VOTE | 518 fans

#106 : Pulsations

Scott essaie de contrôler sa transformation de manière à passer plus de temps avec Allison.

Parallèlement, Derek continue de tenter de faire de Scott un allié.

Popularité


4.75 - 4 votes

Titre VO
Heart Monitor

Titre VF
Pulsations

Première diffusion
04.07.2011

Première diffusion en France
11.10.2011

Vidéos

Plus de détails

 


Scott cherche sa voiture après être allé à l'épicerie quand il s'aperçoit qu'il est traqué par un loup-garou. Malgré ses efforts pour s'en tirer, il est finalement rattrapé par le loup-garou qui se révèle être Derek.

Derek lui explique que l'exercice faisait partie de sa formation et que si Scott veut apprendre à contrôler son côté animal, il doit le faire en utilisant sa colère. Il lui dit aussi de rester loin d'Allison car elle est une distraction. Ensuite il détruit le téléphone de Scott. Scott dit à Derek que ce sera facile pour lui de rester à l'écart d'Allison, mais finit par aller chez elle.

Scott et Allison sont dans la chambre de cette dernière. Kate les interrompt. Allison met Scott dans le placard avant d'ouvrir la porte à sa tante. Allison affirme qu'elle est justement en train de faire ses devoirs, un projet d'histoire qu'elle a à faire sur sa famille. Kate lui dit de regarder "La Bête du Gévaudan", l'histoire fait partie de leur histoire familiale.

Scott se faufile hors de la maison d'Allison, il est alors confronté à l'Alpha. Scott est dans sa voiture quand l'alpha dessine une spirale sur sa fenêtre. Il se précipite chez lui où il trouve Derek qui l'attendait. Quand Scott lui parle de la spirale, Derek comprend quelque chose et part sans donner plus d'explication à Scott.

Le lendemain, au lycée, Scott a du mal à éviter les gens et trouve Stiles encore en colère contre lui car son père a été blessé et qu'il n'a pas répondu à ses appels.

Malgré ça , Stiles commence à parler à Scott au vue de nouvelles informations. Estimant que Derek est douteux , il décide d'enseigner à Scott ce qu'il sait lui-même. Allison raconte son histoire familiale et ses ennuis à Lydia. Stiles prend un moniteur de fréquence cardiaque pour Scott, pour l'aider à contrôler son côté animal et le bombarde de balles de crosse, Scott perd presque le contrôle. Stiles arrête l'exercice. À leur insu, Jackson les regarde et voit quand Scott arrive à rompre le ruban adhésif qui lui liait les mains.

Plus tard, dans le vestiaire, Scott fait remarquer à Stiles qu'il y a une odeur bizarre, comme si quelque chose était en train de mourir. Ils sortent, et Jackson, mal en point, sort de derrière les casiers où il s'était planqué. Il transpire et commence à avoir des hallucinations . Pendant ce temps Derek rend visite à son oncle Peter, qui sort de son coma.

Plus tard dans la classe ,Bobby Finstock provoque Scott, son rythme cardiaque augmente et il est sur le point de se transformer. Mais il entend Allison , ce qui le fait arrêter, Stiles conseille à Scott de simplement de penser à Allison quand il est sur le point de se transformer. Stiles décide de voir si sa conclusion est vraie en tapant sur la voiture de Scott et en le provoquant .

Stiles admet qu'il n'est pas fâché, Scott non plus , il doit faire face à quelque chose qu'il n'a pas choisi. Le professeur de chimie décide de les laisser partir de colle.

Pendant ce temps Derek rend visite au patron de Scott parce qu'il croit qu'il est l'alpha. Scott arrive au travail et trouver Derek qui "interroge" son patron et se déchaîne contre lui. Derek explique que la spirale est un signe de vengeance des loups-garous. Scott et Stiles décident de montrer à Derek que Deaton, le patron de Scott n'est pas l'alpha et lui donnent rendez vous sur le parking du lycée. Lorsque Derek arrive avec Deaton, ligotté dans la voiture, ils rentrent dans le lycée et Scott hurle dans les hauts parleurs pour appeler l'alpha. Lorsqu'ils ressortent du Lycée, ils se rendent compte que Deaton a disparu de la voiture. Soudain, l'alpha apparaît et poignarde Derek dans le dos avec ses griffes. Du Sang coule de la bouche de Derek , Scott et Stiles se réfugient dans le lycée.

 

Parking d'un centre commercial , nuit.

Scott sort par une porte avec les mains chargées de sachets de courses , il se trouve au 3éme étage. Il regarde autour de lui en ne trouvant pas sa voiture.

Scott (murmurant à lui-même) : 4éme étage.

Il fait donc demi-tour et monte à l'étage supérieur. Il vérifie dans cet étage mais ne trouve toujours pas sa voiture. Il râle en posant ses sachets par terre , prend sa clé de voiture. Il tourne sur lui-même en appuyant sur le bouton de la clé. Sa voiture fait du bruit mais au-dessus de lui donc à l'étage supérieur. Il s'apprête de récupérer ses sachets mais une bouteille tombe d'un des sachets et roule sur le sol.

Scott : Oh merde.

Il essaye de la rattraper mais elle part trop loin.Il soupire , la bouteille revient vers lui avec trois grandes marques de griffes dessus laissant des traces yaourt sur le sol. Scott relève sa tête en entendant grogner , il se retourne avant de commencer à courir dans l'étage. Il se retourne pour voir quelque chose courir derrière lui , Scott décide de se cacher derrière une voiture. Son coeur bat très vite.

Scott : Oh merde.

Il pose sa main sur son coeur essayant de se calmer.

Scott : Du calme.

Il se relève d'un coup et monte sur une voiture , une à une , les faisant toutes sonner. Il se recache à nouveau derrière une voiture , il regarde autour de lui pour ne voir personne. Sa sonnerie de son téléphone retentit , il cherche en panique son téléphone dans ses poches.

Scott : Oh merde.

Il entend du bruit au-dessus de lui , il lève sa tête mais quelque chose l'attrape et le plaque contre le capot de la voiture où il était caché. Scott gémit de douleur avant de voir que c'est Derek qui vient de l'agresser.

Derek : Et , voilà t'es mort.

Ils descendent de la voiture et marchent dans le parking.

Scott (énervé) : Non , mais t'es complétement dingue.

Derek : Je croyais que tu voulais apprendre.

Scott : Tu viens de foutre la trouille de ma vie.

Derek : Pas encore.

Scott : Bon , j'étais rapide comme même.

Derek : Nan , pas assez.

Scott : Mais admet que le coup des alarmes était bien trouvaient.

Derek : Jusqu'au téléphone.

Scott : Mais ça c'était pas pareil , je veux dire (criant) mais arrête de m'ignorer.

Derek s'arrête de marcher et se retourne.

Scott : S'il te plaît , ce qui est arrivait au père de Stiles lorsqu'il a été blessé , tout ça c'est de ma faute. J'aurais pu empêcher. Cette transformation , il faut que tu m'aide à me contrôler.

Derek : Ecoute , si je suis comme ça c'est de naissance. Tu as été mordu dans ton cas , un tel apprentissage prend du temps. (Scott soupire) Je ne sais même pas si c'est possible.

Scott : Dis moi ce que je dois faire au moins.

Derek : Elimines toutes les distractions (il lui prend son téléphone de ses mains et le montre à Scott) Tu vois ça ? C'est à cause de ça que je t'ai repérait , si tu veux commencer a apprendre , oublie cette fille.

Scott : Parce qu'elle est pas née dans la bonne famille ?

Derek montre à nouveau le téléphone de Scott.

Scott (comprenant le manège de Derek) : Non (Derek le jette contre le mur) Qu'est-ce que tu fais ?

Derek ; La colère monte ? Leçon n°1 : le seul moyen de se contrôler est de puiser dans sa rage , dans tes instincts les plus préimitifs mais quand Allison sera dans les parages tu pourras pas arriver.

Scott (commence à s'énerver) : Je peux me mettre en colère.

Derek : Pas suffisament , il faut que tu t'éloigne d'elle c'est la seule question. La question est de savoir si tu en es capable. Au moins , jusqu'à la prochaine pleine lune.

Scott : Si , il faut passer par là.

Derek: Est-ce que tu tiens à rester à vivre et à protéger ceux que tu aimes ? Oui ou non ?

Scott : Oui , si tu veux bien m'aider , j'accepte de ne plus la voir.

Chambre d'Allison , Maison Argent , nuit.

Scott est jeté sur le lit , Allison s'allonge sur lui et l'embrasse langoureusement.

Allison : Enlève-le.

Scott : C'est-ce que tu veux ?

Allison : Et toi c'est-ce que tu veux ?

Scott : Tu me demande si j'ai envie d'enlever tes vêtements ?

Allison (lâche un petit rire) : Genre question débile

Scott (chuchote) : On devrait la mettre dans le livre des records.

Allison : Toi d'abord.

Scott la retourne sur le lit , ils s'embrassent. Allison lui enlève son tee-shirt , elle pose ses bras autour du cou de Scott. Ils continuent de s'embrasser , elle laisse trainer ses mains sur le torse juqu'à la ceinture. Allison se retrouve sur Scott il baisse les bretelles du soutien-gorge d'Allison. Ils s'arrêtent de s'embrasser en entendant quelqu'un toquer à la porte.

Allison : Oh merde.

Elle se relève paniquée , elle sort de son lit.

Allison : J'arrive.

Elle prend Scott par la main et le met dans son placard. Elle referme la porte.

Kate (à travers la porte) : Allison.

Allison : J'arrive , deux secondes , j'arrive.

Elle se précipite vers la porte mais s'arrête en baissant sa tête sur sa poitrine , on peut voir qu'elle ne porte pas de soutien-gorge sous son tee-shirt.

Allison : Oh merde , génial.

Elle croise ses bras sur sa poitrine en essayant de cacher qu'elle n'avait pas de soutien-gorge , elle ouvre la porte.

Kate (appuyée contre l'encadrement de la porte) : Je dérange ?

Allison : Non (elle se retourne pour aller à son bureau)

Kate (entrant) : Tu fais quoi ?

Allison : Pas grand chose. Je fais mes devoirs et j'envoie des mails. (elle s'assoie sur sa chaise )

Kate : Ah , à ton chéri ?

Allison : Nan , je fais un renseignement à la SPA comment mon fanatique (Kate prend un cadre de photo) de père a tué un puma innoncent sur le parking du lycée (Scott sourit en entendant ça)

Kate : Et , ça n'a rien à voir avec le fait qu'il ta privée de sorties et ne pas voir Scott ? (elle regarde encore les cadres)

Allison (arrêtant d'écrire) : Je ne suis pas le genre d'ado qui pleurniche et dire à son paternel " je te déteste , je voudrai que tu meurt".

Kate : Mais.

Allison : Mais je le déteste et je voudrai qu'il meurt.

Kate rigole doucement , Scott regarde par les deux petites lattes pour voir ce qu'elles font.

Kate : Eh bah je préfère ça au moins , ça c'est le discours normal à un ado furieux (elle regarde un livre , Allison regarde vite fait le placard) Sur quoi tu travailles ? Je peux t'aider ?

Allison (regarde son ordi) : Hum un dossier d'histoire à rédiger , si ça ne te gêne pas , je préfère être seule.

Kate : Allez dit-moi tout sur ce dossier.

Allison : Un projet qui doit avoir un lien avec l'histoire de ma famille.

Kate : Rapports direct avec ta famille ?

Allison : Pourquoi ? Tu as une idée ?

Kate se place derrière Allison.

Kate : Tiens note ça : la bête du gevaudan.

Allison (tapant) : ça s'écrit comme ça ?

Kate : Euh...ouais.

Allison : Et , qu'est-ce que c'est ?

Kate (lisant l'ordinateur , Allison lit aussi l'article) : C'est une légende française assez ancienne. Figure toi égallement qu'elle concerne ta famille . (une page de l'ordinateur représente un loup)

Allison : En 1766 , un loup tua plus de 100 personnes surtout des femmes et des enfants.

Kate : De mystérieuses attaques sauvages qui frappent une petite ville nommée Beacon Hills.

Allison jete un coup d'oeil vers le placard en baissant sa tête pour qu'elle puisse voir en-dessous du bras de Kate.

Allison : On sait qu'est-ce que c'était ? Cet animal ?

Kate : Il y a juste des théories , mais une chose est sur c'était pas un puma. Toi , qu'est-ce que tu en penses ?

Scott regarde l'écran de l'ordinateur.

Allison : On dirait un loup , non ?

Scott s'appuye sur la porte du placard , il s'assoit sur le bord du toit après que Kate soit partie. Il tourne sa tête pour voir Allison à sa fenêtre , il lui sourit , saute et lève sa tête. Allison lui fait un signe de la main , il s'éloigne mais s'arrête en entendant du bruit.

Scott : Derek ? Ecoute , je sais que j'ai promis de ne plus la voir. Mais tu as pété mon téléphone , comme j'étais censée lui donner des nouvelles ? (pas de réponse , le bruit dans le buisson retentit à nouveau , il fronçe les sourcils et s'approche) Derek ?

Il entend grogner , il décide de courir jusqu'à sa voirture. Il essaie d'ouvrir sa porte sous la panique , il arrive et rentre dedans. Il regarde autour de lui , quelque chose marche autour de sa voiture. L'alpha s'arrête devant sa fenêtre et fait un spirale , après ceci il s'éloigne.

Scott : C'est quoi ce délire ?

Chambre de Scott , Maison McCall , nuit.

Scott entre dans sa chambre en panique , il ferme et vérouille sa fenêtre. Il ferme le rideau , allume sa lampe. Il sursaute voyant Derek assit sur le fauteuil à côté de la lampe.

Scott : Ta fini de foutre la trouille comme ça ?

Derek : Alors racontre , il t'a parlé ?

Scott : Ouais , bien sûr. On a parlé de la pluie et du bon temps. D'autres questions dans ce genre ?

Derek : Je ne sais pas moi , ta ressentit quelque chose ? Une impression ? (Scott soupire)

Scott : Comme quoi ?

Derek (serre ses lèvres avant de se lever un peu énervé) : Souviens toi , tous tes sens (il s'approche de Scott) sont en éveillent. Tu peux communiquer autrement qu'avec des mots. Quels genres de sentiment dégégeaient-t-il ?

Scott : De la colère.

Derek : Envers toi tu penses ?

Scott : Non , pas envers moi mais c'était de la colère j'en suis sûr surtout qu'il a traçait cette drôle spirale.

Derek : Attend , quoi ? Qu'est-ce que ta dit ?

Scott : Bah , il a dessiné une spirale sur la vitre de ma voiture. Il y avait de la buée. Quoi ? (Derek réfléchissait) Ta l'air de savoir de quoi il s'agit.

Derek : Bab (il commence à s'éloigner) ça ne veut rien dire.

Scott : Attend , attend où tu va là ? (il l'attrape par le bras) Tu peux pas faire ça , c'est pas juste. C'est pas à sens unique , tu me demande de te faire confiance. Et , toi tu me confie rien.

Derek (tournant sa tête vers lui ) : Crois moi c'est rien.

Scott : Ta traçait une spirale sur la tombe de ta soeur. Je veux savoir pourquoi.

Derek (ouvre sa porte) : Il faut mieux que tu le saches. (il sort)

Scott s'allonge sur son lit , regarde le plafond en se parlant à lui-même.

Scott : Ne pas voir , Allison (il tapote son doigt sur le lit) Ne pas voir Allison.

Lycée Beacon Hills , jour.

Scott marche dans le couloir en se répétant de ne pas voir Allison. Il monte les escaliers , fait demi-tour voyant Allison descendre les escaliers.

Scott (descendant les escaliers) : ne pas voir Allison , ne pas voir Allison , ne pas voir Allison.

Jackson sort d'une salle de cour , Scott fait encore demi-tour. Il marche dans un autre couloir.

Scott : Ne pas voir Jackson.

Lydia (à son casier) : Salut , Scott.

Il se retourne.

Scott : Oh mais il font exprès.

Il entre dans la salle de cour , il fait un signe de la tête à Stiles qui est affalé sur sa chaise. Il se dirige vers sa place , derrière le siège de Stiles. Il s'assoit laissant tomber son sac par terre.

Scott : Tu me fais toujours la tête , c'est ça ? (Stiles ne lui répond pas ) Est-ce que tu peux me dire si ton père va bien ? Il a juste quelques bleus nan ? Deux ou trois égratignures ? Enfin , j'espère (Scott soupire) si tu savais que je m'en veux vraiment. (Stiles ne lui répond toujours pas) Ok , tu sais j'ai décidé de prendre mon problème à bras corps (Stiles penche légèrement sa tête en arrière) j'ai même demandé à Derek de m'aider.

Stiles (soupir) : Si , je te parlais encore , je te dirai que t'es débile de lui faire confiance mais puisque je ne te parle plus.

La sonnerie retntit , Scott se baisse pour attraper ses affaires dans son sac.

Stiles (chuchote à lui-même) : Fais chier. (il se retourne) Il en pense quoi , Derek ? (Scott sourit)

Couloir du lycée Beacon Hills , jour.

Scott et Stiles sortent de la salle de cour et marchent.

Stiles : Il veut que tu puise dans ton côté animal pour que ta rage s'exprime ?

Scott : Ouais.

Stiles : Si , je peux me le permettre à chaque fois que tu le fais ça se transforme en tentative de meurtre et la victime c'est souvent moi.

Scott : Ouais , je sais d'ailleurs Derek a dit qu'il y avait aucune garantie que ça marche. Il faut que j'arrive à me contrôler.

Stiles : Et , comment il compte s'y prendre ?

Scott : Bah j'en sais rien , je pense pas que lui non plus ne sache.

Stiles : Génial , et c'est quand que tu le voit ?

Scott : Tout ce qu'il m'a dit est de faire comme si ne rien n'était jusqu'à ce soir.

Stiles (donne un petit coup sur l'épaule de Scott) : Et , pourquoi ?

Scott : Bah on a rendez-vous à la fermeture de la clinique (s'arrêtant de marcher)

Stiles : ça veut dire jusqu'à que tu vas bosser , j'ai tant de m'y mettre.

Scott : Te mettre à quoi ?

Stiles : A t'entrainer moi même.

Stiles s'éloigne alors que Scott reste sur place.

Self , Lycée Beacon Hills , jour.

Lydia (tenant une fourchette) : La quoi ? De où ?

Allison (assise à côtée de Lydia , tenant un livre) : La bête de Gevaudan (plusieurs livres sont posés sur la table , Lydia mange ) Ecoute ça , (lisant le livre) un monstre à quatres pattes ressemblant à un loup aurait été vu dans les régions françaises de l'Auvergne et de la Dordogne dans les années 1764 et 1767. La bête a ainsi fait plus de 100 meurtres épouvantables et cela à tel point que le roi Louis XVI lui-même a envoyait l'un de ses meilleurs chasseur pour la tuer.

Lydia : Rasoir.

Allison : Les membres du clergé ont déclaraient que la bête était une envoyait de Satan.

Lydia : Chiant à mourir.

Allison : D'autres pensent que c'est un sorcier capable de se métamorphoser en a un monstre amateur de chair humaine.

Lydia : Tu peux me dire en quoi ça concerne ta famille ?

Allison : J'y viens , on pense que la bête a été capturait et tuait par un célèbre chasseur dont la femme et les 4 enfants ont étaient les toutes premières victimes de la créature (elle sourit alors que Lydia la regarde dépitée) Il s'appelait comme moi.

Lydia : Tes ancêtres ont tué le grand méchant loup et ensuite ?

Allison : C'était bien plus qu'un loup (elle tourne une page) tiens regarde ça (elle lui montre une image) à ton avis ça ressemble à quoi ? (l'image représente un loup noir avec deux grands yeux rouges)

Lydia devient blanche voyant les yeux rouges. Elle se concentre dessus en s'approchant légérement.

Allison : Lydia ? (elle ne répond pas) Lydia ? (elle lève ses yeux du livre) Alors ?

Lydia : ça ressemble à un très vilain méchant loup. (elle sourit) on se voit en histoire.

Lydia quitte la table , Stiles tourne sa tête par dessus son épaule pour regarder Lydia. Scott est caché derrière son livre sur l'histoire du monde.

Stiles : Tu sait qu'avec ton bouquin , on te remarque encore plus ? (il se retourne jouant avec une pomme) Elle est entrain de lire de toute façon (il se retourne vers Scott)

Scott : Alors ta trouvé quelque chose ?

Stiles : Au moins un (il croque dans sa pomme)

Scott : ça veut dire que tu m'en veut plus ?

Stiles : Nan , mais tu as foutu le bazarre dans ma vie aussi je suis bien obligé de remettre un peu d'ordre. En plus , je ferai un meilleur yoda que Derek.

Scott (toujours caché) : D'accord , tu es mon maître.

Stiles : Ton maître yoda.

Scott : Si tu veux , mon maître yoda.

Stiles (avec une drôle de voix ) : Ton maître yoda je serai. (Stiles rigole alors que Scott secoue la tête) J'ai dit à l'envers.

Scott : Oui , merci j'ai entendu.

Stiles : Très bien , mon amitié tu sait ou tu peux la mettre ? (il range son livre et prend le livre de Scott et part)

Scott prend son sac et suit vite Stiles mais Allison le remarque.

Allison : Scott (elle prend ses livres et se lève) Nan , mais attend.

Elle suit Scott en dehors du self , il entre dans les toilettes des garçons.

Allison : Scott (elle arrive en même temps qu'il ferme la porte) Scott.

Scott appuye son oreille contre la porte. Allison reste quelques secondes devant la porte avant de partir. Scott soupire de soulagement , il s'appuye contre le mur.

Scott : A peine difficile à tenir comme pari.

Terrain de cross , lycée , jour.

Scott et Stiles arrivent sur le terrain , Stiles pose son sac sur le banc.

Stiles : Bon.

Il s'assoit sur le banc suivit de Scott qui reste devant.

Stiles : Voyons voir (il fouille dans le sac et lui tend une ceinture de sport) tiens prend ça.

Scott (prenant) : C'est un cardio fréquence mètre de l'équipe de l'athlétisme.

Stiles : Oui , je l'ai emprunté.

Scott : Volé , tu veux dire.

Stiles : Je me suis temporairement approprié. Le coach l'utilise avec son portable pour mesurer ses battements de coeur quand il fait du jogging. Allez met-le.

Scott : C'est le portable du coach.

Stiles : ça , je l'ai volé.

Scott : Pourquoi ?

Stiles : Ton rythme cardiaque s'accélére quand que tu te transformes. Mais aussi quand tu est sur le terrain ou quand tu es avec Allison ou quand tu t'énerves. En contrôlant tes battements de coeur tu pourras contrôler le reste.

Scott : Comme l'incroyable Hulk ?

Stiles : Si tu veux comme l'incroyable Hulk.

Scott : C'est énorme , je suis un superhéro.

Scott : Tu peux pas te la fermer et attache ce truc.

Scott met le cardio fréquence cardiaque , Stiles place les mains de Scott derrière son dos et les attaches avec du scotch.

Scott : C'est pas ce que je pensais pour passer mon temps libre.

Stiles prend le sac , la cross et s'éloigne.

Stiles : C'est partit , t'es prêt ?

Scott : Non.

Stiles : Surtout tu restes calme.

Stiles s'arrête à quelques mètres de Scott , pose ses affaores. Il met en route l'application sur le téléphone.

Scott : Je commence à me dire que c'est pas une bonne idée.

Stiles ramasse la balle et lance dans le ventre à Scott qui se replie en gémissant de douleur. Stiles regarde le téléphone , les battements de coeur s'accélérent. Il recommence cette fois , il tape dans le menton.

Scott : J'avoue que ça fait mal comme même. (gémissant de douleur)

Stiles (prenant une balle ) : Silence , tu dois être calme et se concentrer sur les battements de coeur.

Scott (esquivant la balle) : Rester calme , rester calme. Tout va bien , personne n'est entrain de me bombarder de balle. (il se prend une balle dans l'épaule)

Pas très loin de là , Jackson et des amis passent derrière les gradins , il aperçoit Stiles et Scott.

Jackson : Partez , je vous rejoins.

Il regarde Stiles lancer une balle à Scott qui reçoit dans l'épaule. Jackson rigole voyant ça. Scott reçoit à nouveau une balle dans le ventre.

Scott (douleur) : Espèce d'enfoiré.

Stiles : C'est super , j'ai l'impression de viser de mieux en mieux.

Scott : Je me demande bien.

Stiles (voyant les battements du coeur augmenter , jusqu'à 130 ) : Ne t'énerve pas.

Scott : Je m'énerve pas , je suis très calme.

Stiles lui lance plusieurs balles que Scott reçoient sur le ventre , épaule , genou et menton. Jackson lui regarde toujours la scène en souriant et rigolant.

Scott : Attend , on peut faire une pause ? (Stiles lui lance une balle dans le ventre , Scott se replie sur lui-même en gémissant de douleur)

Les battements du coeur de Scott augmentent très vite , Stiles prend le téléphone en regardant Scott.

Stiles : Scott ?

Scott arrive à déchirer le scotch , il pose ses mains devant lui sur le sol. Il gémit , au bout d'un moment ses battements ralentient. Stiles s'approche un peu plus de Scott.

Stiles : Scott ? (Scott se retourne) T'allait te transformer ?

Scott : C'est la colère. Il y autre chose , j'ai sentit que plus colère monté plus je me sentais fort.

Stiles : C'est bien la colère , Derek avait raison.

Scott : Il faut que j'évite Allison.

Stiles : Quoi ? Parce qu'avec elle tu te sent bien ?

Scott : Non , parce qu'avec elle je suis faible.

Vestiaire du lycée de Beacon Hills , jour.

Un joueur range ses affaires et un autre marche dans le couloir.
Stiles (arrivant avec Scott ) : D'accord , t'évite Allison pendant quelques jours. (Scott joue avec la balle) Après tout c'est pas la mort. (il range ses affaires dans le vestiaire)

Scott : Ouais mais si je pouvais plus la voir.

Stiles (se retournant) : Tu sais ce truc de la femme qui te rend faible. ça fait un peu le discour de guerriers spartiate. Vois ça plutôt comme un entraînement.

Scott (dos à Stiles ,il est à son casier ) : Ouais mais quand je vois la vie de Derek. Le mec est seul au monde. Je pourrai peut-être jamais être avec elle. (il pose son bras contre l'étagère du vestiaire et pose sa tête dessus)

Stiles : Au moins tu seras pas mort , c'est déjà pas mal.

Scott : C'est toi qui le dit.

Stiles : Tu ne finiras pas comme Derek , on trouvera une solution.

Scott : Peut-être.

Stiles : Allez viens , on y va.

Scott : ça pue la mort ici de toute façon.

Stiles : Ah ouais ? Dans les vestiaires des hommes ? C'est pertinent comme remarque.

Scott : Non ça sent vraiment la mort , un truc qui pourri ici.

Jackson blanc sort derrière les vestiaires , il à l'air être vraiment malade. Il pose sa tête sur les vestiaires , il se précipite au lavabo. Il pose sa main sur sa blessure couvert d'un pansement. Il déboutonne sa chemise et l'enlève , il transpire. Il enlève le pansement , regarde pour voir du sang dessus. Des doigts sortent de sa bouche après qu'il eut envie de vomir. Il relève sa tête et pose en paniquant sa main sur sa bouche , il ne ressent rien. Il regarde entre sa main et le mirroir , il soupire.

Couloir du lycée Beaocon Hills , jour.

Jackson marche lentement jusqu'à Allison qui est assise sur le sol appuyée sur les casiers. Elle lit un livre en jouant avec son collier , des cahiers son ouverts et déposés autour d'elle.

Jackson : C'est quoi ce livre ?

Allison (sursaute ) : Oh salut ,hmm j'ai un dossier à faire en histoire.

Jackson s'assoit à côté d'Allison , elle tourne sa tête ne comprenant pas pourquoi.

Allison : Toi aussi t'a une heure d'étude ? Ou pas ?

Jackson : Non , j'ai pas envie d'aller en chimie. (il sourit)

Allison (sourit) : Je te comprend.

Elle baisse son regard sur son livre alors que Jackson la regarde fixement.

Allison : C'est que t'avait un truc à me demander ?

Jackson : Enfaite c'est ça , je voulais qu'on discute. Je me suis comporté comme un con et surtout avec Scott. Bref , je voulais dire pardon. (elle regarde à nouveau son livre) Je suis sérieux.

Allison : Ok , je veux bien croire que t'es sérieux mais en revanche je doute un peu de ta sincérité.

Jackson : Tu sais qu'est-ce que ça fait d'être la star de l'équipe ? D'être le meilleur ? (il esquisse un petit sourire) De pouvoir entendre ton nom reprit en coeur par le public tout entier. (Allison lit) Et , puis un jour , il débarde le petit nouveau avec sa bouche en coeur et là tout le monde t'oublie d'un seul coup. (Allise arrête de lire et regarde devant elle) Ta une idée qu'est-ce que ça fait ?

Allison (le regarde ) : Non.

Jackson : En gros , ça donne l'impression ça fait comme si quelqu'un t'avait volé quelque chose. Tu finit par te dire que t'es rien du tout. (Allison le regarde , sa tête posée sur les casiers)

Allison : Tu sais que le pronom je n'a pas sa place dans une équipe.

Jackson : Mais il y a aussi le pronom moi. (elle détourne le regard , il lâche un léger rire) Je rigolai.(Allison esquisse un sourire , il rigole doucement en mettant sa main derrière son cou ) Oh , j'en suis sûr qu'au fond tu peux pas me m'encadrer.

Allison : Mais non.

Jackson : Tu le jures ? Parce que je suis pas si méchant que ça comme garçon , ourais je fais des conneries tout le temps , mais je suis sympas.Et , je t'aime beaucoup , Scott aussi. Je vous apprécie beaucoup tous les deux et je veux que ça soit réciproque. Je voudrai vous apprendre à connaitre. (il s'approche mais elle recule légèrement) Alors ? C'est quoi ton livre ?

Salle d'économie , lycée , jour.

La sonnerie retentit en même temps que le coach laisse tomber ses livres sur le bureau.

Coach : Asseyez-vous. (les élèves rentrent ) Allez on se dépêche. On a plein de chose à voir , aujourd'hui. (Allison , Stiles et Scott dans la salle) Allez , on se dépêche.

Stiles se dirige vers sa place.

Scott : Stiles , derrière moi.

Stiles se dépêche d'aller à la place derrière Scott , mais Allison arrive. Stiles lui sourit avant de s'éloigner.

Allison : Salut. (Scott s'assoit) ça va ?

Scott : Oui et toi ?

Allison : Je ne t'ai pas vu de la journée.

Scott : Euh excuse-moi , j'étais overbooké.

Allison : Quand est-ce que t'auras un nouveau portable ? J'ai l'impression qu'on a plus aucun contact.

Scott : Euh bientôt , t'inquiète.

Allison : Tiens , j'ai changée de binôme de labo.

Scott : Et , t'as prit quoi ?

Allison : Bah , toi banane.

Scott : Ah bon pou (il s'arrête dans sa question ) Tu penses que c'est une bonne chose ?

Allison : Hum hum , comme ça j'ai une excuse pour te ramener chez moi et réviser.

Scott : Oh dans ce cas alors euh...

Allison : J'espère que t'as rien contre.

Scott (se retournant ) : Euh nan , je voudrai pas faire baisser ta moyenne.

Allison : Non , c'est peut-être la tienne qui va monter.

Stiles regardant la scène , roule des yeux.

Allison : Tu viens chez moi , ce soir ? 20H30 ?

Scott : Ce soir ?

Allison : 20H30.

Le coach claque un livre sur la pile de livres.

Coach : On se met au boulot. (Scott ne répond pas et se retourne ) Quelqu'un peux me dire ce que vous avez lu hier ? (quelques élèves lévent leurs mains ) Baisse ta main , Greenberg. Tout le monde le sait que t'as fait tes devoirs. Demandons plutôt à (Scott se baisse sur sa chaise , Allison tourne sa tête. Le coach les fixent et s'approche de Scott ) Mccall ?

Scott : Euh comment ?

Coach (s'appuye sur le bureau ) ; La lecture.

Scott : Que je résume la lecture de hier soir ?

Coach (ironique) : Non , je parle plutôt du discour du sang et des larmes de Churchill. (les élèves rigolent)

Scott : De quoi ?

Coach : C'est du sarcasme. Est-ce que le mot te dit quelque chose ?

Scott : Ouais , je connais.

Coach : T'as lu le texte ?

Scott (mal à l'aise ) : Euh...Je crois que j'ai oublié.

Coach : Continue comme ça Mccall , c'est pas comme si t'était aux abandonnés au D. (les élèves rigolent ) Il faut réagir , je ne peux pas te garder dans l'équipe avec cette moyenne.

Les battements du coeur de Scott augmentent.

Coach (devant le bureau de Scott ) : Je sais tu va nous résumer la lecture d'avant hier. (Stiles voit sur le téléphone les battements du coeur augmenter , Scott ne répond pas) Non plus ? D'accord , t'as essayé celle d'avant avant-hier ? (Scott baisse les yeux ) Je sais tu vas nous résumer la totalité de ce que t'as lu dans ta vie , ça devrait être pas trop difficile.

Scott : Euh...

Coach : Un blog alors. (Stiles passe sa main dans ses cheveux en regardant Scott ) Pourquoi pas ce qu'il y a marqué sur ton parquet de céréale ? (énervé) Ou alors l'avertissement qui dit +18 ans sur ton site préfére. Je t'écoute. Merci Mccall , merci. (criant ) Merci , Mccall , bravo tu était la seule lueur d'espoir concernant de votre génération. Tu viens tout réduire à néant , félicitation à ce rythme là , autant tirer une balle dans le pied. (Les battements baissent) Tu cherchera la définition dans un dictionnaire. (Stiles soupire de soulagement voyant les battements baisser) Bon pour ceux qui suivent , on va commencer.

Stiles regarde Scott tourner la tête vers Allison , elle lui tient la main sous la table de celle-ci. Stiles soupire d'agacement.

Couloir , lycée , jour.

Scott et Stiles sortent de la salle et marchent.

Stiles : Eh bah c'est elle.

Scott se retourne et regarde autour d'elle.

Scott : De quoi ?

Stiles : Allison , tu te rappelles de la nuit de pleine lune. Tu m'avais dit que t'avais pensait à elle , tu t'inquiète pour elle.

Scott : C'est vrai.

Stiles : Le soir du 1er match de cross , t'as dit que tu entendait sa voix dans ta tête.

Scott : Ouais , exact.

Stiles : Et , grâce à ça ta refait surface et ta marquait le but. Et , dans les vestiaires tu ne l'as pas attaqué. Moi , je n'ai pas eut cette chance , si , je m'en souviens. En gros , elle ravive ton côté humain , c'est plus clair ?

Scott : Oui , mais ça ne se passe pas comme ça à tous les coups. C'est bien simple à chaque fois que je l'embrasse ou que je la touche...

Stiles (lui coupant ) : Nan , ça n'a rien à voir. Dans ce cas , c'est tes hormones qui ont le dessus , ta juste envie de t'envoyer en l'air , c'est normal. (Scott sourit hébété) J'hallucine , tu es entrain de penser à ça.

Scott (sourire toujours hébété) : Ouais , pardon , c'est vrai.

Stiles : Pas grave, tout à l'heure en cours quand elle t'as tenue l amain , c'était pas une histoire d'hormone. je ne pense pas qu'elle t'affaiblit mais qu'elle aide à garder le contrôle comme un ancrage. (ils s'arrêtent de marcher)

Scott : Oui , parce que je l'aime.

Stiles : Exact.

Scott (réalise ce qu'il a dit ) : C'est moi qui ai dit ça ?

Stiles : Oui , bah...c'est pas moi en tout cas.

Scott (sourire hébété) : Hey ! Je l'aime.

Stiles : C'est super , je disais donc...

Scott (lui coupe la parole) : Je...je suis vraiment sérieux , je suis vraiment amoureux d'elle.

Stiles : Oui , c'est très bon l'amour alors t'écriras tes soleils plus tard. Si , ça ne t'embêtes pas , je te rappelle qu'on doit travailler sur ton self contrôle.

Scott : Ouais , c'est vrai. Je suis désolé. Bon...qu'est-ce que tu propose ?

Stiles : Bah...je ne sais pas encore (il tourne sur lui-même)

Scott : Oh toi tu as un idée qui est entrain de gêmer.

Stiles: Ouais.

Scott : Est-ce que ça va m'attirer des ennuis ?

Stiles : Possible.

Scott : Et , ça va me causer des douleurs physiques ?

Stiles : Allez , emmène-toi !

Sur le parking du lycée , jour

Scott et Stiles marchent tranquillement sur le parking.

Scott : Et , c'est quoi ton idée ?

Stiles : Tu va bien voir.

Ils s'arrêtent de marcher devant une voiture , Stiles se place devant Scott.

Stiles : Ok , bouge pas d'ici. Ta tes clés là ?

Scott prend ses clés dans sa poche.

Stiles : Parfait , alors , maintenant tu vas les tenir en hauteur ( il met la main de Scott tenant les clés en l'air ) et surtout quoi qu'il arrive pense à Allison et surtout concentre-toi sur sa voix comme le soir du match (Scott hôche la tête , Stiles tourne la tête vers la voiture) Super , tiens la bien en hauteur.

Stiles prend ses clés , s'approche doucement de la voiure , il prend une clé au hasard dans son trousseau et la fait glisser sur la voiture de la portière avant jusqu'au feu arrière , laissant une grande rayure. Scott voyant ceci ouvre la bouche et fronce les sourcils. Stiles se retourne verd Scott.

Stiles (faux ton d'accusateur) : Hé ! Qu'est-ce que tu fabriques avec cette bagnole ? T'es pas fou , nan ?

Les mecs posaent sur les escaliers vers le bâtiment se retournent.

Jeune : Mais t'es malade ?

Scott fait un aller-retour avec ses yeux entre la clé qui tient dans la main et le jeune. Il la range précipitemment dans sa poche. Il secoue vivement la tête. Le jeune se précipite vers lui et lui donne un coup de poing dans la figure , Scott tombe.

Stiles : Oh merde ! Pas cool !

Scott se tient la machoire , il essaie de faire tomber le jeune mais le jeune le repousse et retombe. Deux jeunes l'attrapent par ses jambes et le tirent. Les jeunes le frappent , Stiles lui regarde la scène. Il regarde son téléphone pour regarder que les battements du coeur de Scott s'élèvent.

Stiles (chuchoter) : Reste calme , reste calme.

Les jeunes lui donnent des coups de pieds et des coups de poings.

Stiles : Ok , ça va encore dégénéré.

Scott essaye de se protéger surtout le visage des coups. Il se concentre sur les bruits qui l'entourent , il entend un jeune qui tape sur le clavier de son téléphone , un autre qui roule en skate , il entend des clés qui font bruit à cause du jeune qui marche. Il arrive à trouver la voix d'Allison , elle se trouve dans le couloir du lycée.

Allison (au téléphone ) : Je réviser avec un ami ( il se concentre sur le coeur d'Allison ) Oui , celui-là. Pourquoi ? (elle sourit) Oui , on est en binôme de labo.

Quelqu'un (arrivant sur la scène de combat) : Arrêtez ! Arrêtez !

Les jeunes partent laissant M.Harris , le professeur de chimie , s'approcher de Scott , il roule sur le dos.

M.Harris : Franchement vous n'aviez pas mieux à faire.

Stiles montre fièrement le téléphone où il montre le nombre de battement du coeur de Scott pendant que celui-ci se relève.

Chambre de Peter , hôpital , jour.

L'oncle de Derek se trouve assit sur sa chaise roulante en fance de la fenêtre de sa chambre d'hôpital. Derek entre dans la pièce , s'assoit sur le lit en tournant le fauteuil face à lui laissant voir un visage moitié brûler de Peter.

Derek ( baisse les yeux un instant avant de les relever) : Il faut qu'on parle , j'ai besoin de toi. Si , tu m'entend fait moi un signe , cligne des yeux , bouge un doigt , n'importe quoi. J'ai besoin d'un indice pour ne pas faire fausse route. Quelqu'un à tué Laura , ta nièce , Laura. C'est un alpha qui a fait ça mais il n'a pas de meute , ça veut dire qu'il est vulnérable. (silence) Je peux l'arrêter mais d'abord il faut que je le trouve . Si , tu sait quelque chose , fait moi un signe. Il est de la famille ? (silence) Un autre survivant de l'incendie ? (silence) J'ai besoin de ton aide , allez fait un effort. Il suffit que tu me fasse un signe , n'importe quoi ( s'énever , il se lève du lit) Tu va te réveiller !! (il secoue Peter)

Voix féminine (derrière Derek) : Vous allez le laisser , oui !!

Derek se retourne pour voir l'infirmière de Peter.

Infirmière : Vous croyez que c'est en hurlant dessus que vous allez le faire sortir de 6 ans de mutisme.

Derek : Vous aviez mieux ? Je doute.

Infirmière : De la patience , vous verrez il finira par réagir. Laissez-lui un peu de temps.

Derek : Le temps ? J'en ai plus assez.

Il quitte la chambre énervé , Petter bouge un de ses doigts en tremblant.

Parking de l'hôpital , jour.

Derek sort de l'hôpital , se dirige vers sa voiture. Il voit un papier sur son pare-brise accroché avec un de ses essuis-glace. Il enlève sa main de la poignée de la portière et attrape brusquement le papier. Il l'ouvre et le lit , après avoir finis , il regarde autour de lui. Il monte dans sa voiture brusquement et quitte précipitemment du parking.

Salle de chimie , jour.

Scott et Stiles assient à un table , ils étaient les seuls élèves présent dans la salle. M.Harris , le professeur de chimie , est aussi assit à son bureau. Scott essuie son nez avec un mouchoir et Stiles joue avec un crayon à papier.

Scott ( posant son mouchoir ) : Pardon monsieur , je sais qu'on est puni mais je sensé être au travail en ce moment. Je voudrai pas perdre ma place.

M.Harris le regarde , il rigole légèrement sans lui répondre. Il regarde à nouveau sa tablette , Scott soupire.

Scott : J'ai cicatrisé.

Stiles : Je sais.

Scott : Donc si je résume c'était une bagarre éducative.

Stiles : Ouais.

Scott : Et , t'a voulu me punir ?

Stiles : Ouais , qu'est-ce que tu crois ? (jouant toujours avec son crayon à papier) ça va s'en dire.

M.Harris les regardent.

Scott : Ecoue , t'es mon meilleur pote , tu le sait. J'aime pas savoir que tu m'en veux comme ça .

Stiles : Enfaite je ne t'en veux plus. On t'a fait don de quelque chose , tu l'as ce don que tu le veuille ou non. Tu peux accomplir des choses que personne d'autre. Ce que ça fait c'est que ta une responsabilité maintenant. Il faut que tu tire de ton don.

Scott : Je le ferai , compte sur moi.

M.Harris : Bon les fortes têtes hors de ma vue.

Scott : Merci.

Ils prennent leurs affaires et sortent précipitemment de la salle.

Clinique , soir

Deaton écrit quelque chose dans un dossier dans la salle d'observation pendant que la clinique est fermée. La porte de la clinique s'ouvre laissant le clochet sonner.

Deaton : Scott , tu es encore en retard. J'espère que ça va pas devenir une habitude.

Il tourne la tête n'entendant aucune réponse , il voit Derek.

Deaton : Je peux vous aider ?

Derek: J'espère , vous avez trouvé un animal avec une spirale sur le flan.

Deaton (confus) : Pardon ? Mais quel animal ? (il croise ses bras)

Derek : Il y a 3mois , le dain (il prend la feuille qu'il a trouvé et montre à celui-ci ) Celui-là.

Deaton : Je me souviens mais ce n'est pas moi qui l'ai découvert. Je suis revenu l'examiné mais si j'ai vu des cas comme ça.

Derek : Quelle était votre réponse ?

Deaton : Non , j'en ai jamais vu.

Derek replie la feuille , s'approche de lui.

Derek : Vous entendez , ça ?

Deaton (recule) : Quoi ? ( marche de l'autre côté)

Derek : ça , votre poul s'accélère.

Deaton : Pardon ?

Derek : Signe que vous mentez.

Il l'attrape et le plaque violemment sur la table le faisant évanouir. Il se réveille attaché sur une chaise et bléssé sous l'oeil.

Deaton : Oh non !

Il essaye de se détacher.

Derek ( appuyé contre le mur) : Vous protégez quelqu'un , c'est ça ?

Deaton : Ecouter , la clé de l'armire à pharmacie est dans ma poche.

Derek (l'attrape) : Je ne veux pas la drogue. Je veux savoir pourquoi vous mentez ?

Deaton : Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.

Derek le retourne et le soulève avec la chaise.

Deaton (peur) : Pourquoi vous faite celà ? Qu'est-ce que vous voulez ?

Derek : Je veux savoir qui vous protégez.

Scott (derrière eux) : Qu'est-ce que tu fais ?

Il allume la lumière.

Deaton : Va-t-en Scott , va-t-en.

Derek le repose violemment sur le sol , il lui donne un coup de poing.

Scott : Non , mais t'es pas bien , qu'est-ce que tu fous ?

Derek : Il cicatrise pas quand il est inconscient.

Scott : T'es complétement malade. Tu peux me dire ce qui'l se passe ?

Derek : Tu sais qu'est-ce que ça veut dire spirale ? C'est notre signe de vengeance. Il continuera à tué tant qu'il n'aura pas eut ce qu'il voulait.

Scott : Tu croit que c'est lui ? L'alpha ?

Derek : On va le savoir.

Il allait planter ses griffes sur Deaton mais Scott attrape son bras. Derek tourne sa tête vers lui , le visage de Scott est sous sa forme de loup-garou. Scott lâche un grognement après Derek et enlève sa main du bras de Derek. Celui-ci s'éloigne lentement , Scott regarde sa main , ses griffes redevient des ongles et son visage redevient humain.

Scott : Si tu frappes encore , je me met en colère pour du bon.

Scott désinfecte la blessure de Deaton qui est toujours inconscient. Derek tourne en rond , il s'approche de Scott.

Derek : C'est quoi ton plan ?

Scott : Donne moi une petite heure , d'accord ?

Derek : Et , ensuite ?

Scott(soupire) : On se retrouve au lycée sur le parking.

Derek quitte la clinique , Scott jette le coton.

Parking du lycée , nuit.

La voiture de Stiles arrive sur le parking , il se gare. Ils sortent de la voiture.

Stiles : C'est une très mauvaise idée.

Scott : Ouais , je sais.

Stiles : On va le faire comme même ?

Scott : Je t'écoute si tu as mieux.

Stiles : Ma philosophie est d'ignorer le problème jusqu'à que j'en sois débarassé.

Scott : Trop tard , on peut plus reculer.

Stiles soupire , ouvre le coffre. Une voiture arrive , celle de Derek , Stiles sort une pince.

Scott : Il est là.

Derek sort de sa voiture.

Scott : Où est mon patron ?

Derek : A l'arrière.

Ils regarde par la fenêtre de la voiture , pour voir Deacon avec du scotch sur sa bouche et sur les poignets.

Stiles : Ah , il est comme coq en pâte.

Derek : Hé ! Qu'est-ce que vous faites ?

Scott : T'a dit que j'étais relié à l'alpha.

Ils montent les escaliers menant au lycée.

Scott : On va voir , si c'est vrai.

Ils se dirigent dans la salle de l'accueil avec des lampes torches.

Stiles : Juste une question. Qu'est-ce que tu feras si l'alpha ne vient pas ?

Scott : Je ne sais pas.

Stiles (derrière les bureaux) : Et , si il se ramène , tu fais quoi ?

Scott : Je ne sais pas , non plus.

Stiles : Impecable.

Scott : Tu m'as dit qu'un loup poussé son cri pour signaler sa position à sa meute.

Stiles : Ouais , mais si ça emmène ici , ça veux dire que tu lui appartient.

Scott : J'espère pas.

Stiles : Moi , non plus (il lui tend son micro) allez , c'est à toi.

Sur le parking , Derek est appuyé sur la porte du coffre. Il entend un cri qui ressemble à un miaulement.

Derek (désespérer) : Oh non ! Dîtes moi que je rêve.

Dans la salle , Stiles gratte sa tête avec un air déconcerté.

Scott : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? C'était pas un hurlement ?

Stiles : Si , techniquement.

Scott : Alors , dit moi ça donné quoi ?

Stiles : On dirait un petit chat qu'on étranglé , Scott.

Scott : Commen tu veux que je fasse ? Tu crois que c'est facile ?

Stiles (faisant demi-tour du bureau) : Du calme (il se place derrière Scott et lui masse les épaules) Ecoute-moi , rappelle toi c'est l'alpha. Alors , maintenant respire et sois un loup-garou. Pas un petit louveteau , sois un homme.

Scott : Ouais , un homme.

Stiles : Vas-y ( tapote légérement l'épaule de Scott)

Scott : Ouais (Stiles s'éloigne) Ouais.

Il appuie sur le bouton , ses yeux devient jaune. Il lâche un grand grognement qui résonne dans tout le lycée. Derek regarde autour de lui et s'écarte de la voiture.

Derek : Je vais vous faire la peau à vous deux.

Scott et Stiles arrivent très heureux.

Derek: Vous êtes pas bien ? Vous voulez attirer tout le pays dans le lycée ou quoi ?

Scott : Désolé , je crois que je suis allée un peu trop fort.

Stiles : Et , le mot est faible (il rigole) c'était énorme mon petit pote.

Derek : La ferme.

Stiles : Tu vas pas nous faire un caca loup-garou ?

Quelque chose les regardent avec un grognement.

Scott : Qu'est-ce que t'as fait de lui ? (regarde dans la voiture)

Derek (surpris) : Quoi ? (il se retourne vers la voiture et puis regarde Stiles et Scott) Je ne l'ai pas touché.

Derek se fait soulever par le dos , du sang sort de sa bouche. L'alpha se tient derrière Derek , Scott et Stiles partent en courant vers le lycée en paniquant. L'alpha jette Derek contre le mur , Stiles et Scott entrent dans le lycée et tiennent les portes.

Season 1 / Episode 6

Heart Monitor

-

PARKING

Scott : Damn it.

(A milk bottle rolls over and comes back to Scott. There is a growl and Scott starts to run.)

Scott : Oh, crap.

(Scott's phone rings.)

Scott : No. No, stop.

Derek : You're dead.

Scott : What - what the hell was that ?

Derek : Said I was gonna teach you. I didn't say when.

Scott : You scared the crap out of me.

Derek : Not yet.

Scott : Okay, but I was fast, right ?

Derek : Not fast enough.

Scott : But - but the car alarm thing, that was smart, right ?

Derek : Till your phone rang.

Scott : Yeah, but that was - I mean - Would you just stop ? Please ? What happened the other night, Stiles' dad getting hurt, that was my fault. I should have been there to do something. I need you to teach me how to control this.

Derek : Look, I am what I am because of birth. You were bitten. Teaching someone who was bitten takes time. I don't even know if I can teach you.

Scott : What do I have to do ?

Derek : You have to get rid of distractions. You see this ? This is why I caught you. You want me to teach you ? Get rid of her.

Scott : What, just because of her family ? Wait - wait - whoa - whoa !

Derek : You getting angry ? That's your first lesson. You want to learn how to control this, how to shift, you do it through anger, by tapping into a primal animal rage, and you can't do that with her around.

Scott : I can get angry.

Derek : Not angry enough. This is the only way that I can teach you. Now, can you stay away from her ? At least until after the full moon ?

Scott : If that's what it takes.

Derek : Do you want to live ? Do you want to protect your friends ? Yes or no ?

Scott : Yes. If you can teach me, I can stay away from her.

ARGENT'S HOUSE - ALLISON'S BEDROOM

Allison : Take it off.

Scott : You're okay with that ?

Allison : Are you okay with it ?

Scott : You're asking me if I'm okay with taking off your clothes ?

Allison : Stupid question.

Scott : Like, world record stupid.

Allison : You first.

(Someone knocking to the door. Scott hides in the wardrobe.)

Allison : Just a second.

Kate : Allison.

Allison : Uh, coming. Coming. Okay, uh.

Kate : Hey.

Allison : Hey.

Kate : What's up ?

Allison : Uh, nothing. Just doing homework, sending some emails.

Kate : Emailing the boyfriend ?

Allison : No. I'm emailing peta about how my wing nut father gunned down an innocent mountain lion in the school parking lot.

Kate : And that wouldn't have anything to do with the fact that you're grounded and you can't see Scott ?

Allison : I'm not gonna be one of those whining teenagers who looks at her father and says, "I hate you. I wish you were dead."

Kate : But -

Allison : But - I hate him and I wish he was dead.

Kate : See, now you're starting to sound like a normal, angry teenager. What are you working on ? Can I help ?

Allison : Uh, a history project, and I just want to be left alone, actually.

Kate : Come on. What kind of history project ?

Allison : I have to come up with a report that has some relevance to my own family history.

Kate : Specific to your family ?

Allison : Why ? Do you have any ideas ?

Kate : Type this in : "La Bete du Gevaudan."

Allison : The beast of Gevaudan. What is this?

Kate : It's an old French legend that, believe it or not, has something to do with your family.

Allison : "In 1766 in a province of Lozere, la Bete killed over a hundred people."

Kate : Mysterious animal attacks, just like a certain town called beacon hills.

Allison : So what was it ? The animal ?

Kate : Nobody knows for sure, but I can tell you one thing. It definitely wasn't a mountain lion. What's it look like to you ?

Allison : It looks like - A wolf.

ARGENT'S HOUSE - OUTSIDE

(Scott hears a noise.)

Scott : Derek ? I - I know I said I would stay away, but you broke my phone. I had to at least tell her why I wasn't answering. Derek ?

(Scott goes to the car to hide.)

MCCALL HOUSE - SCOTT'S BEDROOM

Scott : You seriously need to stop doing that.

Derek : So what happened ? Did he talk to you ?

Scott : Yeah. We had a nice conversation about the weather. No, he didn't talk.

Derek : Well, did you get anything off of him ? An impression.

Scott : What do you mean ?

Derek : Remember your other senses are heightened. Communication doesn't have to be spoken. What kind of feeling did you get from him ?

Scott : Anger.

Derek : Focused on you ?

Scott : No, not - not me. But it was definitely anger. I could feel it. Especially when he drew the spiral.

Derek : Wait, the what ? What'd you just say ?

Scott : He drew this spiral on the window of my car, in the condensation, you know ? What ? You have this look like you know what it means.

Derek : No, it's - it's nothing.

Scott : Wait - wait - wait - wait a second. You can't do that. You can't ask me to trust you and then just keep things to yourself.

Derek : Doesn't mean anything.

Scott : You buried your sister under a spiral. What does it mean ?

Derek : You don't wanna know.

(Derek leaves, Scott goes to bed.)

Scott : Stay away from Allison. Stay away from Allison.

HIGH SCHOOL - HALLWAY

Scott : Stay away from Allison. Stay away from Allison. Must stay away from Allison. Just stay away from Allison. Stay away from Jackson. Just stay away from Jackson.

Lydia : Hey, Scott.

Scott : Oh, come on !

HIGH SCHOOL - CLASS ROOM

Scott : Still not talking to me ? Okay, can you at least tell me if your dad's okay ? It's just a bruise, right ? Some soft tissue damage ? Nothin' that big - You know I feel really bad about it, right ? Okay. What if I told you that I'm trying to figure this whole thing out, and - That I went to Derek for help ?

Stiles : If I was talking to you, I'd say that you're an idiot for trusting him. But obviously I'm not talking to you.

(Silence.)

Stiles : What did he say ?

HIGH SCHOOL - HALLWAY

Stiles : Wh - he wants you to tap into your animal side and get angry ?

Scott : Yeah.

Stiles : All right, well, correct me if I'm wrong, but every time you do that, you try to kill someone, and that someone's usually me.

Scott : I know. That's what he means when he says he doesn't know if he can teach me. I have to be able to control it.

Stiles : Well, how's he gonna teach you to do that ?

Scott : I don't know. I don't think he does either.

Stiles : Okay. When are you seeing him again ?

Scott : He told me not to talk about it. Just act normal and get through the day.

Stiles : When ?

Scott : He's picking me up at the animal clinic after work.

Stiles : After work. All right, well, that gives me to the end of the school day then.

Scott : To do what ?

Stiles : To teach you myself.

HIGH SCHOOL - CAFETERIA

Lydia : The what of who ?

Allison : The beast of Gevaudan. Listen. "A quadruped wolf - like monster, prowling the Auvergne and south Dordogne areas of France during the year 1764 to 1767. La Bete killed over a hundred people, becoming so infamous that the King Louie the 15th sent one of his best hunters to try and kill it."

Lydia : Boring.

Allison : "Even the church eventually declared the monster a messenger of Satan."

Lydia : Still boring.

Allison : "Cryptozoologists believe it may have been a subspecies of hoofed predator, possibly a mesonychid."

Lydia : "Slipping into a coma" bored.

Allison : "While others believe it was a powerful sorcerer who could shape - shift into a man - eating monster."

Lydia : Any of this have anything to do with your family ?

Allison : This. "It is believed that la Bete was finally trapped and killed by a renown hunter who claimed his wife and four children were the first to fall prey to the creature." His name was Argent.

Lydia : Your ancestors killed a big wolf. So what ?

Allison : Not just a big wolf. Take a look at this picture. What does it look like to you ? Lydia ? Lydia.

Lydia : It looks - like a big - wolf. See you in History.

-

Stiles : I think the book's making it more obvious. Besides, she's reading, anyway.

Scott : So did you come up with a plan yet ?

Stiles : I think so.

Scott : Does that mean you don't hate me now ?

Stiles : No. But your crap has infiltrated my life, so now I have to do something about it. Plus I'm definitely a better Yoda than Derek.

Scott : Okay, yeah, you teach me.

Stiles : Yeah, I'll be your Yoda.

Scott : Yeah, you be my Yoda.

Stiles : Your Yoda I will be. I said it backwards.

Scott : Yeah, I - I know.

Stiles : All right, you know what ? I definitely still hate you. Uh - huh. Oh, yeah.

Allison : Scott. Scott, wait. Hey, Scott. Sc -

Scott : This is not gonna be easy.

HIGH SCHOOL - LACROSSE FIELD

Stiles : Okay. Now - put this on.

Scott : Isn't this one of the heart rate monitors for the track team ?

Stiles : Yeah, I borrowed it.

Scott : Stole it.

Stiles : Temporarily misappropriated. Coach uses it to monitor his heart rate with his phone while he jogs, and you're gonna wear it for the rest of the day.

Scott : Isn't that coach's phone ?

Stiles : That, I stole.

Scott : Why ?

Stiles : All right, well, your heart rate goes up when you go wolf, right ? When you're playing lacrosse, when you're with Allison, whenever you get angry. Maybe learning to control it is tied to learning to control your heart rate.

Scott : Like the Incredible Hulk.

Stiles : Kind of like the Incredible Hulk, yeah.

Scott : No, I'm like the Incredible Hulk.

Stiles : Would you shut up and put the strap on ?

(Scott is attached.)

Scott : This isn't exactly how I wanted to spend my free period.

Stiles : All right. You ready ?

Scott : No.

Stiles : Remember, don't get angry.

Scott : I'm starting to think this was a really bad idea. Oh, man. Okay, that one - kind of hurt.

Stiles : Quiet. Remember, you're supposed to be thinking about your heart rate, all right ? About staying calm.

Scott : Stay calm. Staying calm. Staying totally calm. There's no balls flying at my face -

(Stiles shoots on his crotch.)

Scott : Aah ! Son of a bitch !

Stiles : You know what ? I think my aim is actually improving.

Scott : Wonder why.

Stiles : Don't get angry.

Scott : I'm not getting angry.

(After a few shots.)

Scott : Stop. Just - can we just hold -

Stiles : Scott ? Scott, you started to change.

Scott : From anger. But it was more than that. Was like, the angrier I got, the stronger I felt.

Stiles : So it is anger, then. Derek's right.

Scott : I can't be around Allison.

Stiles : Just because she makes you happy ?

Scott : No, because she makes me weak.

HIGH SCHOOL - CHANGING ROOM

Stiles : Alright, you stay away from her for a few days, you can do that.

Scott : But is it a few days, or is it forever ?

Stiles : You know, this whole "women make you weak" thing is a little too spartan warrior for me. It's probably just part of the learning process.

Scott : Yeah, but you've seen Derek. I mean, the guy's totally alone. What if I can, like, never be around her again ?

Stiles : Well, if you're not dead, that could be a good thing.

Scott : Rather be dead.

Stiles : All right, you're not gonna end up like Derek, all right ? We'll figure it out.

Scott : 'Kay.

Stiles : Come on. Let's get out of here.

Scott : Something smells terrible in here, anyway.

Stiles : Really ? In a boys' locker room? That doesn't make any sense at all.

Scott : No, it's like something's rotting or dying.

HIGH SCHOOL - HALLWAY

Jackson : What are you reading ?

Allison : Oh, hey. Just stuff for a history project. You have a free period, or -

Jackson : No, I - I just don't like sitting through Chem.

Allison : Understandable. Did - did you want something ?

Jackson : Actually, um, yeah. I wanted to talk. I realize that I've been a jerk to you. And especially to Scott. And I wanted to say that I'm sorry. I'm serious.

Allison : Okay. I - I believe you're being serious, but I'm not so sure I believe you're being sincere.

Jackson : Do you know what it's like to be the best player on the team ? To be the star ? To have every single person at the game chanting your name ? And then - some kid - Some kid just comes along, and then everyone starts looking at him instead of you. Do you know what that feels like ?

Allison : No, I don't.

Jackson : Well, it feels like something's been - It feels like something's been stolen from you. And then you start to feel like you'd do - anything. Anything in the world to get it back.

Allison : Haven't you ever learned there's no "I" in "team" ?

Jackson : Yeah, but there is a "me." Ha. That was a joke. Gosh. You must really, really hate me.

Allison : Not at all.

Jackson : You sure ? Because - I'm not a bad guy. I mean, yeah, I make stupid mistakes. A lot, but - I'm not bad. I really like you. And - and Scott. I really - I really like you both, and I want you guys to like me. I want to get to know you guys better. So - what are you reading ?

HIGH SCHOOL - CLASS ROOM

Coach : Let's go. Sit, sit, sit, sit. We got a lot to cover today. Let's go. Quicker.

Scott : Hey, Stiles, sit behind me, dude.

Allison : I haven't seen you all day.

Scott : Uh, yeah. I've been, uh, super busy.

Allison : When are you gonna get your phone fixed ? I feel like I'm totally disconnected from you.

Scott : Uh, soon. Real soon.

Allison : I changed lab partners, by the way.

Scott : Oh. To who ?

Allison : To you, dummy.

Scott : Me ? I mean, are you sure ?

Allison : Yeah. This way I have an excuse to bring you home and study. You don't mind, do you ?

Scott : I just - I don't want to bring your grade down.

Allison : Well, I mean, maybe I can bring your grade up. Come to my place tonight. 8:30 ?

Scott : Tonight ?

Allison : 8:30.

Coach : Let's settle down. Let's start with a quick summary of last night's reading. Greenberg, put your hand down. Everybody knows you did the reading. How about, uh - McCall.

Scott : What ?

Coach : The reading.

Scott : Last night's reading ?

Coach : How about, uh, the reading of the Gettysburg Address ?

Scott : What ?

Coach : That's sarcasm. You familiar with the term "sarcasm," McCall ?

Scott : Very.

Coach : Did you do the reading or not ?

Scott : Uh - I think I forgot.

Coach : Nice work, McCall. It's not like you're not averaging a "D" in this class. Come on, buddy. You know I can't keep you on the team if you have a "D." How about you summarize, uh, the previous night's reading ? No ? How about the, uh, the night before that ? How about you summarize anything you've ever read - In your entire life ?

Scott : I - I, uh -

Coach : No ? A blog ? How about, uh, how about, uh, the back of a cereal box ? No ? How about the adults only warning from your favorite website you visit every night ? Anything ? Thank you, McCall, thank you. Thank you, McCall ! Thank you for extinguishing any last flicker of hope I have for your generation. You just blew it for everybody. Thanks. Next practice you can start with suicide runs. Unless that's too much reading. All right. Everybody else, settle down.

HIGH SCHOOL - HALLWAY

Stiles : It's her.

Scott : What do you mean ?

Stiles : It's Allison. Remember what you told me about the night of the full moon ? You were thinking about her, right ? About protecting her.

Scott : Okay.

Stiles : Remember the night of the first lacrosse game ? You said you could hear her voice out on the field.

Scott : Yeah, I did.

Stiles : Well, so that's what brought you back so you could score. And then after the game in the locker room, you didn't kill her. At least not like how you were trying to kill me. She brings you back, is what I'm saying.

Scott : No, no, no, but it's not always true, because literally every time I'm kissing her or - or touching her -

Stiles : No, that's not the same. When you're doing that, you're just another hormonal teenager thinking about sex, you know ? You're thinking about sex right now, aren't you ?

Scott : Yeah. Sorry.

Stiles : That's fine. Look, back in the classroom when she was holding your hand, that was different, okay ? I don't think she makes you weak. I - I think she actually gives you control. She's kind of like an anchor.

Scott : You mean because I love her.

Stiles : Exactly.

Scott : Did I just say that ?

Stiles : Yes, you just said that.

Scott : I love her.

Stiles : That's great. Now, moving on -

Scott : No, no, no, really. I think I'm totally in love with her.

Stiles : And that's beautiful. Now, before you go off and write a sonnet, can we figure this out, please? Because you obviously can't be around her all the time.

Scott : Yeah, yeah, yeah. Sorry. So what do I do ?

Stiles : I don't know. Yet.

Scott : Oh, no. You're getting an idea, aren't you ?

Stiles : Yeah.

Scott : Is this idea gonna get me in trouble ?

Stiles : Maybe.

Scott : Is this idea gonna cause me physical pain ?

Stiles : Yeah, definitely. Come on.

HIGH SCHOOL - PARKING

Scott : What are we doing ?

Stiles : You'll see. Hold on. Okay. Stand right there. Do you have your keys ? Perfect. Hold 'em up like so. Now, whatever happens, just think about Allison. Try to find her voice like you did at the game. Got it ?

Scott : Okay.

Stiles : Just - keep holding it right there. Hey, hey, hey, dude! What do you think you're doing to that truck, bro ?

Guy : What the hell ?

Stiles : Ow ! My God. Wow.

(Scott fights with the guys.)

Stiles : Ah, come on, stay calm. Stay calm. Oh, that's not okay. Scott. Come on, buddy.

(Scott hears Allison.)

Allison : Studying with a friend. Yes, that friend. We're lab partners.

Harris : Stop ! Hey, stop it right now. What do you idiots think you're doing ?

BEACONS CROSSING HOME

Derek : I need your help. If you can hear me, I need you to give me a sign. Blink. Raise a finger. Anything. Just - Just something to point me in the right direction, okay ? Someone killed Laura. Your niece. Laura ? Whoever he is, he's an Alpha now. But he's one without a pack. Which means he's not as strong. I can take him. But I have to find him first. Look, if you know something, just give me a sign. Is it one of us ? Someone else make it out of the fire ? Just give me anything. Blink. Raise a finger. Anything. Say something !

Nurse Jennifer : Let him go. You think after six years of this, yelling at him is going to get a response ?

Derek : Got a better method ?

Nurse Jennifer : Patience. He'll respond if you give him the time.

Derek : I don't have any more time.

HIGH SCHOOL - DETENTION

Scott: Excuse me, sir ? Uh, I know it's detention and all, but, uh, I'm supposed to be at work, and I don't want to get fired.

(Harris doesn't respond.)

Scott : You knew I would heal.

Stiles : Yep.

Scott : So you did that to help me learn ?

Stiles : Yep.

Scott : But partially to punish me.

Stiles : Yeah. Well, that one's obvious.

Scott : Dude, you're my best friend, and I can't have you being angry with me.

Stiles : I'm not angry anymore. Look, you have something, Scott. Okay ? Whether you want it or not, you can do things that nobody else can do. So that means you don't have a choice anymore. It means you have to do something.

Scott : I know. And I will.

Harris : All right, both of you, out of here.

Scott : Thank you.

ANIMAL CLINIC

Deaton : Scott, you're late again. I hope this isn't getting to be a habit. Can I help you ?

Derek : Hope so. Want to know about the animal you found with the spiral on its side ?

Deaton : Excuse me ? What animal ?

Derek : Three months ago. The deer. You remember this ?

Deaton : Oh, yes. It's just a deer. And I didn't find it. They called me because they wanted to know if I'd ever seen anything like it.

Derek : What'd you tell 'em ?

Deaton : I told them no.

Derek : Did you hear that ?

Deaton : Hear what ?

Derek : The sound of your heartbeat rising.

Deaton : Excuse me ?

Derek : It's the sound of you lying.

Deaton : Oh, God.

Derek : Are you protecting someone ?

Deaton : All right. The key to the drug locker is in my pocket.

Derek : I don't want drugs. I want to know why you're lying.

Deaton : I don't know what you're talking about. What are you doing to me ? What do you want ?

Derek : I want to know who you are or who you're protecting.

Scott : What are you doing ?

Deaton : Scott, get out of here !

Scott : Stop ! Stop !

Derek : Look, when he's conscious, he can keep himself from healing, but unconscious, he can't.

Scott : Are you out of your mind ? What are you talking about ?

Derek : You want to know what the spiral means, Scott ? It's our sign for a vendetta, for revenge. It means he won't stop killing until he's satisfied.

Scott : You think he's the Alpha ?

Derek : We're about to find out.

Scott : Hit him again, and then you'll see me get angry.

Derek : Do you have a plan ?

Scott : Just give me an hour.

Derek : Then what ?

Scott : Meet me at the school. In the parking lot.

HIGH SCHOOL - PARKING

Stiles : This is a terrible idea.

Scott : Yeah, I know.

Stiles : But we're still gonna do it ?

Scott : Can you think of something better ?

Stiles : Well, personally I'm a fan of ignoring a problem until eventually it just goes away.

Scott : Just make sure we can get inside. He's here. Where's my boss ?

Derek : He's in the back.

Stiles : Oh, well, he looks comfortable.

Derek : Wait. Hey. What are you doing ?

Scott : You said I was linked with the Alpha. I'm gonna see if you're right.

Stiles : Okay, one question. What are you gonna do if the Alpha doesn't show up ?

Scott : I don't know.

Stiles : And what are you gonna do if he does show up ?

Scott : I don't know.

Stiles : Good plan.

Scott : All right. You said that a wolf howls to signal his position to the rest of the pack, right ?

Stiles : Right, but if you bring him here, does that make you part of his pack ?

Scott : I hope not.

Stiles : Yeah, me too. All right. All you.

(Scott screams.)

Derek : You've got to be kidding me.

Scott : Was that okay ? I mean, that was a howl, right ?

Stiles : I - yeah, technically.

Scott : Well, what did it sound like to you ?

Stiles : Like a cat being choked to death, Scott.

Scott : What do I do ? How am I supposed to do this ?

Stiles : Hey, hey. Listen to me. You're calling the Alpha. All right ? Be a man. Be a werewolf, not a teen wolf. Be a werewolf. Do it.

(Scott roars.)

Derek : I'm gonna kill both of you. What the hell was that ? What are you trying to do, attract the entire state to the school ?

Scott : Sorry. I didn't know it would be that loud.

Stiles : Yeah, it was loud. And it was AWESOME.

Derek : Shut up.

Stiles : Don't be such a sour wolf.

Scott : What'd you do with him ?

Derek : What ? I didn't do anything.

(The Alpha attacks Derek. Scott and Stiles run to the building.)

Kikavu ?

Au total, 146 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Kln16 
16.08.2018 vers 14h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

Stephye75 
07.07.2018 vers 21h

poupette67 
01.06.2018 vers 19h

Luciole59 
02.05.2018 vers 17h

Elynapeche 
19.04.2018 vers 09h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente

Photos de Meute
Hier à 21:17

Saison 2
09.11.2018

Saison 1
03.11.2018

Photo du mois
31.10.2018

2018
20.10.2018

Colton Haynes
14.10.2018

Daniel Sharman
14.10.2018

Cody Christian
14.10.2018

Actualités
MacGyver : le 16 novembre

MacGyver : le 16 novembre
Holland Roden sera dans l'épisode 8 de la saison 3 de MacGyver qui sera diffusé le 16 novembre sur...

Un couple se sépare

Un couple se sépare
Marisol Nichols se sépare de son mari ,elle a demandé mercredi le divorce de Taron Lexton, invoquant...

She Can STEM

She Can STEM
À l'occasion de la Journée nationale STEM du 8 novembre, Facebook , MTV, et la campagne She Can STEM...

A Million Dreams

A Million Dreams
Matt Bloyd et Colton Haynes, ont repris la chanson "A Million Dreams"."Je suis honoré de donner vie...

DEADLY CLASS | Trailer #2

DEADLY CLASS | Trailer #2
SYFY a dévoilé un nouveau trailer de la série "Deadly Class" avec Benjamin Wadsworth . Rendez vous...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

choup37, Hier à 15:41

Merci stella et quimper ^^ Il en manque encore un! un p'tit clic!

pretty31, Hier à 16:26

Pour une animation HypnoClap, j'échange mes HypnoCards en double contre vos doubles Movies alors n'hésitez pas ! Merci de votre aide

Steed91, Hier à 16:30

Nouveau sondage sur Modern Family, quelle est la situation la plus stressante pour vous ? Votez nombreux Pas besoin de connaître la série.

Misty, Hier à 16:44

Nouveau sondage sur Les 4400. Venez donner votre théorie sur le titre de la série

pretty31, Hier à 23:05

L'animation Gagne ton Oscar est de retour et commence demain ! HypnoCards à gagner pour les 3 gagnants du podium !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site