mélissa qui dévoile les symptômes qu'il a remarqué chez l'adolescent: Insomnies, cauchemars, crises de panique... ce sont exactement les mêmes que ceux relevés par Mélissa quelques jours plus tôt. Et tous les deux savent très bien ce que cela signifie: ils ont déjà vu tous ces symptômes chez une autre personne: Claudia Stilinski, la mère de Stiles...

Plus inquiet que jamais pour son fils, le shérif accepte de lui faire passer un IRM. Stiles de son côté a bien compris ce qui se passait et il a fait les mêmes déductions que son père: il a les mêmes symptômes que sa mère. S'il a la même maladie, il sait qu'il risque de mourir, comme elle...

Alors que Stiles passe son examen, le médecin annonce au shérif l'horrible nouvelle: Stiles a une atrophie du cerveau, comme sa mère. Ses cellules sont en train de se détériorer. Stiles et son père savent ce que cela veut dire: une maladie mortelle et qui n'a aucun traitement...

Dans l’épisode suivant, le shérif a encore du souci à se faire pour son fils. Ce dernier disparaît une nouvelle fois et pendant 48 heures, personne n’a aucune nouvelle. Quand il réapparaît subitement, le shérif est immensément soulagé. Il ne demandera pas d’explication, pensant que c’est lié à la maladie de Stiles. Il se contentera de le serrer dans ses bras pour lui témoigner tout son amour. Mais ce que le shérif ignore c’est qu’à ce moment- là, ce n’est pas Stiles qu’il a devant lui mais le Nogitsune, l’esprit maléfique qui possède Stiles. Et ce dernier va s’amuser à terroriser la ville, allant même jusqu’à placer une bombe dans le bureau du shérif !

Finalement, grâce à Deaton qui neutralise le Nogitsune, Stiles redevient lui- même. Mais il sait que l’esprit maléfique est toujours là quelque part et qu’il risque de ressurgir à tout moment. Il décide alors deux choses importantes : il raconte toute la vérité à son père et décide d’aller s’isoler quelque part où le Nogistune ne pourra pas s’échapper : l’asile psychiatrique de Beacon Hills (épisode 20).

Perturbé par tout ce qu’il vient d’apprendre, le shérif n’en n’est pas moins réticent, à l’idée d’enfermer son fils dans un asile. Néanmoins, son fils lui fait comprendre qu’il doit respecter son choix. Ainsi, alors que la nuit est déjà tombée, le shérif emmène Stiles à l’hôpital psychiatrique. Sur la route, aucun des deux ne parlent. Alors qu’ils arrivent devant l’asile, ils sont rejoints par Scott qui veut empêcher Stiles de faire ça. Alors que Scott se demande si le shérif sait réellement ce qui se passe, ce dernier lui fait comprendre qu’il est au courant de tout. Et il n’hésite pas à avouer aux deux adolescents que dans tout ça, ce qui le terrifie le plus, c’est que son fils a la même maladie que sa mère. Le shérif a tellement peur de perdre son fils qu’il est prêt à tout pour tenter de le sauver. Ainsi, il indique à Scott qu’il va aller à Los Angeles pour rencontrer un spécialiste, qui, espère- t- il, pourra les aider. Et pendant qu’il est absent, Stiles restera à l’asile. Tandis que Scott se demande comment le shérif peut accepter de laisser son fils ici, Stiles intervient et avoue que c’est lui qui en a eu l’idée. Puis, Stiles s’avance vers son meilleur ami et lui souffle à l’oreille que quoi qu’il arrive, si personne ne peut le libérer du Nogitsune, Scott devra tout faire pour l’arrêter. Puis Stiles se tourne vers son père. Nul doute que ce dernier a entendu. Mais il ne dit rien. Au fond de lui, il reconnait bien là son fils : toujours à chercher à protéger les autres, quitte à se sacrifier…

Père et fils pénètrent ensuite dans l’hôpital psychiatrique. Le shérif est résolu à faire ce que Stiles a décidé, mais il va vite déchanter, une fois à l’intérieur. Quand il réalise que son fils va se retrouver avec des gens vraiment instables et dangereux, il tente de trouver une excuse pour le ramener chez eux. Ainsi, il commence par dire que c’est impossible que Stiles reste ici alors qu’il n’a pas son oreiller ! Il rajoute, désespéré, qu’à chaque fois qu’ils partaient, Stiles avait toujours besoin qu’on lui emmène son oreiller ! Finalement, alors qu’il réalise que c’est au- dessus de ses forces, le shérif ordonne à Stiles de reprendre ses affaires et de quitter cet endroit. Il rajoute qu’il ne laissera pas son fils ici avant d’avoir eu une bonne nuit de sommeil.

Stiles ressent la douleur et la détresse de son père et il est touché par ce qu’il tente de faire, mais il sait qu’il ne peut pas reculer. Il a pris sa décision et rien ne le fera changer d’avis. Il se lève et se rapproche de son père en indiquant qu’il n’a pas eu de bonnes nuits de sommeil depuis des semaines. Puis il serre son père dans ses bras. Dans cette étreinte, Stiles tente de faire passer tout l’amour qu’il ressent pour son père. Dans cette étreinte, il tente aussi de rassurer son père et de lui faire comprendre que tout ira bien et que ce n’est que pour quelques jours. Mais en fait, Stiles est aussi terrifié que son père. Mais il se doit de rester fort. Pour lui, et pour son père. Ce dernier profite de cette étreinte. Il aime tellement son fils ! Et il n’a jamais eu aussi peur de toute sa vie. Comment sauver son fils, possédé et malade ?

Stiles relâche ensuite son étreinte et s’éloigne dans les couloirs de l’asile, sous l’œil inquiet de son père.

Deux jours plus tard, le shérif est de retour de Los Angeles. Il découvre alors avec horreur que Stiles s’est échappé de l’asile et a de nouveau disparu. Il comprend que le Nogitsune a une nouvelle fois pris le dessus et se demande bien comment le retrouver. Malgré la disparition de son fils et malgré le fait qu’il soit toujours possédé, le shérif semble moins abattu et terrifié que précédemment. Et pour cause : aidé du spécialiste à Los Angeles, il s’est rendu compte que les radios montrant la tumeur de son fils étaient exactement les mêmes que celles de sa mère : scientifiquement impossible, le shérif réalise que tout ça n’est qu’une vaste supercherie. Le shérif a fini par comprendre que le Nogitsune s’est joué d’eux et que la maladie de Stiles n’est pas réelle. Il comprend aussi que si le Nogitsune a fait tout ça, c’est pour que Stiles cesse de le combattre de l’intérieur et abandonne tout espoir… Car après tout, pourquoi chercher à se battre si l’on sait que l’on est condamné de toute façon ?

Le shérif est donc bien entendu, extrêmement soulagé de savoir que son fils n’est pas malade et il va chercher par tous les moyens à faire connaître la vérité à ce dernier. Mais pour cela, il doit d’abord le retrouver…

Il décide donc de prendre les choses en main : il fait comprendre à Chris et Derek, qui l’aident à retrouver son fils, que le seul moyen pour que le Nogitsune vienne à eux, est d’essayer de le piéger. Mais ils n’en auront finalement pas besoin : le shérif découvre que le Nogitsune s’est introduit chez lui pour lui faire passer un message : il les attend à l’appartement de Derek. Le shérif décide de s’y rendre avec les autres mais il se montre très clair : le face à face avec le Nogitsune ne doit pas se terminer par la mort de Stiles. Le shérif ne laissera personne, ami ou ennemi, s’en prendre à son fils…

Accompagné de Derek, Chris et Allison, le shérif se rend donc à l’appartement du loup- garou. Là-bas, il se retrouve face à face avec le Nogitsune. Il s’avance alors doucement et sort ses menottes. Il s’adresse directement à son fils en lui indiquant que s’il est là quelque part, il passera les menottes sans faire d’histoires. Il assure que son fils est quelqu’un de bien et qu’il sait qu’il ne veut blesser personne. Le shérif espère de tout cœur que son fils est encore là et qu’il l’entend. En face de lui, Stiles semble être revenu. Son visage s’adoucit et il accepte de mettre les menottes. Il lève ensuite les yeux vers son père. Ce dernier ne se laisse pas avoir. Il connait son fils et la personne en face de lui n’est pas Stiles. « Tu n’es pas mon fils » assure- t- il. Le Nogitsune sourit et fait comprendre au shérif que Stiles est parti. Il rompt les menottes et s’attaque à Derek qui s’était rapproché. Le Nogitsune est alors mis en joue par Chris. Le shérif dégaine aussi son arme : pas pour la pointer sur Stiles mais sur Chris. Le shérif est persuadé que son fils est toujours là quelque part et il est hors de question que quelqu’un s’en prenne à lui. Pour le shérif, il est impensable que Chris tue la personne qui compte le plus à ses yeux. Alors il menace Chris avec son arme et lui ordonne de poser la sienne. Le Nogitsune semble s’amuser de la situation, passant de l’un à l’autre pour les faire réagir. Alors que la situation devient électrique et que les deux hommes continuent à pointer leur arme, les onis surgissent dans l’appartement. Alors que tout le monde se tourne pour les affronter, le Nogitsune en profite pour s’échapper. Le shérif a de nouveau perdu son fils… Heureusement pas pour longtemps.

Affaibli, alors qu’il tente de déclencher le chaos, le Nogitsune est piégé par Scott et ses amis. Et grâce à un plan ingénieux, ils parviennent à libérer Stiles de l’influence du Nogitsune ! Tandis que l’esprit maléfique s’enfuit, Stiles est de retour parmi les gens qu’il aime… (épisode 22).

Alors que le shérif ignore que son fils est de retour, il s’enferme dans son bureau, l’esprit entièrement occupé à chercher une solution pour ramener son fils. Alors qu’il est perdu dans ses pensées, il entend une voix s’élever dans son dos. Une voix qu’il ne pensait plus jamais entendre. Il se retourne aussitôt : Stiles est là devant lui ! Le shérif n’a pas besoin d’explication, il a simplement a le regarder pour savoir qu’il s’agit bien de Stiles face à lui. Ainsi son fils est libéré du Nogitsune ! Père et fils se précipitent dans les bras l’un de l’autre et se serrent aussi fort que possible. Ils ne parleront pas. Se contentant de rester ainsi, l’un contre l’autre pendant quelques instants. Dans cette étreinte, on ressent tout l’amour qu’ils se portent et on ressent aussi la peur qu’ils ont eu de se perdre…

Malheureusement, ce court moment de bonheur ne va pas durer.

Stiles est débarrassé du Nogitsune mais il se rend vite compte qu’il n’est pas sorti d’affaires pour autant ! Très affaibli et à bout de force, une douleur insoutenable se répandant dans son corps, l’adolescent sent au fond de lui qu’il risque de mourir… Le Nogitsune n’a pas seulement détruit une partie de son âme, il lui a pris sa vie… Stiles cache la vérité à son père et fait comprendre à Scott qu’il ira jusqu’au bout pour que le Nogitsune soit détruit… quitte à ce qu’il y laisse sa propre vie…

Le shérif va- t-il perdre son fils ?

Dans le dernier épisode, Stiles, plus faible que jamais, se retrouve face à face avec le Nogitsune. L’adolescent découvre alors avec horreur que son ennemi a envoyé les onis au poste de police pour s’en prendre à son père. Tandis que ce dernier combat vaillamment, Stiles comprend qu’il n’a plus beaucoup de temps. Avec l’aide de Scott et de tous leurs amis, ils mettent alors en place un plan audacieux pour vaincre le Nogitsune. Alors que ce dernier est sur le point de s’en prendre à Stiles et Lydia, il est finalement mis hors d’état de nuire par Scott et Kira.

Le Nogitsune est donc vaincu. Stiles est sauvé, ainsi que son père qui a survécu à l’attaque des onis. Mais comment reprendre une vie normale après toutes les horreurs qui ont été commises ?. Le shérif est inquiet de savoir comment son fils va se remettre de tout ça.

Alors qu’ils sont tous les deux rentrés à la maison, sains et saufs, le shérif trouve Stiles dans sa chambre en train de défaire tout ce qu’il avait accroché au mur (et qui lui permettait de suivre la piste du Nogitsune). Son père lui demande alors ce qu’il est en train de faire. « Je m’éclaircies les idées », lui répond son fils. Le shérif ne sait pas si son fils va finir par se remettre de tout ce qui s’est passé mais quoi qu’il en soit, il le voit prêt à passer à autre chose. C’est un bon début. Soulagé, le père esquisse un sourire à l’intention de son fils, puis le laisse seul. Ce dernier finit de décoller les choses de son mur, pensif.



Ecrit par Evangeline 

Photos

Cette galerie contient 31 photos



HypnoCup
Ne manque pas...

Vote pour la Finale de l'HypnoCup 2021!
Voter pour la Finale! | Teaser Youtube

Le quartier Love Victor est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | Love, Victor

Activité récente

Photos de Meute
Hier à 22:28

Saison 1
29.01.2021

Mason Dye
05.02.2021

2021
01.02.2021

Nouveau sondage
31.01.2021

Les calendriers
03.01.2021

Actualités
Tyler Hoechlin : Superman & Loïs renouvelée !

Tyler Hoechlin : Superman & Loïs renouvelée !
La nouvelle série de Tyler Hoechlin est déjà renouvelée pour une saison 2 !  Il faut dire que le...

Nouveau projet pour Dylan I The Outfit

Nouveau projet pour Dylan I The Outfit
Dylan O'Brien rejoint la distribution du film The Outfit. Synopsis : Leonard est un tailleur anglais...

HypnoCup 2021 - Scott & Allison au 3ème tour !

HypnoCup 2021 - Scott & Allison au 3ème tour !
L'HypnoCup 2021 continue sur la citadelle ! Cette année 512 couples s'affrontent pour accéder au...

HypnoCup 2021 - Teen Wolf présente au 2ème tour !

HypnoCup 2021 - Teen Wolf présente au 2ème tour !
L'HypnoCup 2021 commence aujourd'hui sur la citadelle ! Cette année 512 couples s'affrontent pour...

Calendrier Février 2021

Calendrier Février 2021
C'est au tour de notre archère Allison Argent d'être mise à l'honneur pour ce petit mois de Février...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

ShanInXYZ, Hier à 16:50

Nouvelle question dans le quizz Doctor Who sur l'amour, Nouveau thème dans Voyage au centre dut Tardis

ShanInXYZ, Hier à 16:51

Et n'oubliez pas de venir voter pour votre synopsis préféré dans le concours cross-over Doctor Who/X-Files

ptitebones, Hier à 17:31

Hello, les bannières de Manifest attendent toujours des petits pouces en l'air dans les préférences Merciii

emeline53, Hier à 18:00

Nouveau sondage en cours sur The Fosters pour parler de la série Good Trouble ! Venez nombreux

pretty31, Hier à 23:02

Venez départager les pitchs de films proposés par les participants du concours sur HypnoClap !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site