VOTE | 515 fans

#108 : L'emprise de la lune

Derek va sur la piste du shérif Stilinski. De son côté, Stiles aide Scott à faire face à sa seconde pleine lune en tant que loup-garou. Enfin, Jackson tire avantage des complications.

Popularité


4.67 - 3 votes

Titre VO
Lunatic

Titre VF
L'emprise de la lune

Première diffusion
18.07.2011

Première diffusion en France
13.10.2011

Vidéos

Plus de détails

L'épisode commence avec Stiles et Scott après sa rupture avec Allison. Stiles a apporté une bouteille de Jack Daniels, qui n'a apparemment aucun effet sur Scott. Stiles dit combien il aime Lydia tandis que Scott  pour la première fois nie qu'avec Allison se soit finit. Il affirme qu'ils sont en pause.

Scott et Stiles sont harcelés par deux loubards, Unger et Reddick, qui veulent prendre leur alcool. Scott jette la bouteille contre un arbre. Malheureusement, cela ne les dissuade pas,  ils sont attaqués par l'Alpha.

A la réouverture du lycée, Lydia et Allison discutent de la décision d' Allison. Il semble qu'ils pensent tous que Scott les a enfermés dans la salle de classe pour les laisser mourir, sans savoir que c'était pour les protéger. Stiles demande à son père d'être prudent en raison de la pleine lune.

En classe, M. Harris empèche Scott de parler à Allison, en lui disant de s'asseoir pour passer son test. Il commence alors ce qui semble être un examen d'économie qui est étrange parce que Harris est le professeur de chimie. Scott commence à voir les mots sur le papier se réorganiser pour lui demander s'il va tuer ses amis, pendant la pleine lune. Il sort de la classe tandis que Stiles le suit.

Il trouve Scott dans le vestiaire. Stiles lui lance son inhalateur et parle de l'effet placebo, et révèle que Scott vient d'avoir une crise de panique. Il explique que ça lui arrive aussi depuis que sa mère est morte.

Chris et Kate se sont entretenues avec les autres chasseurs. Parmi eux, un détective d'Etat. Ils veulent essayer de trouver Derek.

Finstock explique que l'équipe est sous une épidémie de conjonctivite. Stiles est promu en première ligne. Scott et Jackson sont annoncés en tant que co-capitaines. Jackson est en colère par ce partage et semble être offensé que son meilleur ami Danny soit d'accord avec cette décision.

Lorsque Scott mentionne qu'il peut sentir la jalousie, Stiles le met sur une mission pour savoir si Lydia est attirée par lui. Lorsque Scott demande à lui parler en privé, Lydia lui dit qu'Allison est stupide de le laisser partir, et qu'elle lui était très reconnaissante de l'avoir protégée. Elle l'embrasse.

Sur le terrain de crosse Scott se met en colère et ses yeux deviennent rouges . Il frappe deux joueurs et frappe Danny au visage, le laissant avec le nez en sang. Jackson remarque que Lydia n'a plus de rouge à lèvres. Il réalise ce qui s'est passé dans le bureau du coach entre Scott et Lydia.

Pendant ce temps, Kate enseigne à Allison comment utiliser un pistolet paralysant, et elle devient curieuse de la connexion de Scott et Derek après qu'Allison ait mentionné que les deux se connaissent. Stiles se dirige vers la maison des McCall, et trouve Scott en train de se transformer  sur une chaise dans l'obscurité. Après cet incitant Stiles le menotte à un radiateur pour qu'il ne puisse pas sortir de sa chambre, pour son propre bien et parce qu'il lui en veut d'avoir embrassé Lydia. Scott, qui n'est plus lui-même sous l'influence de la pleine lune, lui raconte des détails du baiser avec Lydia et prétend qu'il va le tuer s'il n'est pas libéré.

En ville, Allison et Jackson font les magasins. Allison raconte à  Jackson qu'elle sait que son père lui a menti et qu'elle connait l'arme des Argent . Jackson confie que la forme qu'il a vue dans l'école avait l'air humaine jusqu'à ce qu'elle se mette à quatre pattes comme un animal.

Chez Scott, Stiles devient soupçonneux quand il n'entend plus Scott , il va vérifier , Scott est parti.

Scott suit Jackson et Allison. Affecté à la fois par la soif de sang de la pleine lune et sa colère, Scott imagine qu'ils s'embrassent, plutôt que de parler. Avant qu'il n'attaque , Derek apparaît et l'emmène dans les bois, où ils se battent jusqu'à ce que Scott revienne à la normale.

En cherchant Scott, Stiles tombe sur une ambulance avec un corps, inquiet que ce soit son père. On apprend que son père va bien. Le père d'Allison et Kate les observent. Kate explique que Stiles est un ami d'Allison, et conclut que la nouvelle version de l'alpha qu'ils ont vu était plus petite, et plus jeune. Ils soupçonnent Stiles d'être le nouvel alpha.

Derek emmène Scott chez lui, où il demande un remède. Derek mentionne une guérison théorique: tuer le loup-garou qui l'a mordu, ce qui signifie tuer l'alpha mais il ne sait pas si c'est vrai. Derek promet que si Scott peut l'aider à trouver l'alpha, il l'aidera à le tuer.

Sur une falaise dominante de la ville, l'alpha se transforme de nouveau en forme humaine. Jackson trouve un morceau de la griffe de Scott sur sa voiture et il le compare au gant déchiré de Scott.

Dans les bois , nuit.

Scott et Stiles marchent dans les bois pour arriver jusqu'à une maison.

Scott : Où on va ?

Stiles : Tu verras.

Scott : On est pas censé être dehors , ma mère passe son temps à flipper depuis ce qu'il sait passait au lycée.

Stiles : Ouais , mais ta mère n'est pas le shériff. Et , crois moi tu as de la chance.

Scott : Tu peux pas me dire où on va ?

Stiles : D'accord , quand ton meilleur pote se fait larguer.

Scott ( le coupant ) : Je me suis pas fait larguer. On fait juste une pause.

Stiles : Alors , quand la copine de ton meilleur pote dit qu'elle a envie de faire une pause ( lui montre une bouteille d'alcool) , tu offres une cuite à ton meilleur pote.

Quelques instants plus tard , Stiles ivre s'allonge sur le sol et pose sa tête sur le rocher où Scott est assit.

Stiles : Ah , écoute t'en fait pas c'est juste une fille c'est tout. T'inquiète t'en aura d'autres et puis une feuille ça se ramasse à la pelle.

Scott ( le regarde) : Tu veux dire une fille.

Stiles : Hein ? Pourquoi tu me parles de feuille ? Moi , je te parle de fille là , j'adore les filles c'est fou que j'aime les filles. Surtout celle qu'elles ont des long cheveux blon vénitien , yeux vert , qui font 1m67.

Scott : Comme Lydia ?

Stiles : Exactement , attend comment tu sais que j'étais entrain de parler de Ly....? Je parlais de quoi ? Je veux que tu t'amuses (il attrape la bouteille d'alcool) tiens boit un coup.

Scott : Nan , j'en veux pas.

Stiles (repose la bouteille) : T'es pas saoul ?

Scott : Loin devant là. (il regarde devant lui)

Stiles : Si , ça se trouve comme ton inhalateur tu ne ressent plus les effets en tant que loup-garou. Et , moi je suis saoul ?

Scott : T'es déchiré.

Stiles : Ouais , (il lève son poing en l'air pour que Scott puisse le taper dedans mais celui-ci ne le fait pas , Stiles baisse son pong) Eh , allez , courage , je sais que ça fait mal. C'est dur ( il rigole bêtement) je ne sais pas mais ce que je sais. Oh , enfin je crois c'est vrai qu'une rupture fait souffrir mais tout seul c'est le pire.(il rigole) ça veux complétement rien dire , je boirai bien un coup.

Adolescent noir 1 (prenant la bouteille) : Tiens , tiens , regarde moi ces deux petits merdeux entrain de se bourrer la gueule.

Scott : Rend moi ça.

Adolescent 1 : Ta un blème ?

Adolescent 2 blanc : Tu veux un verre ?

Scott : Non , je veux la bouteille.

Stiles: Scott , il ferait mieux qu'on aille.

Scott : Tu m'as emmenait ici pour que je prenne une cuite. ( il regarde les deux adolescents) Et , je ne suis pas bourré.

Adolescent 1 : Ouais.

L'adolescent prend la bouteille et prend une gorgée de l'alcool. Scott se lève et s'approche de l'adolescent qui tient la bouteille.

Scott (voix menaçante): Rend moi la bouteille.

L'adolescent secoue sa tête , Scott fixe son regard dans les yeux de l'adolescent 1. Ses yeux deviennent jaune.

Scott ( toujours avec une voix menaçante) : Rend moi cette bouteille , dépêche-toi.

Stiles voit les ongles de Scott devenir des griffes.

Stiles : Scott.

L'adolescent 1 tend précipitemment la bouteille à Scott.

Adolescent 1 (apeuré) : D'accord.

Scott récupère la bouteille et lance fort derrière les adolescents. La bouteille se brise contre un tronc d'un arbre. Ils sortent du bois , Scott marche devant Stiles.

Stiles : Scott , rassure-moi c'est la rupture qui te fais ça ou parce que demain c'est la pleine lune.

Scott lui ouvre la portière de la voiture , Stiles monte dedans.

Stiles ( le regardant) : Alors , on rentre maintenant ?

Scott regarde autour de lui , les deux adolescents qui leur avait prit la bouteille d'alcool marchent encore dans les bois.

Adolescent 2 ( apeuré) : Tu veux pas qu'on s'arrache ?

Adolescent 1 : Toi , tu peux pas te la fermer 2 secondes. ( il allume une cigarette)

Adolescent 2 (paniqué) : Allez mec , s'il te plait mec on se les gèle ici. ( il regarde autour de lui)

L'adolescent 2 se retourne et ne voit plus l'adolescent 1. Il regarde autour de lui paniqué avant de faire demi-tour mais quelque chose l'attrape par la jambeet le tire dans la forêt.

Adolescent 2 (criant ) : Non ! Au secours , aidez-moi , au secours ! Je vous en supplie. (l'alpha le soulève par les pieds et l'emmène vers le feu) Non , pas ça ! Pitiè nan je vous en supplie !

L'alpha le jette dans le feu.

Chambre de Scott , maison Mccall , jour.

Scott est allongée dans son lit à moitié endormis.

Radio : C'est lundi matin , le lycée de Beacon Hills ouvre à nouveau ses portes après avoir fermées ses portes vendredi. La police cherche toujours le meurtrier présumé Derek...

Mélissa arrive dans la chambre et éteins la radio.

Mélissa : Il faudrait mettre ce truc en mode alarme.

Elle s'accroupit en face de Scott toujours dans son lit protégé par sa couette qui la mit sur sa tête. Mélissa la tire doucement , Scott est réveillé.

Mélissa : T'es toujours en vie ?

Scott : Non.

Mélissa : T'es prêt à aller au bahut ?

Scott : Non.

Mélissa : Tu veux rester ici , un jour de plus ?

Scott : Non.

Mélissa : Tu veux une voiture neuf ? (Scott la regarde , elle sourit ) Ah moi aussi , je voudrai bien. C'est pas seulement ce qu'il sait passait hier soir. (Scott se lève de son lit , Mélissa se remet debout) C'est cette fille , comment elle s'appelle ? Tu veux en parler ?

Scott (s'arrête sur l'embrasure de la salle de bain) : Non , pas avec toi.

Mélissa: Tu sais je ne peux comprendre qu'est-ce que ça fait d'une rupture ? Je m'y connais en histoire d'amour.

Scott : Je m'en fiche de tes histoires , maman. (il se retourne) Je vais me remettre abec elle. ( il claque la porte)

Lycée de Beacon Hills , jour.

La voiture du shériff fait le tour du parking. Chris gare sa voiture devant le lycée. Allison essaye d'ouvrir la portière mais elle ne s'ouvre pas.

Allison : Papa , si tu veux absolument m'emmener au lycée , il faut peut-être que tu me laisse sortir de la voiture.

Chris regarde un agent de police parler à sa radio. Il regarde l'établissement plus précisemment la salle où l'alpha a lancé la batterie de Stiles à travers la fenêtre.

Chris : Kate , qu'est-ce que tu en pense l'enseignement à domicile ?

Kate : Mmm , tu me connais je suis plutôt une fille qui aime faire ses armes sur le terrain.

Allison : Et , ton opinion sur les pères ultra protecteurs qui passe leur temps à bousiller la vie de leur fille ?

Kate la regarde avant de regarder Chris. Elle sourit à Allison avant de passer par-dessus Chris et déverouiller la portière d'Allison. Kate sourit à Chris et se replace sur son siège.

Allison (à Kate) : Je te remercie.

Kate : Pas de problème.

Allison lui sourit une dernière fois avant de sortir de la voiture.

Chris : Bonne journée.

Comme simple réponse , Allison claque la portière.

Kate : Je voulais dire...

Chris ( lui coupant la parole) : Non s'il te plait , je connais bien ce regard et je sais ce que tu penses. Oui , j'ai sous-estimé le danger. Oui , on aurait dû agir plutôt. Et , j'aurai dû t'écouter plutôt. Quelque chose d'ajouter ? Ou alors ça te suffit ?

Kate : Je voulais jsute te dire qu'il fallait peut-être prendre de l'essence.

Chris regarde le réservoir de l'essence qui est quasiment vide , il démarre brusquement et quitte le parking. Dans le lycée , la sonnerie retentit. Lydia et Allison portant leurs livres sortent d'une salle.

Allison : C'est bizarre tout le monde parle de ce qu'il sait passait l'autre soir sans savoir que c'est nous qui y étions.

Lydia : Merci protection d'identité de mineur. ( elle lui sourit )

Allison : Lydia , tu crois que j'ai pris la bonne décision ?

Lydia : En choisissant de porter cette veste ? Faute de goût évident.

Allison (rigolant) : Tu sais de quoi je parle ?

Lydia : Allô la lune , Scott qui nous a laissé pour morts dans une salle. Il a de la chance qu'on ne porte pas plainte ou qu'on ne fait pas payer nos séances de psy.

Devant le bureau du directeur du lycée , jour.

La sonnerie retentit à nouveau , Stiles est assit sur le sol appuyé contre la fenêtre. Le directeur accompagné du shériff et un agent sortent du bureau.

Shériff : Nos équipes surveillent sa propriété. (Stiles se relève) Il finira bien de se montrer.(Shériff voit son fils) Vous pouvez m'accorder une seconde ?

Le directeur lui hôche la tête , il se dirige vers son fils.

Shériff : Ta pas un contrôle , toi ?

Stiles : Vous en êtes où ? Vous avez trouvé Derek ?

Shériff : Laisse moi faire mon travail , toi tu va faire ton contrôle.

Stiles : Il faut que tu m'écoutes , d'abord.

Shériff : Non.

Stiles : Mais c'est très important , il faut que tu me promette de faire attention ce soir en particulier.

Shériff : Je fais toujours attention , voyons.

Stiles : Oui, mais tu n'as jamais été confronté à des cas comme celui-là.

Shériff : Je sais c'est pour ça que j'ai appelé des gars expérimentés dans la matière. La police d'état , (Stiles regarde le directeur et l'autre homme avec le directeur avant de regarder son père) va en classe.

Il essaye de protester mais s'arrête voyant le regard de son père , il soupire avant de s'éloigner.

Salle de classe du lycée , jour.

Scott entre dans la salle , il s'arrête de marcher voyant Allison assise à sa place. Elle se retourne , ils se regardent avant qu'elle détourne le regard. Scott se dirige à la place d'Allison. Harris dépose sur chaque bureau de ses élèves le contrôle.

Scott (à Allison) : Allison.

Harris : M.Mccall , veuillez allez vous asseoir.

Scott va s'asseoir à sa place devant le bureau de Stiles qui joue avec son stylo.

M.Harris : Vous avez 45minutes pour faire ce devoir , 25% de votre note total peuvent être gagné jusqu'en marquant votre nom sur la première page. (Stiles écrit vite son nom sur la feuille) Néanmoins comme chaque année sans faute , l'un d'entre vous va trouver le moyen d'oublier de mettre son nom sur la première page. Et , je demanderai une fois de plus l'obscur raison pourquoi je suis devenu professeur. Alors , évitonsde provoquer une énième déception. (Il appuye sur son chronomètre) C'est partit !

Scitt regarde à nouveau Allison avant de baisser son regard sur la feuille de contrôle.

Scott ( lisant la question et les propositions dans sa tête) : Choisir la bonne proposition. 1) Le mécanisme des prix permet...

Il sursaute en entendant du bruit , il tourne la tête. Il entend le bruit des gommes frottant sur les feuilles , les élèves appuyant sur le bouton de leurs stylos pour sortir la mine du stylo. Il clignote plusieurs fois des yeux et se reconcentre sur sa feuille.

Scott ( lisant dans sa tête) : Pourquoi une fille aussi belle sortirait avec un looser comme toi ?

Allison tourne le regard vers Scott , elle détourne le regarde quelques secondes plus tard. Scott vois flou les réponses proposées il se frotte les yeux.

Scott (lisant dans sa tête) : Choisir la bonne proposition. Ce soir quand ça sera la pleine lune , est-ce que tu va tuer : 1) tous tes amis
2)certains de tes amis
3)aucun de tes amis

Scott regarde autour de lui , un élève tousse , un autre joue avec son stylo , un téléphone qui vibre , des doigts qui tapotent contre la table. Il récupére son sac et sort précipitemment de la classe , tout le monde le regarde.

Harris : M.Mccall (Stiles le suit sous le regard inquiet d'Allison) M.Stilinski.

Stiles regarde autour de lui dans le couloir , il n'y a personne.

Stiles : Scott.

Il marche dans le couloir , il remarque le sac de Scott , il se baisse pour le récupérer.

Stiles : Scott.

Il se relève , prend son téléphone et compose le numéro. La sonnerie du téléphone de Scott retentit , Stiles marche en suivant la sonnerie qui l'emmène dans les vestiaires. Stiles rentre dans les vestiaires , il entend l'eau des douches couler. Il s'approche lentement et range son téléphone , il soupire de soulagement voyant Scott dos à lui , torse nu appuyé contre le mur des douches laissant l'eau couler sur lui , Scott se retourne.

Scott : Stiles , j'arrive pas.(Respiration saccadé )

Stiles : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Tu te transformes ?

Scott : Non , j'ai dû mal à respiré.

Stiles : Attend ( il regarde dans le sac de Scott et prend l'inhalateur et lui tend) tiens , prend ça ( Scott le regarde bizarrement) vas-y , prend le!

Scott le prend et prend une respiration avec l'inhalateur.

Scott : J'étais entrain de faire une crise d'asthme , là ?

Stiles : Non , c'était plutôt une crise de panique. Mais le fait de croire que tu faisait une crise d'asthme à fait passer la crise de panique. C'est psychologique.

Scott : Et , tu savais ça toi ?

Stiles : J'en faisait souvent après la mort de ma mère , pas agréable ?

Scott : Il a.... Il a suffit que je la regarde ça ma fait comme un coup de marteau dans les côtes.

Stiles : ça s'appelle une chagrin d'amour. C'est pas pour rien que des milliards de chansons en parlent.

Scott : J'arrive pas.... j'arrive pas à la faire sortir de ma tête. (il passe ses mains dans ses cheveux)

Stiles : Si , ça peux t'aider son père est un chasseur de loup-garou et tu es un loup-garou. ça peux poser un problème à un moment donné , je vois que ça ne t'aide pas beaucoup. C'est comme ça , il faut t'y faire , oui c'est vrai dur de se faire larguer. Tout le monde le sait .

Scott : Non , il y a pas que ça c'était comme si je pouvais sentir les émotions de tout le monde dans la classe.

Stiles : ça doit être à causes de la pleine lune. On va t'enfermer dans ta chambre comme c'est prévu. Comme ça l'alpha qui est ton patron d'ailleurs t'approchera.

Scott : Il faudra faire plus que m'enfermer dans ma chambre.

Stiles : Parce que ta peur que les chasseurs te choppent.

Scott : Non ( il s'approche de Stiles) parce que si je me libère , je pourrai bien tuer quelqu'un.

Maison Argent , jour.

Chris appuyé contre son bureau en compagnie de plusieurs chasseurs , il leur explique quelque chose.

Chris : On passe par là.

Kate ( arrive avec un fusil à la main) : Alors , on passe encore la nuit à piétiner dans les feuilles mortes ?

Elle se place à côtée de Chris.

Chris : Appele ça comme tu veux , pour moi c'est une autre façon d'éviter que des innoncents adolescents soient assassiné. ( Kate met son fusil devant elle) J'inclus ma propre fille dans la liste.

Chasseur (en costume): Vous pensez qu'il va s'en reprendre à elle ?

Kate : Il le fera , il y a pas de risques.

Chris: Il y a aucune cible à la pleine lune.

Chasseur 2 : Pourquoi ?

Chris : Les alphas sont comme les loups-garou à la pleine lune , il subissent son influence donc ce soir c'est notre meilleure chance de l'attraper car il sera désorienté ( il plante un couteau sur la carte)

Kate : Ouais mais si il trouve une raison de rester concentrer ?

Chris : Tu sais quelque chose que nous savons pas ?

Kate : Je fais qu'assurer mes arrières. A toi de dire ce qu'il y en ai puisque c'est toi l'expert.

Chasseur 2 : Qu'est-ce que tu fais de Derek ?

Kate : Il est loin d'être bête , il restera caché. Il y a des flics dans tous les coins.

Chris : Si il ose sortir pour une raison ou non.

Victoria : Si , il ose sortir ( les chasseurs , Chris et Kate la regarde. Elle tient une assiette de cookie dans ses mains , elle les regarde méchament) Vous le trouvé , vous le tué , vous le coupé en deux. C'est compris ? (elle leur sourit) Quelqu'un veux un cookie ?

Self du lycée , jour.

Allison est assise à une table entrain de manger un cookie. Jackson arrive et s'asseoit à côté d'elle , elle lui sourit.

Jackson : Oh je crois qu'il t'en reste un peu ( elle lève sa main pour essuyer mais Jackson lève sa main ) Tu me permet ? ( il lui essuye le chocolat qu'il y a au coin de ses lèvres et lèche le chocolat sur son doigt , elle rigole)

Allison : Merci , t'as les crocs ?

Jackson (brusquement ) : Quoi ?

Allison : Je te demandé si ta faim ? Tu veux un bout ?

Jackson : Oh , j'avais pas comprit ça. (Il passe sa main derrière son cou) Non , merci.

Allison : ça va toi ? Depuis l'autre soir ?

Jackson : Je pense que ça irai plus mal. Tu penses toujours à ce qu'il sait passait ?

Allison : Surtout à Scott.

En même temps , Scott est assit dans un couloir pas très loin du self. Il est appuyé contre le mur avec un plateau de nourriture. Il écoute la conversation , il sert son poing.

Allison : On sait pas parlé depuis.

Jackson : C'est pas plus mal , non ?

La respiration de Scott devient plus rapide , il sert plus fort son poing.

Allison : Dit tu penses que j'ai eus tort de rompre ?

Jackson : Bien sûr que non.

Scott frappe sa tête contre le mur , il ferme les yeux.

Jackson : Entre nous , si tu veux mon avis. Il a eut ce qu'il mérité (Scott frappe plus fort sa tête) Ouais , ça lui servira de leçon.

Scott frappe à nouveau le mur avec plus de force laissant un trou dans le mur.

Vestiaires du lycée , jour.

Le coach sort de son bureau pour voir ses joueurs , il siffle dans son sifflet. Scott le regarde , il est assit sur le banc.

Coach : Bon , alors les surdoués. Allô , allô (Stiles s'assoit avec son équipement à côté de lui) suite à la récente épidémie de conjonctivite , merci Greenberg. Les personnes suivantes vont bénéficier d'une période probatoire pour jouer en première ligne , j'inciste sur le mot probatoire. Rodriguez.

Joeur ( à Rodriguez) : Félicitation !

Coach : Taylor et qu'est-ce que truc imprononçable , j'arrive même pas à me relire. C'est un s , non c'est pas un s ( lisant une fiche ) Oh c'est u b , oui , oui c'est ça un b. Rodriguez ( il le regarde) Taylor (il fait pareil que Rodriguez , il le regarde) et Blinski.

Stiles regarde le coach stoïque avant de se lever du banc en criant sa joie. Jackson , Danny et un autre joueur se regardent dépités.

Coach : Bilinski.

Stiles : Oui ?

Coach : Toi , tu te la ferme.

Ils rigolent entre eux.

Stiles : Je vous en prie (il s'assoit à nouveau sur le banc)

Scott : Stiles.

Stiles : Je m'appelle Stilinski.

Coach : A partir de maintenant ça prend effet maintenant. On passe effet des coéquipiers. Félicitation Mccall.

Jackson : Quoi ?

Coach : ça va Jackson , personne n'essaye de te détrôner. Le but de la manoeuvre c'est de combiner deux énergies en une seule. On va prendre la tienne et celle de Mccall , ici présent , de façon a formé un seul. Mccall , tu fais partit avec Jackson maintenant. Tous les autres ( il siffle) sur le terrain. On se magne le train.

Tous les joueurs sortent des vestiaires.

Stiles : Scott , tu t'en rend compte? T'es capitaine et je suis en 1ère ligne. (excité) Je joue en 1ère ligne , bordel !

Danny , Jackson et le joueur sont resté au casier de Danny.

Joueur : T'inquiète vieux on va pas laisser faire ça. On verra si il assure toujours autant en faisant des pompes.

Danny : Ouais , c'est pas comme si il marqué tous les points.

Jackson : Oh , alors c'est ça l'opinion de mon meilleur ami.

Danny : Non , voilà l'opinion : qu'est-ce qu'on a foutre de qui est le capitaine ? Il joue bien , c'est tout. Je peux te donner un conseil ? Il faut te détendre un peu. Lâche prise , d'accord ?

En prononçant ce discoure , Danny a énervé Jackson.

Stiles (passant la cross à Scott) : ça ne te fait pas flipper , toi ? Moi , je flippe grave.

Scott : Pourquoi ? C'est un titre , ce n'est rien. Il y a tellement de jalousie dans l'air que j'arrive à la sentir.

 Stiles (met sa main devant Scott ) : Attend , comment ça t'arrive à la sentir ? 

Scott : La pleine lune multiplie mes sens par 10.

Stiles : Ah...Est-ce que t'as l'impression de capter du désir par exemple ?

Scott : Comment ça du désir ?

Stiles : Ouais , genre du désir sexuel.

Scott : Du désir sexuel ?

Stiles : Ouais , du désir sexuel , luxure , passion , effervescence , ardeur.

Scott voit Lydia entrain de parler et de rigoler avec une de ses amies aux portes au bout du couloir , juste en face d'eux.

Scott : Tu parles bien de Lydia ?

Stiles : Quoi ? Non , en général tu détermines un désir sexuel.

Scott : Tu veux dire de Lydia à toi.

Stiles : Oui de Lydia à moi voilà t'es content. Tout ce que je veux c'est savoir si j'ai une chance avec elle. Elle m'obsède depuis l'école primaire cette fille.

Scott : Pourquoi tu vas pas lui parler ?

Stiles : Pour m'éviter une humiliation de me prendre un vent monumentale devant tout le monde s'il te plait. Tu peux faire ça pour moi ? Va la voir et demande lui si lui plait. Tu vas voir si son coeur palpite ou des effets de phéromones sortent de sa tête.

Scott : Bon d'accord (il se dirige vers Lydia et son amie)

Stiles : Je t'aime , t'es un bon pote. Je t'en serrai tellement reconnaissant.

Scott : Lydia ( elle arrête de parler à son amie et se retourne ) Est-ce que je peux te parler , 2secondes ?

L'amie de Lydia : A tout à l'heure.

Lydia : Oui , pas de problème.

Ils entrent dans le bureau du coach de cross.

Lydia : C'est à propos de la nuit dernière ? Tu peux tout me dire , j'écoute.

Scott ferme la porte à clé.

Scott : Il y a quelque chose que je voudrai te demander.

Elle s'appuye sur le bureau du coach et tapote la place à côté d'elle. Il pose sa main sur le bureau.

Scott : Alors , voilà.

Lydia : Ouais ?

Scott : Est-ce que Allison tient toujours à moi ?

Lydia (semble être énervée) : Bien sûr oui , quelle question.

Scott : Ah bon ? C'est vrai ?

Lydia : Tu compteras toujours pour elle (il sourit) en tant qu'ami (elle le regarde) ami et rien d'autre.

Scott (absourdi) : En tant qu'ami.

Lydia : Bah ça ne regarde qu'elle , si tu veux mon avis. Mais mon avis tout le monde s'en fiche , elle a fait une énorme erreur. Demande moi comment je sais.

Scott : Je t'écoute.

Lydia : Je sais que c'est pour nous protéger que tu nous as enfermé dans cette classe. Et, je sais que un mec risque sa vie pour une fille , cette fille devrait être heureuse et reconnaissante.

Scott (énervé) : T'es reconnaissante ?

Lydia : Enfaite , il se pourrait te surprendre (elle s'approche de lui) de voir à quel point je sais me montrer reconnaissante.

Elle lui sourit avant de l'embrasser.

Sur le terrain de cross du lycée , jour.

Scott arrive sur le terrain , il s'assoit à côté de Stiles.

Stiles (excité) : Alors , tu lui a demandé ?

Scott : Quoi ?

Stiles : Comment ça quoi ? T'as parlé à Lydia ? Elle t'as dit quelque chose ? Je lui plais ou pas ? Elle t'as fait entendre d'une manière ou d'autres.

Scott : Ouais , ouais tu lui plais t'inquiète. En faite , elle est carrément accro.

Stiles (excité) : Oh c'est pas vrai.

Scott regarde devant lui avec un petit sourire. Les joueurs s'entraînent à lancer la balle dans le goal , Scott ramasse la balle.

Stiles (derrière lui) : Scott , ça va ? T'es sûr ? Malgrè toute ces bonnes nouvelles , il faut pas t'oublie qu'il te reste 7heures avant la pleine lune.

Coach : Go ( il siffle dans son sifflet)

Il fonce dans les jouerus devant lui , il retombe sur le sol. Le coach rigole en s'approchant de lui.

Coach : On dirait que certain n'apprécie pas le nouveau coach. Hein , Mccall ? Allez (il siffle à nouveau ) suivant.

Il s'appuye sur ses avant-bras et se jette dans l'air pour attérir sur ses pieds.

Coach : Ta un truc à dire , Bilinski ? (Scott ramasse sa cross)

Stiles : Quoi ?

Coach : C'est à toi mon petit.

Stiles se prépare pour y aller mais Scott le bloque avec la cross.

Coach (criant) : Ouais Mccall ,c'est ça que je veux , allez fonce ! Ta place il faut la défendre.

Scott se concentre sur les joueurs , le coach siffle. Scott à les yeux jaunes , il voit grâce à ses yeux infrarouges. Il arrive à passer les joueurs et Danny avant de tirer.

Jackson : Danny.

Tous les joueurs se précipitent vers Danny par terre et sonné. Scott enlève son casque , Stiles s'approche de lui.

Stiles : T'es dingue , ce qu'il t'es arrivé ?

Scott : ça va il fait deux fois ma taille.

Coach : Allez, allez on se disperse (l'équipe médicale arrive au côté de Danny et l'ausculte)

Stiles : Tout le monde aime Danny et toi ils vont te détester.

Scott : Mais qu'est-ce que tu veux que ça me fasse ?

Lydia arrive en courant sur le lieu de l'accident. Un médecin fait des aller-retour devant les yeux de Danny avec une lampe.

Lydia (paniqué): Qu'est-ce qu'il y a ?

Jackson : Rien , je pense qu'il est juste sonné.

Jackson regarde à nouveau Lydia mais il fixe quelque chose.

Lydia : Quoi ?

Jackson : Ton rouge à lèvre.

Elle sort un miroir de poche de son sac , elle regarde sa bouche.

Lydia : Ah oui ( elle essuye son rouge à lèvre) je ne sais pas qu'est-ce qu'il sait passé.

Jackson : Ouais , c'est ça.

Elle sourie avant de ranger son mirroir dans son sac. Stiles les regardent.

Chambre d'Allison , maison Argent , jour.

Allison pointe un pistolet taser devant elle , Kate se tient à côtée d'elle.

Kate : On est d'accord , t'en parle pas à ton père (elle hôche la tête) sinon je suis morte.

Allison : Juré.

Kate : Alors (elle tape dans ses mains ) avant toute chose , quel est le nom infortune victime ?

Allison : Nounours.

Kate : Attend , tu te fou de moi. (Allison equisse un sourire) Tu l'as pas appelé nounours ? C'est...Tu pouvais pas choisir pire comme nom ?

Allison : J'avais 5 ans pour ta gouverne.

Kate : Bon , shoot cet ours en peluche baptisé sans aucune imagination et met fin à ses souffrances.

Allison sourit avant d'appuyer sur le bouton , les fils du pistolet taser attérit sur le ventre de la peluche laissant derrière lui de la fumée. Kate rigole alors qu'Allison ne sourit plus , elle laisse apparaitre un visage triste.

Kate (excitée , souriante) : Alors , ça c'est bien envoyé. Si , t'avais eut ça le jour où tu as été attaqué. (elle se retourne) Non mais qu'est-ce que tu fais ? Je croyais que tu voulais apprendre à t'en servir.

Kate s'approche d'Allison , celle-ci s'assoit sur son lit jouant nerveusement avec le pistolet.

Allison (triste) : Je comprend pas ce qu'il sait passé. (Kate s'assoit à côté d'elle)

Kate : Avec Scott ? (Allison hoche la tête ) Oh , écoute moi bien ma petite rayonnante nièce.( Elle pose son bras autour d'Allison) Tu vas briser des coeurs des dizaine et des dizaine mecs. Et , je peux te dire qu'il a eu de la chance de n'avoir une courte opportunité (Allison la regarde avec des larmes sur ses joues) d'entrer dans la vie d'Allison Argent.

Allison (toujours entrain de parler) : Mais c'est juste je me sentais tellement bien avec lui. Et, puis... il s'est mit à se comporter bizarrement et maintenant j'arrive plus à lui faire confiance.

Kate : Un mec , chérie , qui peux les faire confiance ? (elle sourit)

Allison : Depuis l'attaque au lycée et toute cette histoire avec Derek Hale. ( Kate relève sa tête) Et , Scott qui me dit qu'il ne le connait pas , mais je les aie vu ensemble

Kate ( lui coupant la parole) : Attend , qu'est-ce que tu viens de dire ? Répéte moi ça , Scott connait Derek ? Derek....le meurtrier présumé ? (les larmes d'Allison s'arrêtent de couler) Ils sont amis ?

Allison ( parle d'une petite voix ) : Non , enfin pas vraiment , je crois c'est ce qu'il a dit en tout cas.

Kate : Si tu commençais à me dire absolument tout ce que Scott à dit sur Derek.

Allison : Qu'est-ce que tu veux que je te dise ?

Kate (approche Allison près d'elle et lui fermement) : Je suis très sérieuse , je veux que tu me dise tout.

Allison tourne sa tête vers sa tante sans rien lui dire.

Salon de la maison Mccall , soir.

La porte d'entrée de la maison des Mccall s'ouvre sur Stiles qui pénétre dans le hall portant un sac de sport. Il referme la porte derrière lui.

Mélissa ( parle depuis le salon ) : Scott ?

Elle arrive dans le hall habillée de son uniforme d'infirmière et de son sac à main , elle tourne sa tête pour voir Stiles.

Stiles (souriant) : Non , c'est Stiles.

Mélissa : Avec la clé en plus.

Stiles (levant la clé) : Ouais , je m'en suis fait une.

Mélissa : ça ne me surprend pas , ça me fait un peu peur mais ça ne me surprend pas.

Stiles lâche le sac faisant un bruit de chaîne , Mélissa baisse son regard vers le sac.

Mélissa : C'est quoi ça ?

Stiles : Euh....un exposé à faire.

Mélissa (préoccupée) : Mmm..mmm...Stiles , est-ce qu'il va bien ? Dis moi.

Stiles : Qui ça ? Scott ? Oui , aucun soucis.

Mélissa : Il...Il ne se confie plus à moi , pas autant qu'il faisait à une époque.

Stiles : ça pas était une semaine facile pour lui.

Mélissa : Oui , je comprend ( elle cherche ses clés dans son sac ) Oui , bon je file faite bien attention , d'accord ?

Stiles : D'accord , vous aussi.

Mélissa (levant sa tête) : Pleine lune.

Stiles (surpris) : Pardon ?

Mélissa : Euh....C'est la pleine lune ce soir , aux urgences c'est le cauchemard. Tous les tarés du coins sont de sorties.

Stiles (soulagé ) : Oh , c'est pas facile.

Mélissa : D'ailleurs , à ce propos si tu n'es pas au courant c'est là que vient le mot lunatique.

Elle sort , Stiles récupére son sac de sport et monte les escaliers pour aller dans la chambre de Scott. Il allume la lumoère , baisse le sac sur le sol.

Stiles ( sursaute voyant Scott assit sur le fauteuil) : Oh , merde c'est pas vrai ! C'est toi , tu m'as foutu la trouille de ma vie. Ta mère m'a dit que t'était pas là.

Scott le regarde avec un regard méchament , Stiles récupére le sac de sport et le pose sur le lit de Scott.

Scott : Je suis passé par la fenêtre.

Stiles : Super ( il s'accroupit ) bon on prépare tout ce qu'on a besoin. Tu vas voir ce que j'ai ramené.

Scott : Pas la peine. (Stiles le regarde) Je vais déverouiller ma porte de chambreet me coucher tôt.

Stiles : Tu es sûr ? Comment dire t'as l'air d'être un tueur de série. T'as pas du tout le même regard que d'habitude. J'espère que c'est la pleine lune , car je te jure que ça commence à me faire peur.

Scott : ça va je te dit , je crois que tu devrais y aller.

Stiles : D'accord , comme tu veux. Tu veux pas au moins jeter un coup d'oeil au sac ? Juste pour voir ce que j'ai acheté après tu décideras de ce que tu feras. Comme tu veux.

Scott se lève de son fauteuil et s'accroupit face au sac de sport , il regarde à l'intérieur et tire une chaîne.

Scott : Tu crois vraiment que je vais te laisser m'attacher avec ça ? M'enchaîner comme un chien.

Scott regarde une dernière fois la chaîne avant de la ranger dans le sac.

Stiles : Non ta raison.

Stiles se jette sur Scott et attache son poignetau radiateur avec une paire de menotte que Stiles avait caché derrière son dos. Scott essaye de se défaire mais n'arrive pas. Stiles se lève et se précipite à la porte.

Scott ( colère) : Mais qu'est-ce que tu fous ? T'es pas bien ( essaye de tirer sur les menottes)

Stiles : Je te protége de toi-même , et j'ai un truc à te faire payer c'est d'avoir embrassé Lydia.

Magasin de sport , soir.

Allison entre dans le magasin de sport , elle fait tourner une roue d'un vélo accroché à l'entrée du magasin. Elle regarde autour d'elle en marchant dans les rayons. Elle s'arrête devant un viseur , le prend et le regarde. Elle le met devant elle et tourne sur elle même regardant dans le viseur. Elle s'arrête voyant Jackson devant elle , elle rigole en le voyant s'approcher.

Jackson : Mais qu'est-ce que tu fais là , toi ?

Allison : Mmm....Je me disais que j'avais très envie à me remettre à un vieux passe temps. Et, toi qu'est-ce que tu fais là ?

Jackson (soulevant un casque ) : J'achéte ça pour Danny. Mccall lui a foutu d'un coup cross sur le terrain (elle détourne le regard) toi t'as besoin de te confier à quelqu'un , je me trompe ?

Allison (une petite voix triste) : ça se voit tant que ça ?

Jackson : En faite , je ressent la même chose que toi.

Chambre de Scott , maison Mccall , nuit.

Stiles entre à nouveau dans la chambre de Scott en tenant une bouteille d'eau et une gamelle de chien.

Stiles : Je t'apporte un peu d'eau.

Il secoue la bouteille d'eau et renverse l'eau dans la gamelle où le nom de Scott est gravé dessus. Stiles pose la gamelle devant Scott et fait demi-tour.

Scott ( lui balançant la gamelle d'eau et parle méchamment ) : Je vais te tuer.

Stiles (en se retournant ) : Tu l'as embrassé Scott , pourquoi ? T'as embrassé Lydia , c'était la seule fille que...depuis les 3 dernières années , je me dit que peut-être à cause de la pleine lune c'est tout. Il s'en rend pas compte de ce qu'il fait et demain il aura trouvé la raison , peut-être il ne sait même pas qu'il s'est comporté...Comme un enfoiré de premier , il a été pire...des merdeux , une espéce de petit ( il s'énerve) connard qui s'en fout de ses amis.

Scott : C'est elle qui m'a embrassée.

Stiles : Qu'est-ce que tu racontes ?

Scott : Je ne l'ai pas embrassée , c'est elle qui a fait.

Stiles le regarde une dernière fois avant de sortir de la chambre , il s'appuye contre le mur dans le couloir.

Scott : Elle serait allée plus loin si t'avais vu la façon qu'elle me regardait carassé. Elle aurait fait tout ce que je lui ai demandé. (Stiles se laisse glisser contre le mur ) Tout ce que je voulais.

Dans un parking quelque part , nuit.

Allison et Jackson sont dans la voiture de celui-ci , il a garé sa voiture sur un parking désert.

Allison : Si , je te confie quelque chose , tu me jures de ne pas te moquer ?

Jackson : Tu sais très bien que je ne me moquerais jamais de toi.

Allison : Je ne crois pas que ça soit Derek qui nous a attaqué.

Jackson : Moi , non plus.

Chambre de Scott , maison Mccall , nuit.

Scott tire à nouveau sur ses poignets pour essayer de les faire enlever des menottes , Stiles lui est toujours assit sur le sol appuyé contre le mur.

Scott : Stiles ,s 'il te plait , détache-moi s'il te plait. C'est à cause de la pleine lune , je te jure. En tant normal , jamais je t'aurais fait ça. (Stiles ne lui répond pas) Allez , détache moi , ça commence à me faire mal. Cette fois c'est différent , c'est la pleine lune , je te jure. C'est Allison , elle a rompu avec moi , je suis....je sais que.....c'est pas une pause. C'est une rupture , le faite de savoir ça , ça me tue. Je suis complétement désespéré , je t'en supplie détache moi.

Stiles : Non , Scott.

Scott s'agite de plus en plus en donnant des coups de pied dans le radiateur. Il devient plus nerveux et paniqué en regardant la pleine lune. Il crit en levant sa tête vers la lune , ses yeux devient jaune , ses dents deviennents des crocs pointus. En l'entendant crier , Stiles se bouche les oreilles.

Dans un parking quelque part , nuit.

Allison pose son menton sur ses mains croisées.

Jackson : Il y a autre chose ? (elle hoche la tête) Ecoute Scott n'est peut-être pas digne de confiance mais c'est pas de ne pas se fier à personne.

Allison : Justement , des gens mentent autour de moi. Des gens dont je suis extrêment proche.

Jackson : Quoi ?

Allison : Mon père , par exemple. Bon , je l'admet qu'on est loin d'être la famille la plus normale du monde. Les adolescentes ne vivent pas entourées de mitrailettes et de fusils.

Jackson : Où tu veux en venir ?

Allison : Ce que je veux dire , c'est que j'ai l'impression plutôt l'intuition que mon père en sait beaucoup plus que nous ce qu'il sait passé au lycée.

Chambre de Scott , maison Mccall , nuit.

Scott hurle toujours dans sa chambre , Stiles se bouche toujours ses oreilles. Il pose son menton sur ses mains , il entend Scott grogner qui essaye toujours de se libérer. D'un coup , il n'entend plus de bruit , plus de grognement , de cris , rien du tout , le silence complet. Stiles se lève lentement et s'approche de la porte.

Stiles : Scott , ça va ? (pas de réponse) Scott ?

Il ouvre la porte de la chambre , il fût surpris et absourdie de retrouver que les menottes avec du sang sur le sol. Il relève sa tête pour voir la fenêtre ouverte , il sort précipitemment de la chambre.

Forêt , nuit.

Scott court très vite dans la forêt.

Dans un parking quelque part , nuit.

Jackson : Il y avait quelqu'un , j'ai bien vu. Il était debout dans le hall , c'était peut-être Derek c'est possible. Je n'ai pas pu voir son visage , tout ce que j'ai vu c'est cette espèce de forme sombre. (Scott est sur le toit d'une voiture sur le parking juste en face de la voiture de Jackson ) Et , c'est là que ça vient dur d'expliquer mais le type ou je ne sais même pas qu'est-ce que ça était. Il...il s'est mit à quattre pattes et puis il est partit comme ça.

Allison : A quattre pattes ? Sur les mains et les genoux ?

Jackson : Non , sur les mains et les pieds.

Allison (confuse) : Mais comment...

Jackson : Comme un animal , il avait le même comportement.

Scott grogne en les regardant , il ferme un instant ses yeux. Puis il les rouvrent , il voit Allison en soutien-gorge sur les genoux de Jackson en embrassant Jackson. Il lache un grognement avant de courir dans le parking entre les voitures garées.

Allison : Qu'est-ce qu'il te fait croire que c'était un animal ?

Jackson : Quand il était debout , on aurait dit vraiment un mec.

Allison : Alors , qu'est-ce que c'était ?

Scott saute sur le toit de la voiture de Jackson , les deux adolescents sursautent en entendant le bruit , ils relèvent leurs têtes vers le toit.

Allison : C'est quoi ça ?

Scott lève sa main mais Derek arrive et saute par-dessus le toit en emportant Scott avec lui dans la forêt.

Jackson (arrêtant Allison qui voulait sortir) : Non , reste ici.

Derek attrape Scott et le jette plus loin dans la forêt , il se retourne. Derek saute et roule dans les bois , Scott lui grogne dessus et court jusqu'à Derek attrape son bras et le colle contre son torse pour le bloquer.

Derek : Scott , arrête. (Scott essaye de sortir de son emprise) Du calme.

Derek le pousse dans un tronc d'un arbre , Scott essaye à nouveau de l'attaquer. Derek le jette par-dessus de lui , Scott lui donne des coups de griffes , Derek l'esquive et lui donne un coup de pied. Derek le bloque à nouveau mais cette fois-ci sur le sol et lui grogne près de son visage , Scott recule apeuré jusqu'à un arbre en se retransformant en humain. Derek s'approche de lui en se transformant en humain , Scott regarde sa main.

Scott : Mais qu'est-ce qu'il m'arrive ?

Derek : Exactement ce qu'il veux qu'il t'arrive.

Sur une route quelque part , nuit.

Stiles tapote nerveusement son pouce contre le volant de sa voiture. Il voit des gyrophares allumés près de la forête , il s'approche mieux pour voir. Il put s'apercevoir qu'il y a plusieurs voitures de police. Il se gare en même temps que des ambulanciers emménent un corps dans l'ambulance. Stiles sort précipitemment de sa voiture.

Stiles : Papa ? (il se précipite vers un agent , il pose sa main sur l'épaule) Papa ? Est-ce que vous avez...(un agent l'attrape par l'épaule , Stiles se retourne ) Est-ce que quelqu'un a vu mon père ?

Il pousse l'agent de police sur le côté , se précipite vers le brancard où se trouve le corps. Il approche sa main du corps mais l'agent l'empêche. Il remarque quelque chose , il baisse son regard pour voir une main dépassée du drap.

John : Stiles ? (il se retourne ) Qu'est-ce que tu fais là ?

Stiles soupire de soulagement avant de le prendre dans ses bras , une voiture se gare devant le lieu. C'est la voiture de Chris , dedans se trouve Kate et Chris.

Chris : C'est lui , Stiles ?

Kate : C'est aussi un ami d'Allison.

Stiles (à son père) : C'est une longue histoire.

Chris (regarde sa soeur ) : Tu comptes me dire ce que vous avez parlez vous deux ?

Kate : Non à toi me dire d'abord. La nuit où t'as surprit les deux bêtas , tu m'as dit que l'un d'eux est plus petit ? C'est ça ? Mmmm....est-ce qu'il était juste plus petit ou qu'il pouvait être plus jeune aussi ?

Chris equisse un sourire où Kate voulait en venir , il regarde à nouveau Stiles entrain de parler avec son père.

Chambre de Scott , maison Mccall , nuit.

Derek soutient Scott jusqu'à dans sa chambre , Scott à un bras autour des épaules de Derek. Derek soulève le bras de Scott et le fait s'asseoir sur son lit.

Scott : Merci. ( Derek le regarde avant de faire demi-tour) Attend. (Derek s'arrête à l'embrasure de la porte et se retourne) J'arriverai pas , je peux pas être cette chose là et être avec Allison. Il faut que tu me dises la vérité. Il y a un antidote ?

Derek : Contre la morsure ? Il parait qu'il y en ai un mais c'est peut-être une légende.

Scott : Mais quoi ?

Derek : Tu doit tuer celui qui t'a mordu.

Scott : Quoi ? Tuer l'alpha ? (Derek hoche la tête)

Derek : Scott , si tu veux bien m'aider à le trouver. Je t'aiderai à le tuer.

En dehors de la ville, nuit.

Sur un rocher en dehors de la ville , l'alpha regarde la ville. L'alpha se lève en redevant humain.

Garage de Jackson , maison Whittemore , nuit.

Jackson gare sa voiture dans garage après avoir raccompagné Allison chez elle. En fermant sa portière , il remarque quelque chose de coincé. Il regarde de plus près et prend l'objet coincé , il put s'apercevoir que c'est une griffe. Il ouvre un tiroir d'un de ses meubles , récupére le gant de Scott qui la récupérer sur le terrain de cross. Il approche la griffe du gant , jusqu'au trou laissé dans le gant. La griffe entre pafaitement dans le trou. 

Season 1 / Episode 8

Lunatic

-

PRESERVE

Scott : Where are we going ?

Stiles : You'll see.

Scott : 'Cause we really shouldn't be out here. My mom is in a constant state of freak - out from what happened at the school.

Stiles : Well, your mom isn't the sheriff, okay ? There's no comparison, trust me.

Scott : Can you at least just tell me what we're doing out here ?

Stiles : Yes. When your best friend gets dumped -

Scott : I didn't get dumped. We're taking a break.

Stiles : All right, well, when your best friend gets told by his girlfriend that they're taking a break - You get your best friend drunk.

Stiles : Dude, you know, she's just one - one girl. You know, there are so many - there are so many other girls in the sea.

Scott : Fish in the sea.

Stiles : Fish ? Why you talking about fish? I'm talking about girls. I love girls. I love 'em. I love especially ones with strawberry blond hair, green eyes, 5'3" -

Scott : Like Lydia ?

Stiles : Yeah, exactly. Hey, how did you know I was talking about - about - What was I talking about ? Hey, you're not happy. Take a drink.

Scott : I don't want any more.

Stiles : You're not drunk ?

Scott : I'm not anything.

Stiles : Hey, maybe it's like - maybe it's like not needing your inhaler anymore, you know. Maybe you can't get drunk as a wolf. Am I drunk ?

Scott : You're wasted.

Stiles : Yeah ! Come on, dude, I know it feels bad. I know it hurts. I know. Well, I don't know. But I know this. I know that as much as being broken up hurts, being alone is way worse. That didn't make any sense. I need a drink.

Reddick : Well, look at the two little bitches getting their drink on.

Scott : Give it back.

Reddick : What's that, little man ?

Unger : I think he wants a drink.

Scott : I want the bottle.

Stiles : Scott, maybe we should just go.

Scott : You brought me here to get me drunk, Stiles. I'm not drunk yet. Give me the bottle. Give me the bottle of Jack.

Stiles : Scott ?

Stiles : Okay, please tell me that was because of the breakup. Or 'cause tomorrow's the full moon. Going home now, yeah ?

Unger : How about we just go ?

Reddick : How about you just shut up ?

Unger : Come on, man, I'm freezing my junk off out here.

(Reddick is catched by the Alpha. Unger is next.)

Unger : Help ! Help, please ! Help me ! Somebody help me ! Help me ! Please, God, help me ! Please ! No ! No, no, no, please ! No ! Please, no ! No ! No, no, no, no ! No, no, no, no ! Noo !

MCCALL’S HOUSE – SCOTT’S BEDROOM

Radio : - Beautiful Monday morning, Beacon Hills High School is back open after being closed Thursday and Friday. Police search continues for alleged killer Derek Hale -

(Melissa turns off the radio.)

Melissa : We should probably set this to buzzer. You alive in there ?

Scott : No.

Melissa : Not ready to go back to school ?

Scott : No.

Melissa : You want to stay home another day ?

Scott : No.

Melissa : Want a brand new car ? Me, too. This isn't just about what happened at the school, right ? I mean, it's about what's her name. Do you want to talk about it ?

Scott : Not with you.

Melissa : Hey, I've been through a few breakups myself, you know. I mean, disastrous ones, actually.

Scott : I don't care about your breakups, mom. I'm gonna get her back.

HIGH SCHOOL - CHRIS' CAR

Allison : Dad, if you're going to insist on driving me to school, you at least have to let me out of the car.

Chris : Kate, what's your opinion on home schooling ?

Kate : Well, you know, I'm more of a learning - by - doing kind of girl.

Allison : What's your opinion on overprotective dads who keep ruining their daughter's lives ?

(Kate opens the door.)

Allison : Thank you.

Kate : You're welcome. So, Chris -

Chris : Don't. Just - Your look communicates it perfectly. Yes, I underestimated the danger. Yes, we should've acted sooner. Yes, I should've listened to you. Anything else ? Or does that cover it ?

Kate : All I was going to say is you need to stop and get some gas.

HIGH SCHOOL - HALLWAY

Allison : It's just weird. Everybody's talking about what happened the other night, and nobody knows it was us.

Lydia : Thank you, for the protection of minors.

Allison : Lydia, do you think I made the wrong decision ?

Lydia : About that jacket with that dress ? Absolutely.

Allison : You know what I mean.

Lydia : Hello ? Scott locked us in a classroom and left us for dead. He's lucky we're not pressing charges or making him pay our therapy bills.

-

Sheriff : We are watching his family's house. Maybe he'll wind up there. Give me a second. Don't you have a test to get to ?

Stiles : What's going on ? Did you find Derek yet ?

Sheriff : I'm workin' on it. You go take your test.

Stiles : All right, dad, listen to me.

Sheriff : Go !

Stiles : This is really important. You have to be careful tonight, okay? Especially tonight.

Sheriff : Stiles, I'm always careful.

Stiles : Dad, you've never dealt with this kind of thing before, okay ? At least not like this.

Sheriff : I know, which is why I brought in people who have. State detective. Go take your test.

HIGH SCHOOL – CLASSROOM

Scott : Allison.

Harris : Mr. McCall, please take a seat.

Harris : You have 45 minutes to complete the test. 25% of your grade can be earned right now simply by writing your name on the cover of the blue book. However, as happens every year, one of you will inexplicably fail to put your name on the cover, and I'll be left yet again questioning my decision to ever become a teacher. So let's get the disappointment over with. Begin.

(Scott leaves.)

Harris : Mr. McCall ?

(Stiles follows him.)

Harris : Mr. Stilinski !

HIGH SCHOOL - HALLWAY

Stiles : Scott ? Scott ?

HIGH SCHOOL - LOCKER ROOM

Scott : Stiles, I can't -

Stiles : What's happening ? Are you changing ?

Scott : No. No, I can't breathe.

Stiles : Here, use this. Come on, do it.

Scott : I was having an asthma attack ?

Stiles : No, you were having a panic attack. But thinking you were having an asthma attack actually stopped the panic attack. Irony.

Scott : How did you know to do that ?

Stiles : I used to get them after my mom died. Not fun, huh ?

Scott : I looked at her, and it was like someone hit me in the ribs with a hammer.

Stiles : Yeah, it's called heartbreak. About 2 billion songs written about it.

Scott : I can't stop thinking about her.

Stiles : Well, you could think about this: Her dad's a werewolf hunter, and you're a werewolf, so it was bound to become an issue. That wasn't helpful. Dude, I mean, yeah, you got dumped, and it's supposed to suck.

Scott : No, that's not it. It was like I could feel everything in the room, everyone else's emotions.

Stiles : It's got to be the full moon. So we'll lock you up in your room later just like we planned. That way the Alpha, who is your boss, can't get to you, either.

Scott : I think we need to do a lot more than lock me in my room.

Stiles : What, you mean because if you get out, you'd be caught by hunters ?

Scott : No. Because if I get out - I think I might kill someone.

ARGENT'S HOUSE

Kate : So, what, another night of kicking through leaves in the woods ?

Chris : I prefer to think of it as another night trying to keep innocent people from being killed. A list which now includes my daughter.

Tyhurst : How do we know it won't try going after her again ?

Kate : It won't go after Allison.

Chris : It won't have any target at all, not on a full moon.

Tyhurst : How come?

Chris : An Alpha is like any other werewolf on a full moon. It struggles under its sway, which means tonight is our best chance to catch it, when it's unfocused.

Kate : Yeah, but what if it has a reason to stay focused ?

Chris : Oh, do you know something we don't ?

Kate : I just don't like surprises. But you're the expert, so you tell me.

Ulrich : What about Derek ?

Kate : He's smarter than that. He won't be out tonight. There's cops everywhere.

Chris : And if for some reason he is -

Victoria : If he is - You find him, you kill him, you cut him in half. Anybody want a cookie ?

HIGH SCHOOL - CAFETERIA

Jackson : Oh, uh, you got something on your - Here, let me.

Allison : Thanks.

Jackson : Yeah.

Allison : You want the bite ?

Jackson : What ?

Allison : Do you want a bite ?

Jackson : Oh. No. Thanks.

Allison : Are you doin' okay ? I mean, since the other night ?

Jackson : Better than I thought I would be. You still thinking about everything that happened ?

Allison : Mostly about Scott. I haven't talked to him.

Jackson : Probably a good idea.

Allison : You don't think I made a mistake, do you ?

Jackson : No. In fact, I think he got - Exactly what he deserves.

HIGH SCHOOL - LOCKER ROOM

Coach : All right, geniuses, listen up. Due to the recent pink eye epidemic - Thank you, Greenberg - the following people have made first line on a probationary basis, emphasis on the word "probationary." Rodriguez. Welcome to first line. Taylor, and, uh - Oh, for the love of crap. I can't even read my own writing. What is that, an "s" ? No, no, that's not an "s." That's a - that's a - That's a "b." It's definitely a "b." Uh, Rodriguez, Taylor, and, uh - Bilinski.

(Stiles jumps for joy.)

Coach : Bilinski !

Stiles : Yes ?

Coach : Shut up !

Stiles : Yes, sir.

Scott : Stiles.

Stiles : It's Biles. Call me Biles, or I swear to God I'll kill you.

Coach : Another thing. From here on out, immediately, we're switching to co - captains. Congratulations, McCall.

Jackson : What ?

Coach : What do you mean, what ? Jackson, this takes nothing away from you. This is about combining separate strengths into one unit. This is about taking your unit, McCall's unit, we're making one big unit. McCall, it's you and Jackson now. Everybody else - Asses on the field ! Asses on the field !

Stiles : Dude, can you believe this ? You're a captain. I'm first line. I'm first freaking line !

Brian : Don't think we're gonna let this go. He's not gonna be much of a co - captain in traction.

Danny : Yeah, 'cause it's not like he scores more than anyone else.

Jackson : Oh, is that the opinion of my best friend ?

Danny : The opinion of your best friend is, who the hell cares who's team captain? He's a good player. And you need to seriously get a grip. Let it go.

HIGH SCHOOL - HALLWAY

Stiles : Are you not freaking out ? I'm freaking out.

Scott : What's the point ? It's just a stupid title. And I could practically smell the jealousy in there.

Stiles : Wait, you smell jealousy ?

Scott : Yeah, it's like the full moon's turned everything up to ten.

Stiles : Can you pick up on stuff like, I don't know, desire ?

Scott : What do you mean desire ?

Stiles : Like sexual desire ?

Scott : Sexual desire ?

Stiles : Yeah, sexual desire. Lust, passion, arousal.

Scott : From Lydia ?

Stiles : What ? No, in a general, broad sense, can you determine sexual desire ?

Scott : From Lydia to you ?

Stiles : Fine, yes, from Lydia to me. Look, I need to know if I have a chance with this girl, okay ? I've been obsessing over her since the third freakin' grade.

Scott : Why don't you just ask her ?

Stiles : Well, to save myself utterly crushing humiliation. Thank you, Scott. Okay ? So, please, can you just go up and ask her if she likes me ? See if her heartbeat rises, pheromones come out.

Scott : Fine.

Stiles : We - I love you. I love you. You're my best friend in the whole world.

(Scott walks over to Lydia.)

Scott : Hey, Lydia ? Can we talk for a second ?

Lydia : Of course.

HIGH SCHOOL - COACH'S OFFICE

Lydia : Is this about the other night ? You needed someone to talk to ?

Scott : Just I needed to ask you something. Do you, uh - Do you know if Allison still likes me ?

Lydia : Of course she still likes you.

Scott : Really ?

Lydia : She'll always like you. As friends. Just friends.

Scott : Just friends.

Lydia : If you ask me - of course, nobody asks me she made a big mistake. Ask me how I know that.

Scott : How ?

Lydia : Because I know you locked us in there to protect us. Because I know that when a guy risks his life for you, you should be grateful.

Scott : Are you grateful ?

Lydia : I think you'd be pretty surprised at just how grateful I can be.

(Lydia kisses him.)

HIGH SCHOOL - LACROSSE FIELD

Stiles : Hey. What happened ?

Scott : What ?

Stiles : What do you mean, what ? Did you ask her ? Did she say anything ? Did she say she liked me ? Did she imply she liked me ?

Scott : Yeah. Yeah, she likes you. In fact, she's totally into you.

-

Coach : Let's go, next ! Perfect.

Stiles : Scott, you okay, dude ? Look, I know we just got good news and all, but there's still seven hours till the full moon, okay ?

Coach : Let's go !

(Scott is pushed to the ground.)

Coach : Guess some people don't appreciate your new status there, McCall. Who's next ? Let's go. You have a problem with that, Bilinski ?

Stiles : What ? Yeah, no.

Coach : All right, you're up, big boy. Let's go ! That's it, McCall ! That's the spirit ! You earn it ! Earn it, McCall !

(Scott hits Danny with his stick.)

Player : Danny ! Oh, man, Danny !

Player Two : We didn't hit him that hard.

Player : Danny, are you okay ?

Stiles : Dude, what the hell are you doin' ?

Scott : He's twice the size of me.

Coach : Come on, watch out.

Stiles : Yeah, but everybody likes Danny. Now everybody's gonna hate you.

Scott : I don't care.

Lydia : Is he okay ?

Jackson : It looks like he just has a bloody nose -

Lydia : What ?

Jackson : Your lipstick.

Lydia : Oh. Oh, wonder how that happened.

Jackson : Yeah. I wonder.

ARGENT'S HOUSE - ALLISON'S BEDROOM

Kate : Right, now, you can't tell your father about this, because he'll kill me.

Allison : Okay.

Kate : Okay. Well, what's our hapless victim's name ?

Allison : Mr. Bear.

Kate : You named your Teddy Bear Mr. Bear? That's, like, the worst Teddy Bear name in the world.

Allison : I was five years old.

Kate : All right, well, just shoot your unimaginatively named bear and put it out of its misery.

Allison : Oh ha ha ha !

Kate : See, now, that's what I'm talkin' about. See, if you would have had that the other night, you would have just - whoa, wait a minute. I thought you wanted to learn how to do this, sweetie.

Allison : I just don't know what happened.

Kate : With Scott ? Aw. Listen, my gorgeous, young niece, you're gonna break hearts left and right, okay ? And he was lucky to have gotten the tiny, little taste of Allison Argent's world that he got.

Allison : But it just - It felt so right with him. And then he just started acting so strange, and now I don't know what to believe.

Kate : Well, sweetie, he's a guy. You can't believe anything.

Allison : It's just the whole thing with Derek Hale the other night - and Scott saying he didn't know him, but I saw them together.

Kate : Whoa, hold on. Wait, back up. Scott knows Derek ? Alleged killer Derek ? Are they friends ?

Allison : No. Not really. I mean, at least that's what he said.

Kate : How about you tell me everything that Scott said about Derek.

Allison : What do you mean by everything ?

Kate : I mean everything.

MCCALL'S HOUSE - HALL

Melissa : Scott ?

Stiles : Stiles.

Melissa : Key !

Stiles : Yeah. I had one made, so -

Melissa : That doesn't surprise me. It scares me, but it doesn't surprise me. What is that ?

Stiles : Uh, school project.

Melissa : Mmm. Stiles, he's okay, right ?

Stiles : Who ? Scott ? Yeah. Totally.

Melissa : He just doesn't talk to me that much anymore, not like he used to.

Stiles : Well, he's had a bit of a rough week.

Melissa : Yeah, yeah, I get it. Yeah, um - Okay, uh - Be careful tonight.

Stiles : You, too.

Melissa : Full moon.

Stiles : What ?

Melissa : There's a full moon tonight. You should see how the E.R. Gets. Brings out all the nut jobs.

Stiles : Oh.

Melissa : Yeah.

Stiles : Right.

Melissa : You know, it's, um, actually where they came up with the word "lunatic."

MCCALL'S HOUSE - SCOTT'S BEDROOM

Stiles : Oh, my God ! Dude. You scared the hell out of me. Your mom said you weren't home yet.

Scott : I came in through the window.

Stiles : Okay. Uh, well, let's get this set up. I want you to see what I bought.

Scott : I'm fine. I'm just gonna lock the door and go to bed early tonight.

Stiles : You sure about that ? 'Cause you've got this kind of serial killer look going on in your eyes, and I'm hoping it's the full moon taking effect, 'cause it's really starting to freak me out.

Scott : I'm fine. You should go now.

Stiles : All right, I'll leave. Well, look, would you just at least look in the bag and see what I bought ? You know, maybe you use it, maybe you don't. Sound good ?

Scott : You think I'm gonna let you put these on and chain me up like a dog ?

Stiles : Actually, no.

Scott : What the hell are you doing ?

Stiles : Protecting you from yourself and giving you some payback - For making out with Lydia.

SHOP

Jackson : What are you doing here ?

Allison : Oh, I was just thinking I might get back into something I haven't done for a while. What about you ?

Jackson : Oh, uh, for Danny. McCall bashed him pretty hard on the field. Why do I get the feeling you could use someone to talk to ?

Allison : Is it that obvious ?

Jackson : Maybe 'cause I'm kind of feeling the same way.

MCCALL'S HOUSE - SCOTT'S BEDROOM

Stiles : I brought you some water.

Scott : I'm gonna kill you !

Stiles : You kissed her, Scott, okay ? You kissed Lydia. That's, like, the one girl that I ev - and, you know, the past three hours, I've been thinking, it's probably just the full moon, you know, he doesn't even know what he's doing, and tomorrow, he'll be totally back to normal. He probably won't even remember what a complete dumbass he's been. A son of a bitch, a freaking unbelievable piece of crap friend.

Scott : She kissed me.

Stiles : What ?

Scott : I didn't kiss her. She kissed me. She would have done a lot more, too. You should have seen the way she had her hands all over me. She would have done anything I wanted. Anything !

JACKSON'S CAR

Allison : If I tell you something, will you promise not to laugh ?

Jackson : I would never laugh at you.

Allison : I don't think it was Derek in the school.

Jackson : Neither do I.

MCCALL'S HOUSE - SCOTT'S BEDROOM

Scott : Stiles, please let me out. It's the full moon, I swear. You know I wouldn't do any of this on purpose. Please, Stiles, let me out. It's starting to hurt. It's not like the first time. It's the full moon. It's Allison breaking up with me. I know - That it's not just taking a break. She broke up with me. And it's killing me. I feel completely hopeless. Just, please, let me out.

Stiles : I can't.

Scott : No, no, no !

JACKSON'S CAR

Jackson : Is there something else ? Look, Allison, just because you can't trust Scott, doesn't mean you can't trust anybody.

Allison : But that's the thing. There are people lying to me, people closer to me than Scott.

Jackson : Who ?

Allison : My father. And it's - it's not like I don't realize we're not exactly the most normal family on the block. I mean, not every teenage girl comes home to a garage full of Glocks and AK - 47s.

Jackson : But, um - ?

Allison : I just have this weird feeling, like, my dad knows more about what happened in the school than we do.

MCCALL'S HOUSE - SCOTT'S BEDROOM

Stiles : Scott, are you okay ? Scott ?

JACKSON'S CAR

Jackson : And I saw someone standing in the hall, but - But, I mean, it might have been Derek, but I couldn't see any features. It was - It was just this kind of black shape. Here's where it gets really hard to explain. The guy - Or whatever it was - It just got down on all fours, and then just took off.

Allison : On all fours, like hands and knees ?

Jackson : No, like hands and feet. Like an animal. He moved like an animal.

Allison : Well, then how do you know it wasn't an animal ?

Jackson : Because when he was standing up, he looked like a guy.

Allison : Then what was it ? What was that ?

Jackson : Don't.

Derek : Stop ! Scott, stop !

Scott : What's happening to me ?

Derek : Exactly what he wants to happen.

ROAD NEAR TO THE PRESERVE

Stiles : Dad ? Dad ? Has anyone seen my - has anyone seen my dad ?

Sheriff : Stiles. What are you doing here ?

CHRIS' CAR

Chris : That one's Stiles ?

Kate : Another friend of Allison's.

Chris : Are you gonna tell me about that talk you had with her ?

Kate : You tell me something first. That night you came across those two betas, one of them was smaller, right ?

Chris : Mmm.

Kate : Well, was he just smaller ? Or could he have been younger, too ?

MCCALL'S HOUSE - SCOTT'S BEDROOM

Scott : Thanks. Wait. I can't do this. I can't be this and be with Allison. I need you to tell me the truth. Is there a cure ?

Derek : For someone who was bitten ? I've heard of one. I don't know if it's true.

Scott : Well, what is it ?

Derek : You have to kill the one that bit you.

Scott : Kill the Alpha ?

Derek : Scott. If you help me find him, I'll help you kill him.

Kikavu ?

Au total, 142 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Kln16 
16.08.2018 vers 14h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

Stephye75 
07.07.2018 vers 21h

poupette67 
01.06.2018 vers 20h

Luciole59 
02.05.2018 vers 17h

Elynapeche 
19.04.2018 vers 09h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Découvre notre nouveau numéro d'HypnoMag, notre webzine, avec Christopher Gorham en couverture !
HypnoMag | Découvre le numéro 9 !

Activité récente
Actualités
Nouveau rôle pour Tyler Hoechlin : Can You Keep a Secret?

Nouveau rôle pour Tyler Hoechlin : Can You Keep a Secret?
Tyler Hoechlin a été casté dans le film " Can You Keep a Secret?" , la comédie romantique de BCDF...

Première : The After Party

Première : The After Party
Shelley Hennig était à la première du film de  Netflix  "The After Party" qui avait lieu hier à Los...

Du pire au meilleur

Du pire au meilleur
Il y a des personnages de Teen Wolf qui auront toujours une place spéciale dans nos curs, et...

Medici : de retour en automne

Medici : de retour en automne
Comme beaucoup le savent, la deuxième saison de la série I Medici arrivera bientôt sur la Rai1....

Dates de lancement : Runaways et Light as a feather

Dates de lancement : Runaways et Light as a feather
Hulu a officiellement dévoilé les premières de la saison 2 de Runaways , le 21 décembre , et de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Luna25, Hier à 12:12

N'hésitez pas à venir proposer vos personnages historiques sur le quartier Legends of Tomorrow

Luna25, Hier à 12:13

Plus que quelques jours pour

ophjus, Hier à 18:42

4 animations super sympa dans les forums du quartier The 100 !

Chaudon, Aujourd'hui à 14:55

Nouvelle animation sur le quartier "Elementary" avec un quiz sur les 5 premières saisons de la série ! Venez jouer !

CastleBeck, Aujourd'hui à 15:26

Une nouvelle catégorie attend vos votes pour les HypnoTIU Awards. Rendez-vous sur le quartier This Is Us

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site